FR   EN   中文

CONNEXION
RESSOURCES ET BASES DOCUMENTAIRES
Les ébénistes du XVIIIe siècle

Courte Jean Baptiste

Jean Baptiste Courte ou Kurt (20 septembre 1749 - 28 avril 1843), ébéniste, maîtrise le 20 septembre 1777 à Dijon. Ses meubles s'apparentent souvent à ceux de Demoulin. Il s'agit de commodes et secrétaires Louis XVI.
Estampille de Jean Baptiste Courte
Jean-baptiste Courte - Commode
Commode Louis XVI à trois rangs de tiroirs, estapille de Jean-Bpatiste Courte © Musée des beaux-arts de Dijon. Photo François Jay

Jean Baptiste Courte est originaire de Meidelsen, en Allemagne, où son père était menuisier et très probablement protestant. Son nom Kurt fut francisé en Courte. Après sa maîtrise en 1777, il dut verser la somme de 15 livres pour droit « d'habitandage et d'ouverture de la profession ». Il exerça alors à Dijon, rue Charrue, puis rue Piron. Il se maria avec la fille de l'ébéniste Philippe Sesseley, et grace à lui, il se perfectionne dans le métier. Il aura deux enfants, Pierre et Antoine, ainsi que deux neveux, Jean et Nicolas, eux-même ébénistes, mais ce n'est pas une dynastie comme la famille Demoulin.

Commode - Jean Baptiste Courte
Commode à trois rangs de tiroirs, ornée de simple filets de marqueterie. Estampille de Courte. © Musée des beaux-arts de Dijon. Photo François Jay

Selon Catherine Gras, les meubles qu'il produit s'apparentent souvent à ceux de son confrère dijonnais Jean Demoulin, sans qu'il soit possible de savoir s'ils ont travaillé en collaboration. Il estampillait COURTE sur l'arase d'un montant de commode ou sur le champ extérieur des tiroirs près des serrures. On connaît de lui des meubles de marqueterie Louis XVI, principalement des commodes et des commodes secrétaires.

Courte - époque Empire
Commode, Placage d'acajou, bâti de chêne, marbre gris veiné, bronze doré et Secretaire époque empire estampillés COURTE. Les productions Empire de cet ébéniste sont plus rares. Cet ensemble, composé du secrétaire et de la commode, s'avère donc exceptionnel tant par le soigné de l'assemblage que par la richesse des bronzes dorés. Il témoigne d'un niveau de qualité particulièrement élevé pour un ébéniste de province. © Musée des beaux-arts de Dijon. Photo François Jay

MUSÉES

  • Commode Louis XVI à trois rangs de tiroirs, ornée de simples filets de marqueterie. Estampille de Courte, Commode Louis XVI à deux vantaux simulant des tiroirs. La travers séparant les tiroirs du bas est dissimulée. Placage de frisage à ailes de papillon - Musée des Beaux-Arts de Dijon.

BIBLIOGRAPHIE

  • L'ébénisterie provinciale en France au XVIIIe siècle et Abraham Nicolas Couleru - Bernard Deloche et Jean-Yves Mornand - Éditions faton - 2011
  • Le Mobilier Français du XVIIIème Siècle - Pierre Kjellberg - Les Editions de l'Amateur - 2002
  • Demoulin et Courte, Ebénistes Dijonnais - Catherine Gras - L'Estampille, juin 1980

Enregistrer

Enregistrer

Œuvre(s) de Jean Baptiste Courte sur Anticstore

Réf : 61671

Table Louis XVI à mécanisme dite à la Trochin estampillée JB COURTE vers 1777

Belle table d'architecte de milieu à mécanisme dite "à la Tronchin", de forme rectangulaire, en bois massif d’acajou et placage d'acajou clair de Cuba ; belle ornementation de fins bronzes dorés tels que anneaux de tirage, entrées de serrure boutons et sabots d’époque Louis XVI. Elle ouvre par une suite de trois tiroirs à encadrement en façade et deux tirettes latérales gainées de ...

Époque : XVIIIe siècle

Proposé par :

Réf : 56260

Commode en noyer d'époque Louis XVI, estampillée Courte

Commode en noyer et placage de ronce de noyer à décors en ailes de papillons, elle ouvre par cinq tiroirs sur trois tiroirs et repose sur quatre pieds fuselés. Montants arrondis cannelés. Dessus de marbre Gris Sainte Anne mouluré Estampillée COURTE Jean-Baptiste Courte, reçu Maître le 20 septembre 1777 Epoque XVI, XVIIIème siècle Très bel état H. 89 - L. 128 - P. 60 cm

Époque : XIXe siècle

6 500 €

Proposé par :

Réf : 49298

Commode en Marqueterie Estampillée Courte d'époque XVIIIe

Commode estampillée COURTE, d'époque Louis XVI, ouvrant par 4 tiroirs sur 3 rangs, en placage de marqueterie de bois de rose, buis, amarante, palissandre et ébène. Cannelures en trompe-l'oeil sur les 2 tiroirs et les côtés en partie haute, les 4 montants, les 4 pieds fuseau et le cul de lampe. Ornementation de bronzes dorés pour les poignées, les entrées de serrure et les ...

Époque : XVIIIe siècle

14 800 €

Proposé par :

Réf : 48023

Paire de commodes Louis XVI estampillées de Courte

Paire de grandes commodes en acajou ouvrant par trois tiroirs, montants et pieds à cannelures, poignées et entrées de serrure en bronze ciselé et doré à décor de macarons, dessus de marbre "Sainte Anne" gris veiné blanc, estampillées de Courte (reçu Maître Ebéniste en 1777 à Dijon), époque L.XVI.

Époque : XVIIIe siècle

Prix sur demande

Proposé par :