EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Hercule et Omphale, école de Vérone début du XVIIe siècle
Hercule et Omphale, école de Vérone début du XVIIe siècle - Tableaux et dessins Style Louis XIII Hercule et Omphale, école de Vérone début du XVIIe siècle - Antiquités Promenade Hercule et Omphale, école de Vérone début du XVIIe siècle - Louis XIII
Réf : 80540
3 800 €
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Italie
Materiaux :
Huile sur panneau
Dimensions :
l. 48.5 cm X H. 61.5 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Hercule et Omphale, école de Vérone début du XVIIe siècle XVIIe siècle - Hercule et Omphale, école de Vérone début du XVIIe siècle Louis XIII - Hercule et Omphale, école de Vérone début du XVIIe siècle
Antiquités Promenade
Antiquités Promenade

Mobilier et Objets d'Art de la Haute Epoque au XVIIIe


+33 (0)1 39 78 73 92
+33 (0)6 64 42 84 66
Hercule et Omphale, école de Vérone début du XVIIe siècle

Notre tableau illustre un épisode de l'histoire mythologique, les amours d'Hercule et Omphale.
Hercule au cours de ses aventures se retrouve esclave chez la reine de Lydie, Omphale. Admirant sa force et ses exploits, la jeune femme tombe amoureuse et l'épouse, mais l'oblige à porter des habits de femme et à filer la laine.
Notre oeuvre nous présente Hercule et Omphale dans un bosquet entourés de leurs domestiques et des putti.
Hercule, assis et enveloppé dans une étoffe rose, est a sa toilette. Un miroir lui est présenté afin qu'il puisse admirer sa coiffure agrémentée de rubans rouges, ses boucles d'oreilles ainsi que son collier de perles. Occupé à filer la laine, il brandit de ses bras musclés une quenouille et un fuseau. Tandis qu'Omphale débout, porte avec élégance les attributs de héros, la peau de Lion de Némée et la massue. Gracieusement déhanchée, sa tête légèrement inclinée, elle ne perd ni de sa féminité ni de sa pudeur. Un amour a ses pieds ...

Lire la suite

... tient dans sa main les flèches ayant percé le cœur des deux amoureux.
Composition harmonieuse et l'emploi du clair obscur permettent de mettre en avant les chaires blanches des personnages, abondamment éclairés au cœur d'un paysage nocturne.
Cette influence caravagesque associée a des rondeurs de chairs et une palette aux couleurs chatoyantes nuancée par les teintes roses et rouges ainsi que la précision du trait et du dessin nous orientent vers un peintre de l'école de Vérone, un foyer artistique actif entre 1580 et 1630.

Huile sur panneau de sapin
Dimensions: panneau: h. 51,5 cm, l. 38 cm
Avec cadre: h. 61,5 cm, l. 48,5 cm

Dès la Renaissance ce thème de la mythologie grecque et romaine de l'inversion des rôles dans l'amour a connu de nombreuses variantes. Ce couple insolite ayant beaucoup inspiré la peinture maniériste en Italie, plus particulièrement a Venise. Les peintres ont traité sur le mode burlesque l’épisode piquant des rôles inversés, dépeignant Hercule soumis et féminisé, occupé à manier la quenouille et le fuseau a côté d'Omphale pleine de bravoure.
D'ailleurs la quenouille était depuis l’Antiquité le symbole d’un travail exclusivement féminin. Un homme filant, tenant une quenouille, était considéré comme le comble de l’humiliation.

Antiquités Promenade

<   XVIe siècle
Coffret de messager, XVe siècle France
Coffret de messager, XVe siècle France

3 800 €

Tableaux XVIIe siècle Louis XIII

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Hercule et Omphale, école de Vérone début du XVIIe siècle » présenté par Antiquités Promenade, antiquaire à Cormeilles en Parisis dans la catégorie Tableaux XVIIe siècle Louis XIII, Tableaux et dessins.