FR   EN   中文

CONNEXION
RESSOURCES ET BASES DOCUMENTAIRES
Les ébénistes du XVIIIe siècle

Chevallier Jean-Mathieu

Jean-Mathieu Chevallier (1694-1768) dit l'Aîné - ébéniste. Paris. Maître le 5 mars 1743.
Estampille de Jean-Mathieu Chevallier
Chevallier Jean-Mathieu - Commode
Commode estampillée de CHEVALLIER - Louis XV - La Tour Camoufle © Anticstore

Jean-Mathieu Chevallier était déjà installé rue de Grenelle sous l'enseigne à "la Croix Chevallier" lorsqu'il il obtint ses lettres de maîtrise en 1743. Il donna dans la suite une grande extension à son commerce, eut des relations d'affaires avec André-Charles Boulle, un des fils du célèbre ébéniste, et concourut à meubler l'hôtel du duc de Talmont, ainsi que le château de Villegénis acheté en 1744 par Louis-Anne de Bourbon-Condé, dite Mademoiselle de Sens. Trés vite, il acquiert une bonne réputation et fabrique du mobilier pour les différentes maisons de la haute société parisienne. On connaît de cet ébéniste de nombreux gros meubles, commodes, secrétaires, armoires dessinés avec élégance, de forme classique et bien proportionnée, tous dans le style Louis XV. L'ensemble de sa production est orné, toujours avec soin, de marquetteries à fleurs dont les tiges sont trés souvent attachées avec un ruban ou de dessins géométriques. Les bronzes rocailles sont utilisés avec sobriété. Son atelier disparaîtra avec lui en 1768, mais son magasin de meubles sera repris par sa femme qui le conservera pendant huit ans jusqu'à sa mort.

MUSÉES

  • Petit secrétaire Louis XV - Musée des Arts Décoratifs - Paris

BIBLIOGRAPHIE

  • Le Mobilier Français du XVIIIème Siècle - Pierre Kjellberg - Les Editions de l'Amateur - 2008
  • Les ébénistes du XVIIIe siècle - Comte François de Salverte - Les éditions d'Art et d'Histoire - 1934

Œuvre(s) de Jean-Mathieu Chevallier sur Anticstore

Réf : 69986

Commode Régence estampillée Chevallier

Commode, galbée en façade, en marqueterie de palissandre, ouvrant par trois tiroirs sur deux rangs, reposant sur quatre pieds cambrés terminés par des bronzes en forme de sabot, cannelures en laiton, dessus de marbre rouge royal, estampillée de JM Chevallier, reçu Maître en 1743, d'époque Régence. Reçu Maître en 1743, Jean Mathieu Chevallier connait une belle prospérité. Il ...

Époque : XVIIIe siècle

Prix sur demande

Proposé par :

Réf : 66883

Bureau plat estampillé Chevallier, époque Louis XV

En placage de satiné marqueté de croisillons dans des encadrements de bois de violette, il ouvre par trois tiroirs en ceinture et repose sur des pieds cambrés. Riche ornementation de bronze ciselés et dorés à décor feuillagé poinçonnés au « C » couronné (1745 – 1749). Plateau de forme mouvementé garni d’un maroquin brun et ceinturé d’une lingotière. Bibliographie: « ...

Époque : XVIIIe siècle

Prix sur demande

Proposé par :

Réf : 62138

Bureau plat, d'époque Louis XV estampillé de I.M. Chevallier

Bureau de dame , en placage de bois d'amarante et de rose , double faces , ceintures légèrement mouvementées , ouvrant par trois tiroirs en façade , pieds cambrés , plateau de cuir rouge ceint d'une galerie en bronze doré . Belle ornementation de bronzes ciselés et dorés ; serrures d'origine . Travail Parisien d'époque Louis XV . Estampille du maître ébéniste I.M. Chevallier ...

Époque : XVIIIe siècle

Proposé par :

Réf : 59603

Commode Louis XV estampillée J.M. CHEVALLIER

Commode galbée en placage de palissandre marqueté en feuille à motifs géométriques dans des encadrements de bois de violette, elle ouvre à cinq tiroirs sur trois rangs, ornementation de bronzes ciselés et dorés tels que entrées de serrure, chutes, poignées, tablier, sabots, beau plateau de marbre brèche rouge, époque Louis XV. Très bon état. Jean Mathieu CHEVALLIER (1694-1768) ...

Époque : XVIIIe siècle