FR   EN   中文

CONNEXION
RESSOURCES ET BASES DOCUMENTAIRES
Les ébénistes du XVIIIe siècle

Roussel Pierre

Pierre Roussel (1723-1782) Ébéniste. Maîtrise le 21 août 1745. Très habile marqueteur, Roussel a laissé une production abondante, diverse et d'excellente qualité.
Estampille de Pierre Roussel
Pierre Roussel - Commode
Commode de Pierre I Roussel (Paris, 1723 - Paris, 1782; maître en 1745). Marqueterie de bois divers sur fond de sycomore teinté en vert, bronze. Paris, vers 1765-1770. Cette commode est caractéristique de la période Transition, avec son caisson orthoédrique, à montants droits et ressaut central sur pieds galbés. Plus rares qu'à la période précédente, les bronzes illustrent le nouveau vocabulaire décoratif: plaques à l'antique, anneaux de tirages, cul-de-lampe à cassolette. Petit Palais © AnticStore

Reçu Maître Ebéniste en 1745, Pierre Roussel s'installe rue de Charonne, dans le faubourg Saint-Antoine sous l'enseigne " L'Image de Saint Pierre ". Grâce à ses qualités d'ébéniste et surtout de marqueteur hors pair, il acquiert trés rapidement une grande notoriété. En 1762 il devient juré de sa communauté. Dès 1767 il est considéré comme l'un des meilleurs ébénistes de son époque ce que confirme "l'Almanach d'indication générale ou du Vray mérite " de 1769 qui le cite comme l'un des premiers ébénistes de Paris. Grandement apprécié par ses confréres, il devient député du corps des ébénistes en 1777 puis syndic deux ans plus tard. Ses productions abondantes et variées se sont adaptées à tous les styles du XVIIIe siécle, avec élégance et raffinement. De nombreuses commodes Louis XV, à placage de bois de rose ou de bois de violette sont décorées de marquetteries de fleurs ou de nœuds de rubans. La laque et les paysages de goût d'Extrême Orient sont également souvent utilisés dans sa décoration. Sur les meubles, Transition et Louis XVI on retrouve beaucoup d'ouvrages marquettés de paysages architecturaux de villes, de rivière ou de ports, sans bien sûr oublier les marquetteries à dessins géométriques souvent employés. L'inventaire de ses marchandises, réalisé aprés sa mort, prouve la prospérité de son établissement que sa femme associée à ses fils, prit en gérance.

Chiffonnière estampillée Pierre Roussel
Chiffonnière, estampillée Roussel (Pierre I Roussel) près du pied arrière gauche. Marqueterie de bois de rose, érable sycomore, houx, buis, épine vinette, bronze dorée. France, vers 1760-1775. À partir de 1755, Pierre Roussel et d'autres ébénistes produisent des petites tables "en rognon", en particulier Germain Landrin, Jean-François Coulon, François Bayer ou léonard Boudin. Celle-ci comporte à l'avant un rideau en bibliothèque ouvrant sur une case et trois tiroirs, et sur le côté droit deux tiroirs pivotants. Les bronzes se font rares, ceux des chutes d'angles remplacés par une découpe en chanfrein. Petit Palais © Anticstore

MUSÉES

  • Commode ventrue, vers 1745-1750, ouvrant à deux tiroirs sans traverse apparente. Elle repose sur des pieds cambrés. Le décor de marqueterie se compose de fleurs sur fond de bois de rose et de réserves de bois de violette épousant la forme du décor de bronze rocaille sur la façade principale. L'ornementation de bronzes comprend des encadrements à rocailles, feuillage et fleurettes, deux grandes chutes et des sabots. Le dessus est en marbre vert des mers ou vert antique. Les façades latérales sont également marquetées de fleurs. - N°MAD157.
    Grande commode à deux tiroirs sans traverse. Galbée sur ses trois faces, elle est en laque du japon à décor de fleurs et oiseaux polychromes et or sur fond noir. Elle est ornée de bronzes dorés et ciselés, comprenant des chutes, entrées de serrure, poignées de tirage, filets, cul de lampe et sabots. L'intérieur des tiroirs en sapin est peint. Dessus en brèche d'Alep, estampille P. ROUSSEL N°MAD1678.
    Bureau Plat, de forme rectangulaire, galbé sur ses 4 faces, il repose sur pieds cambrés et contient 3 tiroirs dans la ceinture sur une face, et un tiroir central entre 2 faux tiroirs sur la face opposée. Il est décoré de marqueterie de bois de rose dans les encadrements et de bois de violette. Les bronzes dorés comprennent un quart de rond moulurés avec agraphes aux angles, baguettes d'encadrement, poignées de tirage formant entrées de serrure, chutes et patins de pieds. Dessus de cuir.- N°MAD1833 - Musée des Arts Décoratifs - Lyon
  • Commode Louis XV à deux tiroirs - Musée de Beauvais
  • Commode Louis XV - Les arts décoratifs de Paris
  • Grande table Louis XV - Musée du Louvre
  • Petite table rognon - Petit Palais - Paris
  • Table à écrire et à coiffer Transition - Museum of Fine Arts - Boston
  • Commode fin Louis XV - Museum of Art - Cleveland

