EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Duchesse de Lorraine, Atelier de François de Troy, vers 1698
Duchesse de Lorraine, Atelier de François de Troy, vers 1698 - Tableaux et dessins Style Louis XIV Duchesse de Lorraine, Atelier de François de Troy, vers 1698 - Baptiste & Lenté
Réf : 89992
VENDU
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Paris, France
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
l. 74 cm X H. 96 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Duchesse de Lorraine, Atelier de François de Troy, vers 1698 XVIIe siècle - Duchesse de Lorraine, Atelier de François de Troy, vers 1698
Baptiste & Lenté
Baptiste & Lenté

Mobilier et objets d'art du 16e au 19e siècle


+33 (0)6 45 88 53 58
+33 (0) 6 64 42 84 66
Duchesse de Lorraine, Atelier de François de Troy, vers 1698

Portrait d’Elisabeth-Charlotte d'Orléans (Mademoiselle de Chartres), nièce de Louis XIV, fille du duc d'Orléans dit Monsieur et de Charlotte-Élisabeth de Bavière; duchesse de Lorraine par son mariage avec Leopold Ier.
La jeune princesse est portraiturée à mi-taille, tournée de trois quarts.
Port de tête haut, elle est coiffée à la Fontanges, sa lourde masse de cheveux noirs est positionnée a plusieurs étages, ornée par des guirlandes de perles. Deux boucles encadrant le front, le visage légèrement allongé, la bouche aux lèvres bombées esquissant un demi-sourire. Son teint frais et ses joues pleines indiquent le jeune âge du modèle.
Elle est vêtue d’une robe de satin de soie blanc, au décolleté ovale bordé de fine dentelles. Sa robe est brodée de fils d’or à motifs de fleurs de lys et enroulements. Ses manches relevés, sont resserrées au-dessus du coude par un rubis serti d’or.
Agrafé à ses épaules, un manteau de velours bleu brodé de ...

Lire la suite

... fleurs de lys au fil d’or, il est doublé de fourrure d’hermine. Ce manteau royal est un signe de son statut de princesse de sang.
Sa silhouette habillée de sa robe d’un blanc nacré se détache sur un fond gris vert. Le contraste ainsi obtenue accentue la profondeur et apporte du volume a la figure.
Tres belle execution, aux touches precises pour les details du costume, le visage savamment modelé, l’harmonie du coloris associée a un eclairage modulé.
Huile sur toile, atelier de François de Troy (1645-1730)
Cadre en bois sculpté et doré aux coins fleuris d’époque Louis XIV
Dimensions : h. 76 cm l. 54 cm
Encadré : h. 96 cm, l. 74 cm
Notre œuvre est connue par plusieurs portraits identiques à l’exception du format (a mi-jambes) conservés dans les différentes collections publiques et privées.
Œuvres en rapport :
Huile sur toile ; h. 129 x 87 cm, Galerie Sabauda, Turin, Italie
Huile sur toile ; taille reduite, modello, h . 47 cm x 38 cm, France, collection privée
Huile sur toile ; h. 102 cm x 82 cm, château d’Haroué, vente AuctionArt, 15/06/2015, lot n 5 (vendu 31 249 €)

Nous pouvons supposer que le portrait original a été commandé par le roi Louis XIV ou sa mère Elisabeth de Bavière, préalablement a son mariage avec le duc Léopold Ier de Lorraine (1698). François de Troy et son atelier ont exécuté ensuite les répliques destinées à la famille de la princesse probablement avant son départ définitif de Versailles.

François de Troy (1645-1730)
portraitiste Français, issu d’une famille d’artistes toulousains, a été formé à Paris dans l'atelier de Claude Lefebvre qui lui apprend le métier de portraitiste. Cela explique la technique sûre et l'atmosphère grave de ses œuvres. De Troy est un héritier de la tradition française : son art est empreint de réalisme et de retenue. La mise en page sobre (le sujet est vu à mi-corps, en général assis) et le fond obscur permettent de mettre l'accent sur le visage et les mains. Très célèbre de son temps, il abandonne très tôt la peinture d'histoire et devient directeur à l'Académie royale de peinture et de sculpture. Employé d’abord par Mme de Montespan, il realise ensuite plusieurs portraits de la famille royale dans les années 1680-1690. C'est cependant quelques années plus tard qu'il donnera la pleine mesure de son art, lorsqu'il travaillera au service des ducs du Maine et de leur brillante cour de Sceaux. Il sera aussi le portraitiste de la famille royale d’Angleterre, exilée en France au château de Saint-Germain-en-Laye à partir de 1689. Il sera aussi plusieurs fois sollicité par les échevins parisiens pour des commandes religieuses. Son fils Jean-François (1679 – 1752) collabora avec lui à la fin de sa carrière avant de relever le flambeau et de perpétuer la gloire familiale.

Élisabeth-Charlotte d’Orléans, petite-fille de France, dite « Mademoiselle de Chartres », ensuite « Mademoiselle » en tant qu'aînée des petites-filles du roi Louis XIII, membre de la Maison de France, née le 13 septembre 1676 à Saint-Cloud et morte le 23 décembre 1744 à Commercy, est la fille de « Monsieur » duc d'Orléans et frère de Louis XIV de France, et d'Élisabeth-Charlotte de Bavière, princesse Palatine ; elle épousa le duc de Lorraine et de Bar Léopold Ier. Elle assuma la régence des Duchés pour son fils retenu à Vienne de 1729 à 1737 puis fut investie à titre viager de la principauté de Commercy.
Si elle ne put marier sa fille Élisabeth-Thérèse à Louis XV, elle est, par son fils François, époux de Marie-Thérèse d'Autriche, la grand-mère de Marie-Antoinette et l’ancêtre de tous les Habsbourg-Lorraine actuels.

Bibliographie :
CHARLES-GAFFIOT (Jacques), La Cour de Lorraine en ses meubles (1698-1766) découvertes inédites, Paris Ed Jacques Charles-Gaffiot, 2008
Brême Dominique, François de Troy 1645-1730, Editions Somogy, Editions d'Art, Paris, 1997.

Baptiste & Lenté

Tableaux XVIIe siècle Louis XIV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Duchesse de Lorraine, Atelier de François de Troy, vers 1698 » présenté par Baptiste & Lenté, antiquaire à Paris dans la catégorie Tableaux XVIIe siècle Louis XIV, Tableaux et dessins.