FR   EN   中文

CONNEXION
RESSOURCES ET BASES DOCUMENTAIRES
Les ébénistes du XVIIIe siècle

Erstet Jean-Ulric

Jean-Ulric Erstet (Mort en 1780) - Ébéniste. Paris. Maître 1740. Il exerça rue des Prouvaires, puis rue des Vieux-Augustins, près de la place des Victoires. Il inventa une sorte de table formant bureau et trictrac.
Estampille de Jean-Ulric Erstet
Commode de Erstet
Commode, vers 1750-1760. Bâti en chêne, marbre gris, bronze doré. Antiquité Rigot et fils © Anticstore

Reçu maître à Paris en 1740, Erstet s'installa comme fabricant et marchand de meubles rue des Prouvaires puis rue des Vieux-Augustins. En 1772 et 1773 plusieurs annonces relatives à sa production sont publiées dans les "petites Affiches". Il meurt en 1780.

L'estampille d'Erstet figure sur de nombreux ouvrages, très soignés et d'une grande qualité. On peut mentionner des commodes et des armoires Louis XV ou Transition soigneusement marquettés, de grandes bibliothèques à portes grillagées, des tables de jeux à plateau amovible.en bois de rose... Une de ses invention fut une table faisant office de bureau et de trictrac façonné en bois de placage encadré d'amarante.

MUSÉES

  • Table d'appoint - Wallace Collection - Londres
  • Paire d'encoignures Louis XVI - Musée Nissim de Camondo - Paris

BIBLIOGRAPHIE

  • Le Mobilier Français du XVIIIème Siècle - Pierre Kjellberg - Les Editions de l'Amateur - 2008
  • Les ébénistes du XVIIIe siècle - Comte François de Salverte - Les éditions d'Art et d'Histoire - 1934

Œuvre(s) de Jean-Ulric Erstet sur Anticstore

Réf : 1441

Commode d'époque Transition estampillée ERSTET

Remarquable commode marquetée et estampillée ERSTET. Très belle commode en placage de bois exotiques. La façade à double ressaut central ouvre par trois rangs de tiroirs superposés. Le tiroir supérieur est marqueté d’une frise de grecques contrariées en amante sur fond de bois de rose et contrefonds de bois de violette. Les deux tiroirs de long sont séparés par une traverse ...

Époque : XVIIIe siècle