BIBLIOGRAPHIE

  • Pierre Roussel ébéniste et marchand - Patricia Lemonnier - L'Estampille/L'Objet d'art, n° 230, Novembre 1989, p. 40-45
  • Le Mobilier Français du XVIIIème Siècle - Pierre Kjellberg - Les Editions de l'Amateur - 2008
  • Les ébénistes du XVIIIe siècle - Comte François de Salverte - Les éditions d'Art et d'Histoire - 1934

Œuvre(s) de Pierre Roussel sur Anticstore

Réf : 71987

Petit buffet de chasse parisien estampillé Roussel

Très rare petit buffet de chasse en chêne massif. Paris - XVIIIe siècle. Coiffé d'un épais marbre Rance (très probablement celui d'origine), il ouvre par deux portes cintrées et deux tiroirs à couteaux et repose sur une plinthe. Estampillé de Roussel sur le montant avant droit. Ce meuble entièrement d'origine est réalisé dans un superbe chêne maillé (y compris le bâti et ...

Époque : XVIIIe siècle

Réf : 70780

Bureau cylindre d'époque milieu du XVIIIe siècle estampillé P. ROUSSEL

Rare et remarquable bureau cylindre de dame, toutes faces en marqueterie de bois exotiques d’ustensiles et d’écriture sur un fond de bois de rose Estampille de Pierre ROUSSEL En façade, le volet convexe en quart de cylindre et doucine est à décor d’un panneau central illustrant un univers de l’écriture grâce à l’habileté du marqueteur jouant sur les essences de divers bois ...

Époque : XVIIIe siècle

Réf : 69987

Écran de cheminée à tablette par Pierre Roussel

Écran de Cheminée dit "à feu", de forme cintrée, à coulisse et double parement en bois de rose massif. Il comporte une tablette rabattable en marqueterie à décor de vases et d'ustensiles flanquée de deux petits bougeoirs amovibles et repose sur des montants droits finement moulurés reliés entre eux par une barre repose-pieds gainée de cuir. Son piétement, de type bipode, ...

Époque : XVIIIe siècle

Proposé par :

Réf : 69713

Table de salon estampillée de P. Roussel

Table de salon en placage de bois de rose et bois de violette, ouvrant par une tablette formant écritoire et deux tiroirs sans traverse en façade. Montants à pans coupés, pieds cambrés terminés par des sabots de bronze réunis par une tablette d’entrejambe. Dessus de marbre, probablement brèche de Saint-Maximin à galerie de bronze doré. Pierre Roussel, ébéniste reçu maître en ...

Époque : XVIIIe siècle

9 000 €

Proposé par :

Réf : 69265

Paire d'encoignures estampillées Pierre Roussel

France, milieu du XVIIIe siècle estampillé Pierre Roussel (1723-1783, Maître 1745) Bois de chêne (corps de meuble), palissandre plaqué, différents bois précieux, plaque de marbre original ferrures en bronze doré Dimensions: 75,5 x 35 cm Littérature: P.Kjellberg: Le Mobilier Français du XVIIIe siècle, Paris 1989, pp. 728-743.

Époque : XVIIIe siècle

Réf : 67326

Petite commode galbée dite d’entre deux, Pierre Roussel à Paris vers 1760

Petite commode galbée ouvrant par deux tiroirs sans traverse. Décor en façade et sur les cotés de placage de bois de rose « en ailes de papillon » dans des encadrements de bois de violette. Le tiroir du bas de forme chantournée faisant office de traverse. Belle et originale ornementation de bronze doré d’origine, chaussons de pieds, chutes sur les montants, poignées en bec ...

