FR   EN   中文

CONNEXION
RESSOURCES ET BASES DOCUMENTAIRES
Les ébénistes du XVIIIe siècle

Saunier Jean-Baptiste

Jean-Baptiste Saunier, frère de Jean-Charles, prêta serment le 29 juillet 1757. Il s'établit rue de Charenton, d'où il avait disparu en 1782. (Les initiales s'écrivent sur son estampille J. B - Fait rare à cette époque, où presque toujours, le J s'écrivait I)
Estampille de Jean-Baptiste Saunier

Œuvre(s) de Jean-Baptiste Saunier sur Anticstore

Réf : 96041

Paire d'encoignures en vernis Martin, estampillées Jean-Baptiste Saunier

Paire d’encoignures en laque européenne, dit vernis Martin, à décor de chinoiserie à réhaus d’or ornementées de bronzes ciselés dorés, sommées de leur marbre rouge griotte à bec de corbin. Travail parisien d’époque Louis XV estampillé de l’ébéniste Jean-Baptiste SAUNIER, reçu à la maitrise le 29 juillet 1757. Second fils de l’ébéniste Charles SAUNIER, il était ...

Époque : XVIIIe siècle

35 000 €

Réf : 79302

Petite table d’accouchée estampillée Saunier

Exceptionnelle table dite d’accouchée en bois de rose, bois de violette et loupe de citronnier. Modèle de forme rognon, galbé en façade et sur les cotés. Les ceintures, les pieds et le dessus plaqués de bois de rose en quarte-feuilles délimités par des bordures en bois de violette. La partie supérieure amovible destinée aux personnes alitées est ceinturée d’une lingotière ...

Époque : XVIIIe siècle

25 000 €

Proposé par :

Réf : 73771

Secrétaire Louis XV estampillé Jean Baptiste Saunier

Secrétaire à doucine renversée à façade et côtés galbés à décor marqueté de motifs géométriques en ailes de papillon en bois de rose et bois de violette, ouvrant à deux tiroirs, un abattant découvrant six casiers avec cinq petits tiroirs et à deux vantaux dans le bas. Dessus de marbre rouge veiné. Estampillé deux fois "J.B SAUNIER" Époque Louis XV. Hauteur: 139 cm - ...

Époque : XVIIIe siècle

7 400 €

Proposé par :

Réf : 71522

Commode galbée estampillée Saunier, Paris époque Louis XV

Grande commode « sauteuse » galbée en façade et sur les cotés et ouvrant par trois tiroirs sur deux rangs. Modèle d’apparat en placage d’amarante et réserves de bois de rose en quarte-feuilles délimitées par des filets de sycomore teinté vert. Riche ornementation de bronzes rocailles dorés au mercure dont : poignées et entrées de serrures, chutes et arrêtes des montants, ...

Époque : XVIIIe siècle

Prix sur demande

Proposé par :