FR   EN   中文

CONNEXION
RESSOURCES ET BASES DOCUMENTAIRES
Les ébénistes du XVIIIe siècle

Les ébénistes et menuisiers du XVIIIe siècle : Lettre G

Gailliard Antoine

Antoine Gailliard - Menuisier-ébéniste. Paris. reçu maître le 19 septembre 1781. Le garde meuble impérial lui demanda des mobiliers de salon et de salle à manger destinés au service des grands-officier de la couronne. On a relevé son estampille sur des pièces datant de Louis XVI.
estampille Antoine GailliardLire la suite

Galet Jean-Baptiste

Jean-Baptiste Galet (Mort en novembre 1784) - ébéniste. Paris. Maître le 13 mai 1754. Après avoir habité rue Sainte-Marguerite, il exploita un atelier et un magasin dans la rue du Faubourg-Saint-Antoine. Sa production comporte des meubles Louis XV, Transition ou Louis XVI, de fabrication soignée.
estampille Jean-Baptiste GaletLire la suite

Galiot

Galiot Menuisier-ébéniste à Paris au XVIIe siècle. « En 1685, il reçut 200 l. pour le modèle en bois d'un guéridon qui devait être exécuté en argent.

Galligné Pierre-Antoine

Pierre Antoine Galligné (vers 1725- vers 1780) - Ébéniste. reçu maître le 5 octobre 1767.
estampille Pierre-Antoine GallignéLire la suite

Gamichon Jean-Baptiste

Jean-Baptiste Gamichon (Mort en 1832) - ébéniste. Paris. Il n'a exercé que tout à la fin du XVIIIe siècle et dans les premières années du XIXe siècle. On connaît de lui peu de meubles; presque tous sont en acajou, un bel acajou moiré que Gamichon travaillait avec science et conscience.
estampille Jean-Baptiste GamichonLire la suite

Garnier Pierre

Pierre Garnier (vers 1726-1800) – ébéniste – maîtrise obtenue le 31 décembre 1742 : Pierre Garnier figure parmi les plus grands ébénistes de son siècle. Sa spécificité repose sur sa longue vie au cours de laquelle il réalise une large gamme d’ouvrages, illustrateurs des styles successifs du XVIIIème siècle.
estampille Pierre GarnierLire la suite

Garnier François

François Garnier fut un des jurés de la communauté des menuisiers-ébénistes parisiens, de 1742 à 1744.
estampille François GarnierLire la suite

Garrée Jean-François

Jean-François Garrée - Ébéniste français du temps de Louis XVI. Cette estampille a été trouvée sur une commode Louis XV et un secrétaire marqueté de fleurs.
estampille Jean-François Garrée

Gascoin Vincent

Vincent Gascoin Maître le 26 août 1753. Installé rue Saint-Séverin, Gascoin obtint la maîtrise comme fils d'un maître. Il aurait inventé une machine pour cintrer les bois d'oeuvre. Il cessa d'exercer avant 1782.
estampille Vincent Gascoin

Gaubil Jean

Jean Gaubil - Menuisier-sculpteur-marqueteur de Limoux (Aude) au XVIIe siècle. Il exécuta, en 1625, un coffre à couvercle cylindrique en bois sculpté et marqueterie.

Gaudreaux Antoine Robert

Antoine Gaudreaux (Vers 1680 - 1751) Attaché au service du Garde-Meuble de la Couronne depuis 1726, il travailla aussi pour la Surintendance des Bâtiment, qui le fit concourir aux décorations intérieurs de la Bibliothèque royale et du palais des Tuileries.
Lire la suite

Gaudron Auburtin

Auburtin Gaudron - ébéniste à Paris. Il fournit des meubles aux Menus-Plaisirs.
Lire la suite

Gautier Jacques-Alexis

Jacques-Alexis Gautier(vers 1695 - 4 juin 1767) - menuisier. Maître en 1748. Il travailla comme maître menuisier dans la rue de Cléry à "La Croix d'Or". Il a produit des des sièges souvent dans le style Régence et aussi, plus spécifiquement Louis XV.
estampille Jacques-Alexis Gautier

Gautron Marc

Marc Gautron - Menuisier. Paris. Maître le 25 octobre 1785. Il résida rue de Cléry jusqu'à la Révolution. Il a produit des sièges Louis XVI de modèle classiques, moulurés et sculptés avec soin.
estampille Marc GautronLire la suite

