FR   EN   中文

CONNEXION
RESSOURCES ET BASES DOCUMENTAIRES
Les ébénistes du XVIIIe siècle

Delorme Faizelot Adrien

Adrien Delorme - ébéniste – maîtrise obtenue le 22 juin 1748 : Très bon ébéniste du XVIIIème siècle, Adrien Delorme s’est rendu célèbre par ses marqueteries, ses laques et ses vernis dans le goût de l’Extrême-Orient.
Estampille de Adrien Delorme Faizelot
Delorme - Roussel - Commode
Commode estampillée: Delorme, Roussel et JME. Bâti en hêtre, et sapin pour les tiroirs; placage de bois de rose, amarante, poirier, charme, bronze doré. Vers 1750-1760. Cette commode porte à la fois les marques de Delorme et Roussel. Le fabriquant du meuble appose son estampille et le marchand, pour peu qu'il soit également ébéniste, frappe parfois la sienne propre. L'appartenance de cette oeuvre à une série de sept, sur plusieurs desquels on relève l'estampille de Delorme, laisse à penser que celui-ci peut-être le concepteur et Roussel l'exécutant. Petit Palais © AnticStore

Fils aîné de François Delorme (1691-1768) – installé rue Tiquetonne et spécialisé dans les meubles en laque de Chine ou vernis « façon de la Chine » - Adrien Delorme est issu d’une famille d’artisan qui a pour nom d’origine celui de Faizelot. Installé rue du Temple, il y exerce en qualité de fabricant et marchand de meubles. En août 1768, il est élu juré de la communauté des menuisiers-ébénistes. Les Almanachs de l’époque le présentent comme « l’un des plus habiles et des plus renommés pour les ouvrages de marqueterie ». Ses deux frères sont aussi ébénistes : le premier Jean-Louis Delorme (maître en 1763) qui se spécialise dans la restauration et la revente de meubles de boulle et le second Alexis (maître en 1772) qui se consacre au commerce de meubles rue Saint-Denis.

Adrien Delorme : Secrétaire
Secrétaire en pente attribué à Adrien-Faizelot Delorme et attribué aux frères Martin, vernisseurs, Paris, vers 1749-1750, bâti de peuplier ou tilleul, sycomore, noyer; placage de prunier et d'amarante; vernis bleu et rouge, bronze argenté, bronze doré, fer. Il s'agit d'un des exemples majeurs du processus d'émancipation deleleu la laque française par rapport à son modèle asiatique. La couleur introduite dans les fonds correspond à un goût pour les décors de boiseries polychromes. Ce secrétaire se comprend dans un ensemble de mobilier aux mêmes tonalités. Il fut acquis par Madame de Pompadour pour meubler son château de Bellevues, ou il ne déparait pas avec les objets de laque et de porcelaine, les papiers peints de la Chine et des Indes. Un décor de laque japonais de la fin du XVIIe siècle a servi de source d'inspiration aux frères Martin.
musée des Arts Décoratifs© AnticStore

Son œuvre – qui atteste d’une grande fantaisie - se caractérise principalement par des commodes galbées réalisées dans le style Louis XV. Outre les commodes, Delorme réalise aussi des encoignures, des armoires, des bibliothèques ou encore des bureaux qu’il orne de décors de laque de Chine, du Japon, de vernis européens ou de marqueteries de fleurs ou géométriques. Ces compositions sont souvent complétées d’encadrements de rinceaux sinueux. Inscrits sur un fond de placage en chevrons de tons très contrastés, ces rinceaux constituent alors le décor favori d’Adrien Delorme. Parmi les motifs caractéristiques de l’ébéniste, on dénombre aussi une réserve rectangulaire marquetée de quadrillages circonscrite par un triple rang d’encadrements aux angles entrelacés ainsi qu’une disposition en étoile des placages unis.

Adrien Delorme décide de mettre fin à son activité en 1783 et disperse son stock dans une vente aux enchères où figurent « quantités de commodes, coins, serre-papiers et bureaux, ornés de fontes dorées, à dessus de marbre et albâtre ».

MUSÉES

  • Commode - Petit Palais
  • Commode, Table - J. Paul Getty Museum
  • Secrétaire en pente - Musée des Arts Décoratifs
  • Table mécanique, Encoignure - The Frick Collection
  • Commode - Cleveland Museum of Art
  • Bureau de pente - Waddesdon Manor (Londres)
  • Commode Louis XV - Rijksmuseum (Amsterdam)

BIBLIOGRAPHIE

  • Le Mobilier Français du XVIIIème Siècle - Pierre Kjellberg - Les Editions de l'Amateur - 2008
  • Les ébénistes du XVIIIe siècle - Comte François de Salverte - Les éditions d'Art et d'Histoire - 1934

Œuvre(s) de Adrien Delorme Faizelot sur Anticstore

Réf : 71944

Commode Louis XV en vernis européen, estampillée Adrien Delorme

Commode, vernis européen dans le goût de Coromandel, bronze doré et ciselé, dessus de marbre brèche d’Alep, estampillée : DELORME et JME, Adrien Faizelot-Delorme (mort en 1768), reçu maître le 22 juin 1748, vers 1750. Dim. (H x L x P) : 85 x 131 x 65 cm. Restauration et reprises au vernis, marbre cassé recollé, bronzes redorés au vernis. Cette commode présente une forme ...

Époque : XVIIIe siècle

85 000 €

Réf : 34083

Paire d'encoignures estampillées DELORME

Remarquable paire d’encoignures en placage de bois de violette en frisage. Elles ouvrent par deux vantaux convexes ornés d’un cartouche de fantaisie ellipsoïdal en bois de violette débité obliquement sur un fond réticulé à pointes de diamant en réserve sinueuse. Le contrefond est plaqué en frisage de bois de violette. La base débordante est ornée au centre d’un tablier ...

Époque : XVIIIe siècle