Époque : XVIIIe siècle

9 800 €

Réf : 66253

Petite commode estampillée Roussel

Petite commode en bois de rose et marqueterie de bois teintés et os à décor de maisons, rivière, barques et arbres. Travail d'époque Transition estampillé ROUSSEL (Pierre Roussel, 1723 – 7 juin 1782, reçu Maître le 21 août 1745) Dimensions 84 cm H x 82 cm L x 47 cm P

Époque : XVIIIe siècle

Prix sur demande

Proposé par :

Réf : 58988

Bonheur du Jour "aux ustensiles" par Pierre Roussel

Exceptionnel Bonheur du Jour, de forme rectangulaire à pans coupés, en marqueterie de bois précieux à motifs de vases fleuris et d'ustensiles sur fond de sycomore teinté et de bois de violette, dans des encadrements de bois de rose. Il ouvre par six petits tiroirs, dans sa partie supérieure, et par un tiroir formant écritoire, en ceinture. Il repose sur quatre pieds cambrés à facette ...

Époque : XVIIIe siècle

Prix sur demande

Proposé par :

Réf : 58648

Coffre à bijoux dit "serre-bijoux" Louis XVI à mécanisme par Pierre Roussel

On le désigne parfois sous le terme de "coffre de mariage" et sous celui de "serre-bijoux", petit meuble précieux fait d'un coffre posé sur une table et connaissant deux variantes, l'une où le coffre s'ouvre par un abattant que l'on nomme "secrétaire serre-bijoux", l'autre où il s'ouvre par le dessus et que l'on nomme "coffre serre-bijoux", le plus célèbre étant celui de ...

Époque : XVIIIe siècle

Réf : 56720

Table à transformations d'époque Louis XV estampillée Pierre ROUSSEL

Très élégante table à transformation marquetée de bois de rose et d’amarante estampillée du Maître ébéniste parisien Pierre ROUSSEL. Le plateau, de forme rectangulaire chantourné et écoinçonné se compose d’une marqueterie à section tripartite de motifs géométriques, d’entrelacs, de cubes sans fond, et d’ailes de papillons de bois de rose plaqué en feuilles dans des ...

Époque : XVIIIe siècle

Réf : 55091

Encoignure en laque estampillée Roussel

Encoignure en laque à décor "au chinois". Belle garniture de bronze doré, dessus de marbre de Carrare mouluré en bec de corbin. Travail du XVIIIe siècle estampillé par Pierre Roussel (1723- 7 juin 1782) reçu Maître le 21 août 1745 Dimensions: 92 cm H x 69 cm L x 50 cm P Provenance: Vente à Paris, Palais d'Orsay, 30 mars 1979, sous le numéro 93

Époque : XVIIIe siècle

Prix sur demande

Proposé par :

Réf : 49813

Bureau plat d'époque Louis XV estampillé ROUSSEL

Rare et beau bureau plat à double face à décor de marqueterie de motifs géométriques en placage de satiné alternant des tonalités claires et sombres dans des réserves de placage d’amarante. Décor identique côté visiteur. Sa structure est en bois de chêne. Très élégante, la ceinture mouvementée du plateau est cernée d’une lingotière moulurée. Elle épouse le contour ...

Époque : XVIIIe siècle

Réf : 48448

Bureau dos d'âne estampillé Roussel

Bureau dos d'âne de milieu d'époque Louis XV en placage de bois de violette . Estampillé Pierre Roussel de 1723 au 7 juin 1782 . Maitre le 21 août 1745 établi rue de Charenton à Paris . Musées ; Carnavalet , Jacquemart-André ,Petit Palais ,Londres et Boston .

Époque : XVIIIe siècle

12 000 €

Réf : 47630

Paire d’encoignures aux paysages lacustres et ruines antiques, Pierre Roussel à Paris vers 1780.

Paire d’encoignures aux paysages lacustres et ruines antiques , Pierre Roussel à Paris vers 1780. Modèle galbé en façade à décor en marqueterie de bois teintés et gravés. Ornementation de bronzes dorés, encadrements , chutes …. Dessus de marbre breche d’Alep. Une estampillée P.ROUSSEL pour Pierre Roussel (1723-1782) reçu maitre en 1745. Présentée page 184 du ...

Époque : XVIIIe siècle

Réf : 44593

Commode Louis XV estampillée Roussel pierre

Commode Louis XV en bois de placage de palissandre et de satiné , filets à la grecque en citronnier et palissandre . Elle comporte 4 tiroirs et elle est galbée sur toutes les faces. Dessus de marbre rouge de Bourgogne. Elle porte l'estampille de pierre Roussel de 1723 au 7 juin 1782 . Reçu maitre le 21 août 1745 établi rue de Charenton à Paris . Musées Carnavalet , ...

Époque : XVIIIe siècle

12 000 €