Gautruche Jean-Pierre

Jean-Pierre Gautruche - menuisier an sièges. Maître le 14 novembre 1772. Il exerça dans le voisinage de l'ancienne place royal (aujourd'hui place des Vosges). Fils du menuisier Pierre Gautruche, il est l'auteur de bons sièges Louis XVI classique, notamment des modèles à dossier en médaillon.
estampille Jean-Pierre Gautruche

Gay Jacques

Jacques Gay - Menuisier en sièges. Maître le 23 juin 1779. Il exerça rue de Cléry durant une vingtaine d'années. Il a produit des sièges Transition ou Louis XVI, généralement de bonne fabrication. Il exécuta pour le fils aîné de Louis XVI, un précieux fauteuil d'enfant, très richement sculpté et doré.
estampille Jacques GayLire la suite

Gay Georges

Georges Gay - menuisier-ébéniste. Paris. D'après les Artistes décorateurs du bois, il inventa la table soleil, meuble à pied unique et à transformations, pouvant servir de table de déjeuner, de pupitre de musique, de chevalet de peintre, de table de nuit, de pupitre de lecture, etc.

Genty Denis

Denis Genty - ébéniste. Paris. Maître le 13 mars 1754. A la fois ébéniste et marchand de meubles, il exerça au faubourg Saint-Antoine puis rue de l'Échelle-Saint-Honoré. Genty a laissé sa marque sur des meubles traités avec beaucoup de goût dans le plus charmant style Louis XV
estampille Denis GentyLire la suite

Geny François-Noël

François Geny (1731 - 14 janvier 1804) - Maître en 1773, enregistré par brevet. Menuisier en sièges qui florissait dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Il exerça à Lyon, pendant plus de cinquante ans,où il vécut place de Roanne puis rue Pisse-Truye. Il exécutait de beaux sièges dans le goût classique.
estampille François-Noël GenyLire la suite

Gérard Ponce

Gérard Ponce - Menuisier en sièges. Maître le 13 mai 1778. Il exerça cour de la Juiverie, à coté de la Bastille, jusqu'à le Révolution. Il est connu pour de bons ouvrages, certains s'inspirent des modèles mis à la mode par Georges Jacob.
estampille Ponce GérardLire la suite

Gerboud Claude

Claude Gerboud (1738-1800), ébéniste, Maître en 1765, Marié à Lyon le 5 février 1766 à la paroisse Saint-Croix avec Catherine Brunaut. Il travailla rue du Bois, puis dans la cour de l'abbaye d'Ainay. Sur les tables à jeux, son estampille est frappée sur la face intérieur du panneau arrière.
estampille Claude Gerboud

Germain Denis

Denis Germain - menuisier. Maître le 16 avril 1774 "en faveur des privilèges accordés aux ouvriers demeurant à la Manufacture royales des Gobelins". Sa veuve exerça rue des Lavandières entre 1782 et 1790. Il signa des sièges Louis XV et Louis XVI.

Gex

Gex - Cette marque à été relevée sur deux bergères à oreilles d'époque Louis XV, remarquables par l'harmonieuse souplesse de leurs contours autant que par leur élégante décoration de rinceaux et de fleurs.
estampille  Gex

Gilbert André-Louis

André-Louis Gilbert (1746-1809) - ébéniste. Paris. Maître le 20 juillet 1774.
estampille André-Louis GilbertLire la suite

Gillet Jean

Jean Gillet Menuisier-ébéniste. Paris. Maître le 6 juillet 1737, comme gendre d'un maître. Il est l'auteur de beaux meubles en bois de placage. Sa carrière s'est apparemment limitée à la première moitié du règne de Louis XV.

