FR   EN   中文

CONNEXION
RESSOURCES ET BASES DOCUMENTAIRES
Les ébénistes du XVIIIe siècle

Tilliard II Jean-Baptiste.

Jean-Baptiste II Tilliard - Ébéniste. paris. Maître, 1752. Fournisseur du Mobilier de la Couronne.
Estampille de Jean-Baptiste. Tilliard II
Tilliard II - Chaise longue
Chaise longue, en hêtre sculpté et doré, attribuée à Jean-Baptiste 2 Tilliard, vers 1770. Château de Versailles. © AnticStore

Fils de Jean Baptiste I Tilliard, Jean Baptiste II se fit recevoir maître menuisier en 1752 mais ne se fit enregistrer qu'en 1764 lorsqu'il reprit l'atelier familial, rue de Clery, à la retraite de son père alors âgé de 78 ans.
Il continua l'œuvre paternelle avec ,évidemment,l'évolution normale des styles. Comme le père et le fils utilisaient la meme estampille sans précision de prénoms,il n'est pas toujours possible de différencier leurs créations.Toutefois si l'on reste dans le doute pour les sièges Louis XV, ceux du style Louis XVI sont incontestablement attribués à Jean Baptiste II. Mais que ce soit le père ou le fils l'estampille Tilliard reste une étiquette. de tres grande qualité. Jean Baptiste II reprit la charge de son père comme "menuisier ordinaire du Garde Meuble de la couronne" et reçut d'importantes commandes des maisons royales. Ayant fait fortune, il se retira des affaires à la révolution et mourut en 1797.

On retrouve sur les sièges attribués à Jean Baptiste II des caractéristiques propres ã son père tels des motifs sculptés en forme de cœur ornant le sommet des dossiers ainsi qu'une palmette plissée en forme d'éventail au sommet des pieds. Selon la mode du moment .il adopte .pour la décoration de ses ouvrages,des entrelacs,des feuilles d'acanthes,.des rubans,des guirlandes,des roses et des paniers de fleurs.il livre au château de Versailles un important mobilier décoré d amours et de trophées de la musique. Les règlements corporatifs l'obligent à collaborer,pour les sieges tres ouvragés avec les sculpteurs Chaillon et le docteur Mathon.

Si ses productions sont parfois plus chargées et moins élégantes que celles de son père, elles n'en sont pas moins d'une qualité et d'une richesse d'exception.

MUSÉES

  • Chaise longue - Chateau de Versailles
  • Fauteuils - J. Paul Getty Museum
  • Fauteuils - Cleveland Museum of Art

BIBLIOGRAPHIE

  • Le Mobilier Français du XVIIIème Siècle - Pierre Kjellberg - Les Editions de l'Amateur - 2002
  • Les ébénistes du XVIIIe siècle - Comte François de Salverte - Les éditions d'Art et d'Histoire - 1934
  • L'Art des grands sièges - Jean-Baptiste Tilliard - L'Estampille, n° 173, Septembre 1984, p. 9-13