FR   EN   中文

CONNEXION
RESSOURCES ET BASES DOCUMENTAIRES
Les ébénistes du XVIIIe siècle

Moreau Louis

Louis Moreau (1740-1791) Ébéniste-sculpteur. Paris. Maître le 27 septembre 1764. Il employa d'habiles ouvriers comme les ébénistes Bircklé, Foullet, Topino, les fondeurs Guinaud et Cottin et les doreurs Prégermain et Fagard.
Estampille de Louis Moreau
Moreau Louis - Bohneur du jour
Bonheur-du-jour, vers 1778-1780 attribué à Louis Moreau. Bâti en chêne,placage de bois de rose et d'amarante, marqueterie de bois divers sur fond de buis, bronze doré, marbre blanc. Musée Cognacq-Jay. © AnticStore

Aprés l'obtention de ses lettres de maîtrise en 1764, Louis Moreau, achéte, rue de l'Echelle -Saint-Honoré "A la descente des Tuileries", la boutique de son confrère ébéniste, Denis Genty, qui vient de faire faillite. Avec ses meubles, en placage d'acajou, aux décors floraux et aux ornementations de bronzes dorés et ciselés et avec ses marquetteries trés diverses à motifs géométriques de laque de Chine ou de vernis, il acquiert vite une grande notoriété et une clientéle de renom. Il travaille également pour la Cour, qui, par l'intermédiaire de l'administration des Menus plaisirs lui passe de nombreuses commandes. De style Louis XV, Transition et Louis XVI, ses fabrications sont trés variées comme en témoigne une étiquette retrouvée sur l'un de ses meubles: " fait et tient Magasin : Secrétaires, Armoires, Commodes, Bibliothéques, Bureaux à cylindre, Tables à jouer, Tables anglaises d'acajou et tout ce qui concerne la Menuiserie et l'Ebénisterie de Paris " Toutefois Louis Moreau fit travailler d'autres artisans et ne réalisait souvent qu'une partie des meubles qu'il vendait, ce qui rend possible que certaines oeuvres signées de son estampille n'aient pas été exécutées par lui. Impliqué assez tôt dans la politique, Louis Moreau sera déporté vers l'île d'Anjouan où il mourut en 1802. Sa femme puis son fils Louis reprirent son magasin qu'ils conservèrent jusqu'à la fin de l'Empire.

MUSÉES

  • Bonheur-du-jour Louis XVI - Musée Carnavalet - Paris
  • Commode Transition à double ressaut marquetée de motifs géométriques - Metropolitan Museum - New York

BIBLIOGRAPHIE

  • Le Mobilier Français du XVIIIème Siècle - Pierre Kjellberg - Les Editions de l'Amateur - 2008
  • Les ébénistes du XVIIIe siècle - Comte François de Salverte - Les éditions d'Art et d'Histoire - 1934

Œuvre(s) de Louis Moreau sur Anticstore

Réf : 65834

Console desserte estampillée Moreau - époque Louis XVI

Cette très élégante table-console en desserte de forme demi-lune est réalisée en acajou et placage d’acajou de Cuba. La ceinture ouvre par un tiroir central et deux tiroirs latéraux simulés, séparés par des dais de raccordement à cannelures. Elle repose sur quatre montants fuselés de section ronde à décor de cannelures et d’une double bague située au niveau de la tablette ...

Époque : XVIIIe siècle

Prix sur demande

Réf : 64824

Fauteuil de cabinet à assise tournante par Louis Moreau

Rare Fauteuil de Cabinet, de forme circulaire, en acajou massif mouluré et sculpté. Le dossier "en gondole" formant accotoirs, les consoles d'accotoirs en retrait et l'assise tournante pivotant sur des galets. La ceinture, enrichie de perles et de pastilles en bronze doré, repose sur quatre pieds, de type fuseau, à cannelures rudentées se terminant par des sabots munis de roulettes. ...

Époque : XVIIIe siècle

Prix sur demande

Proposé par :