Gillier Pierre

Pierre Gillier - menuisier en sièges. Maître en 1749. Il demeurait rue de Cléry à la "Teste d'or", où il continua d'exercer jusqu'en 1773. Le musée Nissim de Camondo possède un ensemble de huit fauteuils et d'un canapé Louis XV à dossier à la reine.
estampille Pierre Gillier

Gillow

Les Gillow. Ébénistes, tapissiers et décorateurs anglais, fondateurs, au XVIIIe siècle, de l'importante maison d'ameublement continuée par la suite par Warning et Gillow.
Lire la suite

Girard François

François Girard - ébéniste. Maître le 31 décembre 1765. Signalé pour avoir travaillé rue Notre-Dame-de-Nazareth. Cette marque figure sur une commode Transition à double ressaut, marquetée, au centre, d'instruments de musique.
estampille François Girard

Girard François

François Girard (1713-1779) - menuisier en sièges. Maître en 1741 à Lyon. Il exerça Petite rue Saint-Romain à Lyon jusqu'en 1779. Son estampille figure sur une paire de fauteuils Louis XV en cabriolet.
estampille François GirardLire la suite

Girardau Jean

Jean Girardau - ébéniste. Reçu maître le 19 novembre 1738. Il exerça rue Saint-Nicolas, puis rue de Charenton, au moins jusqu'en 1771. Il produisait des meubles ordinaires, principalement des armoires et des commodes.
estampille Jean GirardauLire la suite

Giroux Jacques

Jacques Giroux (1736 - 7 juin 1801) - ébéniste. Maître le 19 novembre 1766. Après avoir résidé rue Traversière, il transporta son atelier dans la rue du Faubourg-Saint-Antoine. Il travaille pour des tapissiers, notamment pour les frères Presle. Il livrait au commerce des commodes et buffets en bois de noyer.

Godo Jean

La liste qui suit les règlements et statuts de la corporation précise seulement que Jean Godo a été reçu à la maîtrise en 1752. L'empreinte GODO a été relevée sur deux jolies chaises Louis XV et une suite de quatre chaises passée en vente publique à Versailles en 1993.
estampille Jean GodoLire la suite

Golle Pierre

Pierre Golle - Menuisier-ébéniste-marqueteur du XVIIe siècle, originaire de Hollande. Appelé en France par Mazarin, il travailla aux Gobelins sous la direction du peintre Le Brun et il exécuta de beaux cabinets d'ébène avec incrustations d'ivoire, pour la Galerie d'Apollon. Il exécuta également de grands cabinets de chêne couverts d'ébène, enrichis de marqueterie et de bronzes.
Lire la suite

Gorgu Claude

Claude Gorgu - ébéniste. Reçu maître le 18 juillet 1770. Il exerça durant une vingtaine d'années, d'abord dans la cour de la Juiverie, et ensuite rue du Gindre. Il a laissé la marque sur des sièges Louis XV et Louis XVI de fabrication soignée.
estampille Claude Gorgu

Gosselin Josse

Josse Gosselin dit Gosselin le jeune - ébéniste. Maître le 29 décembre 1768. Frère d'Antoine et oncle d'Adrien-Antoine, établie rue de la Verrerie, il exerçait encore en 1785. On le trouve cité dans les archives du Garde-Meuble pour fournitures d'ouvrages en noyer.
estampille Josse Gosselin

Gosselin Antoine

Antoine Gosselin (1731 - 16 décembre 1794) - Menuisier-ébéniste. Paris. Maître le 9 juillet 1752. Ce fabricant, qui expoitait un atelier rue du Faubourg-Saint-Antoine est cité avec honneur dans l'Almanach général des Marchands du Royaume. On lui attribue habituellement des meubles Louis XV.
estampille Antoine GosselinLire la suite

Gosselin Adrien-Antoine

Adrien-Antoine Gosselin (Né en 1753) - ébéniste. Maître le 9 novembre 1772. Fils d'Antoine, il exerça à Versailles, rue Duplessis. Il fut employé par le Garde-Meuble entre 1785 et 1790, qui lui demanda un grand nombre d'armoires, commodes, tables de toilettes et tables à jeux.
estampille Adrien-Antoine GosselinLire la suite

Gourdin Michel

Michel Gourdin, dit Gourdin le jeune - Menuisier en sièges - Paris. Maître le 3 mai 1752. Frère de Jean-Baptiste Gourdin.
estampille Michel GourdinLire la suite

Gourdin Jean-Baptiste

Jean-Baptiste Gourdin (1723-1781) - Menuisier en sièges. Paris. Maître le 26 mars 1748.
estampille Jean-Baptiste GourdinLire la suite

Gourdin Jean

Jean Gourdin (vers 1690- 1764) - Menuisier en meubles. Reçu maître en 1714. Père de Jean-Baptiste et Michel.
estampille Jean Gourdin

Goyer Jean

Jean Goyer Né en 1731) - ébéniste. Paris. Maître le 12 décembre 1760. Fils de François, il exerça pendant une vingtaine d'année rue de Charenton, vis-à-vis l'hôtel des Mousquetaires. Sa marque figure sur une gaîne d'horloge en laque verte.

