FR   EN   中文

CONNEXION
RESSOURCES ET BASES DOCUMENTAIRES
Les ébénistes du XVIIIe siècle

Schlichtig Jean-Georges

Jean-Georges Schlichtig (Mort en février 1782) - Ébéniste. Paris. Maître le 2 octobre 1765. D'origine allemande.
Estampille de Jean-Georges Schlichtig
Schlichtig - Commode
Commode à trois rangs de tiroirs, vers 1780. Jean-Georges Schlichtig. Placage de bois de rose et bois divers. Musée Carnavalet. © AnticStore

D'origine allemande, Schlichtig obtient sa maîtrise en 1765 et s'installa rue du Faubourg Saint-Antoine puis rue Saint Nicolas. Marquetteur talentueux il se distingua dans l'ébénisterie d'art et travailla pour la reine Marie Antoinette. Ses meubles, principalement Transition et Louis XVI, classiques, étaient en placage de bois de rose disposé en ailes de papillons, encadrés généralement de bois de violette ou d'amarante. Quelques oeuvres, travaillées plus minutieusement, étaient marquettées de gerbes de fleurs ou de trophées. Dans l'ensemble, les fabrications laissées par cet habile ébéniste restent souvent originales et de grande qualité. Aprés sa mort en 1782, sa femme conservera son atelier et son activité jusqu'en 1787.

MUSÉES

  • Table en chiffonière, frisage , sycomore , bois de rose , bois de violette , amarante , bronze , doré , marbre blanc Les pieds légèrement cambrés rappellent le style Louis XV, la forme circulaire anonce cependant le style Louis XVI comme le marbre blanc et les cubes sans fond qui ont été mis à l'honneur par Oeben. Ce meuble est de style transition. Petite chiffonière à rideau, en placage de cubes sans fond. De forme tambour, elle repose sur trois pieds cambrés, réunis par une tablette circulaire marquetée aussi de cubes. Elle comporte trois tiroirs plaqués, superposés, dissimulés par un volet coulissant. Sabots en bronze doré, munis de roulettes. Dessus en marbre blanc veiné, encastré dans le bois. H. 0.75 ; D. 0.325 - N°MAD1568, Commode demi-lune à trois tiroirs en bois de placage. Dessus de marbre Sainte-Anne. Estampille de J.G. Schlichtig - N°MAD2401 - Musée des Arts Décoratifs - Lyon
  • Commode Tombeau - Musée de Beauvais
  • Petite table Louis XV - Château Champs-sur-Marne
  • Commode Louis XVI - Musée Carnavalet - Paris
  • Commode Transition - Musée du Louvre - Paris
  • Guéridon Louis XVI - Cleveland Museum of Art

BIBLIOGRAPHIE

  • Le Mobilier Français du XVIIIème Siècle - Pierre Kjellberg - Les Editions de l'Amateur - 2008
  • Les ébénistes du XVIIIe siècle - Comte François de Salverte - Les éditions d'Art et d'Histoire - 1934

Œuvre(s) de Jean-Georges Schlichtig sur Anticstore

Réf : 75395

Petit bureau plat d'époque Louis XVI estampillé. G. SCHLICHTIG

Petit bureau plat d'époque Louis XVI estampillé G. Schlichtig et JME, de forme rectangulaire, en placage de bois de rose, encadrements de filets verts et amarante, ouvrant par trois tiroirs en façade, trois simulés au verso. Il repose sur quatre pieds gaines ornés de bagues bronzes dorés et chutes, terminés par des sabots en bronze doré. Le décor de bronze comprend aussi les entrées de ...

Époque : XVIIIe siècle

28 000 €

Proposé par :

Réf : 74519

Secrétaire Louis XVI estampillé Schlichtig, XVIIIe

Charmant petit secrétaire (secrétaire de dame) plaqué de satiné et d’amarante, estampillé de Schlichtig, d’époque Louis XVI. Modèle classique ouvrant à un tiroir en ceinture, un abattant découvrant six petits tiroirs et deux vantaux en sa partie inférieure. Montants à pans coupés. Ornementation de bronzes ciselés et dorés. JG SCHLICHTIG, Jean-Georges SCHLICHTIG, ...

Époque : XVIIIe siècle

3 700 €

Proposé par :

Réf : 65700

Coiffeuse d’époque transition, Estampillée J.G. SCHLICHTIG

Coiffeuse d’époque transition, en placage de bois de rose de palissandre de satiné et de bois teintés, à décor géométrique de croisillons et cubes en trompe-l’œil dans des encadrements. Elle ouvre par trois abattants, un central découvrant un miroir et deux autres sur les côtés ouvrant sur des compartiments. La façade présente au centre un grand tiroir, une tirette garnie de ...

Époque : XVIIIe siècle

4 500 €

Proposé par :

Réf : 65153

Table « rognon » d’époque Louis XVI Estampillée J.G. SCHLICHTIG

Table en placage de bois de rose, ouvrant à un tiroir en ceinture. Le plateau de forme mouvementée garni de cuir, pieds ajourés réunis par une entretoise. Estampillée J.G. SCHLICHTIG (Jean Georges SCHLICHTIG : reçu maître le 02 octobre 1765) Très bel état Hauteur : 75.5cm ; Largeur : 89.5cm ; Profondeur : 42.5cm

Époque : XVIIIe siècle

Proposé par :

Réf : 59166

Commode en marqueterie estampillée I.G. SCHLICHTIG

Une commode en marqueterie de bois fruitier et ivoire, placage d'amarante et bois de rose d'époque Transition, vers 1770, estampillée I.G. SCHLICHTIG.

Époque : XVIIIe siècle

Prix sur demande

Proposé par :

Réf : 55658

Secrétaire à abattant par Georges Schlichtig

Secrétaire d'époque Louis XVI à pans coupés en placage de bois précieux (bois de rose, amarante et sycomore) à décor d'une marqueterie d'instruments de musique et de motifs floraux. Il ouvre par deux portes, un tiroir et un abattant découvrant six petits tiroirs. Estampillé J G Schlichtig, Jean Georges Schlichtig, reçu Maître le 2 octobre 1765 Rapport de condition: restauré en ...

Époque : XVIIIe siècle

11 000 €

Proposé par :

Réf : 54400

Commode époque Louis XV estampillée Jean-Georges SCHLICHTIG

Commode sauteuse galbée sur les trois faces ouvrant à deux tiroirs Epoque Louis XV, 18e siècle En marqueterie de satiné et d'amarante, bâtit en chêne Dessus de marbre gris mouluré Poignées,entrées de serrures et chutes en bronze doré d'origine, Porte l'estampille J.G. SCHLICHTIG* et le poinçon de jurande JME sur le montant arrière droit. Jean-Georges Schlichtig (Mort en ...

Époque : XVIIIe siècle

7 900 €

Proposé par :

Réf : 36421

Commode marquetée d'époque Louis XVI estampillée SCHLICHTIG

Remarquable commode rectangulaire en marqueterie de bois de placage. La façade à léger ressaut central ouvre par trois rangs de tiroirs superposés, le rang supérieur divisé en trois tiroirs juxtaposés. Le rang supérieur est orné de cannelures feintes. Les deux tiroirs de long séparés par une traverse dissimulée sont ornés de trois panneaux encadrés d’un large filet. Le panneau ...

Époque : XVIIIe siècle