FR   EN   中文

CONNEXION
RESSOURCES ET BASES DOCUMENTAIRES
Les ébénistes du XVIIIe siècle

Saunier Claude-Charles

Claude Charles Saunier (1735-1807) – ébéniste - maîtrise obtenue le 31 juillet 1752 : Célèbre ébéniste parisien sous Louis XVI, homme d’invention et de goût, Saunier se distingue par la très belle qualité de ses œuvres estampillées.
Estampille de Claude-Charles Saunier
Claude-Charles Saunier - Commode
Commode d'Entre-Deux par Claude-Charles Saunier, de forme rectangulaire à ressauts, en marqueterie de bois précieux, de type néoclassique, à motifs de quartefeuilles. Galerie Berger © Anticstore

Issu d’une famille d’ébénistes, Saunier démarre sa carrière dans l’atelier de la famille avec son père Jean-Charles, rue du Faubourg Saint-Antoine, vis-à-vis la rue Saint-Nicolas. Il lui succède en 1765 et enregistre dans la foulée ses lettres de maîtrise - reçue à l’âge de dix-sept ans en 1752. Après sa reprise de la fabrique, sa réputation s’étend très vite, non seulement en France mais également à l’étranger comme par exemple à Londres. Il œuvre pour le marchand-mercier Daguerre, qui possède au nombre de ses clients de grands collectionneurs anglais comme Lord Spencer.

Si sous les rennes de son père, Saunier participe à la fabrication de meubles aux formes galbées et aux décors rocaille, c’est un goût considérablement évolué en faveur d’un style plus sobre inspiré de l’Antiquité que l’on retrouve sous sa direction. Encore jeune, Saunier adopte les idées nouvelles. En dehors de quelques ouvrages Louis XV, de très bonne qualité mais sans une réelle originalité si on les compare à ceux de ses confrères, sa production se caractérise essentiellement par des meubles de style Transition et des meubles Louis XVI. Dans chacune de ces catégories, il créé des types de meubles très caractéristiques reconnaissables même en l’absence de son estampille. Si Saunier n’est pas demandé de la cour ni des grands du royaume, il incarne en revanche le goût des amateurs parisiens pour la rigueur, la sobriété et l’équilibre des formes. Ces qualités propres le présentent ainsi comme l’un des meilleurs ébénistes du règne de Louis XVI. Pour ses meubles, Saunier préfère les bois massifs, incrustés de simples filets. S’il emploie largement l’acajou, après le bois de rose et le satiné, ses placages affichent finalement une prédominance des bois aux essences indigènes comme le citronnier qu’il utilise en grandes surfaces pour mettre en valeur sa luminosité. Saunier affiche aussi volontiers un goût pour les contrastes, visible dans les encadrements d’amarante ou de filets d’ébène doublés de baguettes de bronze - mais il en use pour le moins toujours avec retenue.

Saunier - Secrétaire
Secretaire à cylindre estampille de Claude-Charles Saunier, vers 1780. Musée Nissim de Camondo. ©AnticStore

Après la révolution, il reprend son activité jusqu’à la fin du siècle, d’abord rue du Faubourg Saint-Antoine puis rue du Harlay pour finir par la rue Saint-Claude. Quelques meubles en érable ou en acajou, déjà dans le goût Empire, portent alors son estampille.

MUSÉES

  • Bibliothèque basse en acajou, ornée de bronzes ciselés et dorés. Deux vantaux vitrés, rinceaux à la frise. Dessus en marbre blanc. Vers 1778-1785. Estampille de Claude-Charles Saunier. H.87cm; L.109cm; l.24cm. N°52 - Musée Nissim de Camondo
  • Secrétaire en acajou, orné de bronzes ciselés et dorés. En haut, trois tiroirs; en bas, armoire à deux vantaux; au milieu , panneau s'abattant avec volets latéraux pouvant l'élargir (intérieur couvert en cuir vert); de chaque côté, depuis le bas jusqu'aux tiroirs supérieurs, armoires, celle de droite à casiers, celle de gauche à sept tiroirs, rinceaux à la frise, vers 1775-1785. Estampille C.C.SAUNIER. H.142cm; L.133cm; l.45cm. N°54 - Musée Nissim de Camondo
  • Bureau à cylindre, en acajou moucheté, orné de bronzes ciselés et dorés. Trois tiroirs supérieurs et cinq inférieurs, tirettes sur les côtés; pieds cannelés. Dessus en marbre blanc, à galerie ajourée en bronze, ornée de rinceaux de feuillages et de fleurs, vers 1775-1785. Estmpille de Claude-Charles Saunier H.123cm; L.133cm; l65cm. N°55 - Musée Nissim de Camondo

