FR   EN   中文

CONNEXION
RESSOURCES ET BASES DOCUMENTAIRES
Les ébénistes du XVIIIe siècle

Boulard Jean-Baptiste

Jean-Baptiste Boulard (1725-1789) Menuisier. Paris. Maître le 17 avril 1754.
Estampille de Jean-Baptiste Boulard
Boulard Jean Baptiste - Fauteuil et chaise
Chaise et bergère "à la reine", Paris, 1788, J.-B. Boulard, menuisier. Hêtre peint en blanc. tapisseries au point exécutées par Madame Elisabeth, soeur du roi Louis XVI, livrée avec quatre chaises "en suite", pour une des chambres de son petit château de Montreuil, près de Versailles. Les bois, qui ont conservé leur peinture ancienne, avaient été commandés à Boulard aux mesures exactes des garnitures assorties aux tentures murales de papier peint ou de toile de Jouy. Musée du Louvre. © Anticstore

Menuisier parisien, Jean-Baptiste Boulard, aprés avoir obtenu sa maîtrise en 1754, s'installe rue de Cléry et gagne trés vite, grâce à la la qualité et à l'originalité de ses oeuvres, une grande réputation. Ses productions, dans le style Louis XV, sont nombreuses : bergères, chaises, fauteuils, cannès ou revêtus de tissu, l'ensemble toujours fabriqué avec le plus grand soin et exécuté dans les plus beaux bois. Mais, c'est surtout à partir de 1777 que Jean-Baptiste Boulard se fait connaitre, en devenant èbeniste du Roi pour qui il travaille alors assidûment, essentiellement dans le style Louis XVI sans signe particulier si ce n'est des sculptures de palmette plissée que l'on retrouve assez souvent au sommet des pieds de ses siéges. A part les abondantes commandes du Garde Meuble, il travaille aussi pour une clientéle privée plus modeste pour laquelle il exécute des sièges amples et confortables, aux belles proportions, simplement ornés de sobres sculptures. Après sa mort, sa femme continuera à pourvoir les nombreuses demandes de la couronne jusqu'en 1792 puis celles de la cour impériale jusqu'en 1808. C'est son fils, Michel Jacques, qui lui succédera et qui travaillera rue de Cléry jusqu'en 1823.

Boulard Chaise
Chaise du grand salon de Mesdames à Bellevue, par Jean-Baptiste Boulard, en hêtre mouluré peint en blanc, d'un ensemble de 48 livré en 1784. Château de Versailles. © AnticStore

MUSÉES

  • Chaises et Bergère - Musée ddu Louvre
  • Canapé marquise, bois (sculpté, mouluré, peint). Ce petit canapé deux places, dit marquise, est à dossier droit et rectangualire, supports d'accotoirs en console et repose sur des petits pieds cannelés et fuselés. Il est recouvert d'une tapisserie d'Aubusson de même époque, à décor de panier fleuri, colombe, attributs champêtres, isntruments de musique, encadrés de guirlandes de roses et de rubans, polychromes sur fond blanc. Ce siège parait être dans sa garniture d'origine - N°MAD151 - Musée des Arts Décoratifs - Lyon
  • Chaise - Musée Ephrussi de Rothschild
  • Chaise - Château de Versailles

BIBLIOGRAPHIE

  • Le Mobilier Français du XVIIIème Siècle - Pierre Kjellberg - Les Editions de l'Amateur - 2002
  • Les ébénistes du XVIIIe siècle - Comte François de Salverte - Les éditions d'Art et d'Histoire - 1934
  • Jean-Baptiste Boulard - Laurent Condamy - Faton - 2008
  • J. B. Boulard. Menuisier en sièges - Patricia Lemonnier - L'Estampille. Objet d'art, n° 239, Septembre 1990, p. 56-61

Œuvre(s) de Jean-Baptiste Boulard sur Anticstore

Réf : 76077

Paire de chaises par Boulard provenant du Palais de Compiègne

Paire de chaises en hêtre laqué, pieds cannelés, rosaces à décors de tournesol et dossier carré, estampillées de Boulard, d'époque Louis XVI. Estampille JB Boulard, étiquettes du Palais de Compiègne, étiquettes de Chatard, diverses marques à la sanguine. Les diverses marques et étiquettes présentes dans la ceinture nous ont permis, pour une fois, d'avoir un historique on ne ...

Époque : XVIIIe siècle

Prix sur demande

Proposé par :

Réf : 69462

Marquise en corbeille estampillée Boulard, Paris époque Louis XV

Rare marquise cannée de forme corbeille en bois de hêtre laqué vert d’eau. Les traverses en agrafes d’acanthes finement sculptées de fleurettes et fortement mouvementées alternent un jeu de courbes et contre-courbes et se terminent en coup de fouet. Les ceintures des cotés et de l’avant fortement galbées et ornées de fleurettes. Elle repose sur cinq pieds cambrés surmontés de ...

Époque : XVIIIe siècle

Réf : 68358

Paire de fauteuils à la Reine d'époque Louis XVI, estampille de JB Boulard

Paire de fauteuils d'apparat en bois laqué à dossier carré à la Reine, pieds cannelés et rudentés et supports d’accotoirs courbés et sculptés de feuille d’acanthe. Belle garniture de soie rose de style Louis XVI à motif placé de puttis, allégorie de la géographie. Epoque Louis XVI. Tous deux portent l’estampille de Jean-Baptiste Boulard. Nos sièges ont été ...

Époque : XVIIIe siècle

6 600 €

Proposé par :

Réf : 58718

Suite de dix fauteuils de salle à manger d'époque Transition, Estampillée Jean-Baptiste Boulard

Estampillée Jean-Baptiste Boulard Epoque Transition Louis XV / Louis XVI A dossier cabriolets en hêtre mouluré et sculpté, les dossier et traverses d’assises ornées en leur centre d’un cartouche à double crosse flanqué de guirlandes de laurier. Consoles d’accotoirs en coup de fouet supportant des accoudoirs à manchettes. Ils reposent sur des pieds fuselés à ...

Époque : XVIIIe siècle

Prix sur demande

Proposé par :

Réf : 56877

Paire de chaises "coin de feu" château de Chanteloup estampillées j.B.Boulard

Paire de chaises “coin de feu” en hêtre naturel modèle à large assise et dossier violonné. Pieds cambrés, mouluration très fine. Estampillées j.B.Boulard (jean-baptiste boulard, reçu maître en 1754) marque au fer du chateau de chanteloup. commande du duc de choiseul

Époque : XVIIIe siècle

Proposé par :

Réf : 36663

Paire de fauteuils dit "a la reine" Estampille de Jean Baptiste Boulard , Paris ép Louis XVI

Rare paire de fauteuils a dossier plat dit "a la reine" en bois de hêtre laqué gris. Modèle a dossiers carrés, sculptés et moulurés de "tresses" en façade, sur les cotés, et sur le dessus des traverses hautes . Les accoudoirs sculptés sur toutes les faces de quatre cordes tressées . Pieds toupies a cannelures torses devant et derrière. Recouvert d'un tissu a semis de ...

Époque : XVIIIe siècle