FR   EN   中文

CONNEXION
RESSOURCES ET BASES DOCUMENTAIRES
Les ébénistes du XVIIIe siècle

Normand Charles-François

Charles François Normand - menuisier en siège - maîtrise obtenue le 12 juin 1747 : Menuisier à Paris, Charles François Normand ne laisse que peu de sièges derrière lui hormis quelques modèles Louis XV.
Estampille de Charles-François Normand

Menuisier parisien, Charles François Normand travaille depuis sa boutique rue de Cléry déménagée de la rue de Charenton lorsqu’il gagne ses lettres de maîtrise. Il y reste sans doute jusque dans les dernières années du règne de Louis XV. Il y exerce ainsi encore en 1767, date à laquelle il prise les ouvrages de la succession de son confrère Gauthier.

Charles-François Normand - Fauteuil mortuaire de Voltaire.
Fauteuil mortuaire de Voltaire. Charles-François Normand. Musée Carnavalet. © AnticStore

Les ouvrages de Normand comprennent des sièges Louis XV classiques, sculptés ou plus simplement moulurés. L’ensemble le plus recherché et le plus soigné de sa manière se compose d’un canapé d’alcôve, de deux fauteuils, de deux chaises, d’une console ainsi que d’un écran en bois peint, sculpté de fleurs, d’agrafes, de longs rinceaux, de nœuds et de rubans disposés dans le boudoir d’un château près de Mantes. Son œuvre signée la plus célèbre reste le siège de malade dans lequel décède Voltaire chez le marquis de la Villette.

MUSÉES

  • Fauteuil - Musée Carnavalet - Paris
  • Bergère à la reine, en hêtre sculpté et mouluré - hêtre. Garniture en damas bleu ciel du XVIIIe siècle. H. 1,00 ; l. 0,75 ; P.0,60 N°MAD 1823 - Musée des Arts décoratifs - Lyon