BIBLIOGRAPHIE

  • Le Mobilier Français du XVIIIème Siècle - Pierre Kjellberg - Les Editions de l'Amateur - 2002
  • Les ébénistes du XVIIIe siècle - Comte François de Salverte - Les éditions d'Art et d'Histoire - 1934
  • Les Ateliers parisiens d'ébénistes et de menuisiers aux XVIIe et XVIIIe siècles - Guillaume Janneau - S.E.R.G., 1975, p. 122
  • L'art et la manière des maîtres ébénistes français au XVIIIe siècle - Jean Nicolay - édition Pygmalion - 1976

Œuvre(s) de Claude-Charles Saunier sur Anticstore

Réf : 92845

Commode perruquière par J-C Saunier, Paris époque Louis XV

Exceptionnelle commode dite « perruquière » en bois de rose, bois d’amarante et bois de buis, ouvrant par un grand tiroir en façade. Modèle fortement galbé en plan comme en élévation, en façade et sur les cotés. Les traverses et les pieds luxueusement plaqués de bois d’amarante. Les cotés et le tiroir sont plaqués de bois de rose, ils offrent des réserves délimitées par ...

Époque : XVIIIe siècle

22 000 €

Réf : 89566

Desserte en acajou estampillée Claude Charles Saunier 1735 -1807

Desserte en acajou et placage d'acajou , de forme rectangulaire à cotés incurvés , dessus de marbre blanc veiné . Elle ouvre en façade par un tiroir en ceinture richement orné d'une large frise de bronze ciselé et doré qui se poursuit sur les cotés surmontant deux étagères . Le plateau et les étagères sont cernés d'une galerie ajourée en bronze doré . Elle repose sur quatre ...

Époque : XVIIIe siècle

Proposé par :

Réf : 79507

Armoire Louis XV estampillée de Claude Charles Saunier

Grande armoire en marqueterie, à larges panneaux de bois de rose plaqué en pointe de diamant dans des encadrements de bois de violette. Elle ouvre par deux grandes portes plaquées de chêne à l'intérieur ayant conservé leur serrurerie et crémones en fer forgé. 1 étagère centrale fixe qui assure la structure, 2 étagères amovibles. Le meuble est intégralement plaqué sur chêne. Très ...

Époque : XVIIIe siècle

7 800 €

Proposé par :

Réf : 78454

Bureau à caissons d’époque Louis XVI, estampillé C C SAUNIER

Bureau à caissons d’époque Louis XVI, en acajou et placage d’acajou, ouvrant par quatre tiroirs de part et d'autre et un tiroir en ceinture, il repose sur huit pieds fuselés à cannelures terminés par des roulettes. Estampille C. C. SAUNIER Claude Charles Saunier, reçu maitre en 1752 Epoque Louis XVI Haut : 78,5 cm Larg : 112,5 cm Prof : 54 cm

Époque : XVIIIe siècle

Proposé par :

Réf : 66528

Jardinière d'époque Louis XVI estampillée C.C SAUNIER

Jardinière d'époque Louis XVI en citronnier, elle repose sur quatre pieds fuselés et cannelés, ornée de cadres en bronze sur fond d'amarante. La partie latérale est ganie d'un tiroir et d'un bac en zinc . Estampillée C.C SAUNIER

Époque : XVIIIe siècle

Proposé par :

Réf : 50524

Commode en acajou d'époque Louis XVI estampillée Claude-Charles SAUNIER

Très belle commode de forme orthoédrique ouvrant à trois tiroirs de long. La façade présente une architecture compartimentée en bronzes dorés. Le premier tiroir sous le marbre de moindre hauteur, est encadré de bronzes dorés à double mouluration et bordés d’un rang de perlettes. Il est interrompu au centre par une entrée de serrure en disque à très fin moletage et cerné de ...

Époque : XVIIIe siècle