FR   EN   中文

CONNEXION
RESSOURCES ET BASES DOCUMENTAIRES
Les ébénistes du XVIIIe siècle

Bonnemain Antoine

Antoine Bonnemain Dit "Bonnemain le jeune", Antoine Bonnemain est le frère de Pierre Bonnemain. Reçu maître menuisier ébéniste le 18 juillet 1753. Il florissait sous Louis XV et sous Louis XVI. C'était un fabricant de sièges dont la production est variée sinon nombreuse.
Estampille de Antoine Bonnemain
Bonnemain chaiseChaise de commodité estampillée A. BONNEMAIN - Époque Louis XV - Galerie de Crecy © Anticstore

Surnommé le Jeune pour le distinguer de son frère Pierre, Antoine Bonnemain devint maître menuisier-ébéniste à Paris le 18 juillet 1753 et travailla très activement rue Saint-Nicolas, produisant à la fois des meubles ordinaires et des bois de sièges. Il a laissé dans ce dernier genre des ouvrages estimables dans le style Louis XV et Louis XVI. Son fils et successeur, Pierre-Antoine, né en 1755, résidait rue Traversière sous l'Empire. Au printemps de 1811, l'État lui fit une commande assez considérable de meubles en noyer et en bois noir.

BIBLIOGRAPHIE

  • Les ébénistes du XVIIIe siècle - Comte François de Salverte - Les éditions d'Art et d'Histoire - 1934
  • Le Mobilier Français du XVIIIème Siècle - Pierre Kjellberg - Les Editions de l'Amateur - 1989

Œuvre(s) de Antoine Bonnemain sur Anticstore

Réf : 79602

Bergère estampillée BONNEMAIN, époque Louis XVI

Bergère en hêtre mouluré et sculpté, à dossier en cabriolet, reposant sur des pieds fuselés, cannelés et rudentés. Estampille de Antoine BONNEMAIN (né en 1725, reçu maître le 18 juillet 1753). Époque Louis XVI. Antoine BONNEMAIN Né en 1725, Antoine BONNEMAIN est le frère de l'ébéniste Pierre BONNEMAIN, et sera surnommé "BONNEMAIN LE JEUNE" afin de le distinguer de ...

Époque : XVIIIe siècle

2 200 €

Proposé par :