FR   EN   中文

CONNEXION
RESSOURCES ET BASES DOCUMENTAIRES
Les ébénistes du XVIIIe siècle

Dautriche Jacques Van Oostenryk

Jacques Van Oostenryk dit Dautriche. Maître le 24 mai 1765. Fournisseur de la couronne sous Louis XV. I exécuta de belles commodes.
Estampille de Jacques Van Oostenryk Dautriche
Dautriche - Commode
Commode "à la Grecque", Paris vers 1765-1770 estampille J. Dautriche - Franck Baptiste © Anticstore

Venu des Pays Bas, Jacques Van Oostenryk qui se faisait appeler Dautriche, arrive à Paris vers 1740 et commence à travailler comme ouvrier libre. Il s'installe d'abord rue Traversiére puis déménage pour la rue du Faubourg Saint-Antoine où il acquiert rapidement une grande notoriété et reçoit de nombreuses commandes pour les différentes maisons du roi .A sa mort, sa femme et son fils Thomas Jacques reprendront la direction de son atelier. Si Dautriche a exécuté quelques meubles Louis XV, il excella surtout dans les oeuvres de style Transition et Louis XVI en bois de placage de bois de rose ou d'acajou: des commodes à ressaut, des secrétaires, des encoignures, l'ensemble trés architecturé, aux lignes harmonieuses. Mais la grande renommée de cet ébéniste est avant tout dûe à ses talents de marqueteur. Il savait utiliser avec art les marquetteries les plus diverses que ce soit les motifs géométriques : losanges, cubes, octogones disposés sur de grands panneaux encadrés de baguettes de bronze, ou des marquetteries représentant des fleurs et des arabesques. On peut aussi mentionner des décors de laque ou vernis de goût chinois.

BIBLIOGRAPHIE

  • Le Mobilier Français du XVIIIème Siècle - Pierre Kjellberg - Les Editions de l'Amateur - 2008
  • Les ébénistes du XVIIIe siècle - Comte François de Salverte - Les éditions d'Art et d'Histoire - 1934
  • L'art et la manière des maîtres ébénistes français au XVIIIe siècle - Jean Nicolay - édition Pygmalion - 1976

Enregistrer

Œuvre(s) de Jacques Van Oostenryk Dautriche sur Anticstore

Réf : 76314

Paire de commode d'époque Transition par Jacques Dautriche (1725 - 1778)

PAIRE DE COMMODES « the Tweedmouth commodes » Jacques Van Oostenryk, dit Dautriche (1725 – 1778, reçu Maître en 1765) Descriptif : Paire de commodes estampillé par Dautriche, Paris vers 1770. Cette paire est sur un bâti de chêne et de bois tendre, le placage est en bois de rose agrémenté de marqueterie en bois de sycomore, bois de rose, d’amarante ; filet de buis et ...

Époque : XVIIIe siècle

350 000 €

Proposé par :

Réf : 73802

Table à partitions estampillée J.Dautriche

Table à partitions en acajou et placage d’acajou ; le plateau réglable à crémaillère et comportant deux porte-lumières ; la ceinture ouvre par trois tiroirs, dont un formant nécessaire à écrire, et par une large tirette brisée en deux parties gainée de cuir noir ; elle repose sur un fût hexagonal à angles moulurés réglable en hauteur supporté par un piétement tripode en jarrets ...

Époque : XVIIIe siècle

Prix sur demande

Proposé par :

Réf : 72525

Grande commode à ressauts estampillée de Jacques Dautriche

Grande Commode, de forme rectangulaire, double ressaut central en marqueterie de bois précieux. Une seule serrure commande l'ouverturee cinq tiroirs disposés sur trois rangs,ont trois petits en ceinture eteux grands sans traverse. Elle repose sur des montants arrondise terminant par des pieds cambrés à facettes. Elle présente un décor d'esprit néoclassiqueomposé d'une ...

Époque : XVIIIe siècle

Prix sur demande

Proposé par :

Réf : 49401

Commode Transition estampillée Dautriche

Commode d 'époque transition en marqueterie, ornée d 'une belle garniture de bronzes ciselés et dorés. Elle ouvre par deux tiroirs sans traverse , et trois rangées de tiroir en ceinture haute. Elle est composée d' une marqueterie de cube en perspective et à décors d'entrelacs dans la partie centrale. estampillée J DAUTICHE

Époque : XVIIIe siècle

60 000 €

Proposé par :

Réf : 38291

Commode "à la Grecque" estampille J. Dautriche, Paris vers 1765-1770

Rare commode en acajou massif par Jacques Van Oostenrijk . Modèle " à la Grecque" d'après les commodes livrées par Jean François Oeben à la marquise de Pompadour en 1762 pour son Château de Ménars. Ouvrant par cinq tiroirs sur trois rangs dont deux sans traverse , elle présente un léger ressaut central, des montants ronds et des pieds cambrés. Belle ornementation de bronzes dorés ...

Époque : XVIIIe siècle