Goyer François

François Goyer (Mort le 10 août 1763) - Ébéniste. Paris. Maître le 19 juillet 1740. Il exerça rue du Faubroug-Saint-Antoine à 'L'Autruche", avant de se fixer rue de Charonne à "l'Eau qui dort". Cet ébéniste produisit également des boîtes d'horloges laquées dans le goût chinois.
estampille François GoyerLire la suite

Grevenich Nicolas

Nicolas Grevenich (1735 - 4 décembre 1820) - Menuisier-ébéniste. Paris. Maître le 6 juillet 1768. Il est considéré comme un excellent artisan.
estampille Nicolas GrevenichLire la suite

Griffet Jean-François

Jean-François Griffet - Menuisier-ébéniste. Paris. Maître le 28 juillet 1779. Il exerça successivement rue du Ponceau et rue Perdue au moins jusqu'en 1787. On lui doit des meubles de bonne fabrication courante, en bois de placage.
estampille Jean-François GriffetLire la suite

Grivet Benoit

Benoit Grivet (1737 - 28 février 1792) - menuisier en sièges. Maître le 27 juillet 1774. Il exerça rue de Cléry, "en face des degrés". Sa marque est visible sur une bergère Louis XVI.
estampille Benoit Grivet

Gros François

Comme Jean Godo, françois Gros est mentionné dans les status de 1757 en tant que menuisier ayant été reçu à la maîtrise en 1754. Il exerça dans la maison du chapitre. On ne connaît de lui que deux ou trois sièges, dont un fauteuil à dossier plat de facture relativement tardive.
estampille François GrosLire la suite

Guérin Jean-Louis

Jean-Louis Guérin - Ébéniste. Paris. Maître le 7 octobre 1778. Il exerça jusqu'à la Révolution rue de la Poterie, près de la Grève. Sa production comporte des ouvrages simples, de bonne fabrication courante. On le trouve cité dans les livres du tapissier Bonnemain pour quelques fournitures en bois de rose.

Guignard Pierre-François

Pierre-François Guignard (1740-1794) Ébéniste. Paris. Maître le 21 janvier 1767. Il s'établit fabricant et marchand de meubles rue de la Roquette. Guignard à laissé de bons meubles tant Louis XV que Transition ou Louis XVI.
estampille Pierre-François GuignardLire la suite

Guillard Pierre

Pierre Guillard, reçu maître à Paris le 10 septembre 1777, Il exerça rue de Charenton. En 1786, sous la direction du sculpteur Hauré, entrepreneur du mobilier de la Couronne, il exécuta un secrétaire en acajou faisant partie d'un lot de meubles destinés au château de Compiègne.

Guillaume Simon

Simon Guillaume (1734 - 26 février 1816) - Menuisier-ébéniste. Paris. Guillaume exerça rue de la Roquette puis rue du Faubourg-Saint-Antoine. Il travailla pour Topino. Il est cité pour avoir fait quelques meubles Louis XVI.

Guillemard François

François Guillemard (Mort le 8 avril 1724) - Menuisier-ébéniste. Paris. Il fournit des meubles pour les châteaux de Marly et de Chantilly. Attaché depuis 1684 au service du prince Henry-Jules de Bourbon-Condé, il fut aussi employé par la Couronne.
Lire la suite

Guyot Nicolas

Nicolas Guyot (1735 - 21 novembre 1812) - ébéniste. Maître le 26 juillet 1775. Il demeura rue du Faubourg-Saint-Antoine. Il a produit des meubles de fabrication assez courante Transition ou Louis XVI, en bois de placage encadré de filets.

Gyllenberg Petter

Petter Gyllenberg, ébéniste suédois, se fit recevoir maître à Stockholm en 1767. Le musée du Nord dans cette ville renferme un secrétaire de style rococo, en noyer avec filets d'ébène, signé des initiales P. G. B.