EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Juan de Borgoña et atelier - Calvaire
Réf : 96339
95 000 €
Époque :
<= XVIe siècle
Signature :
Juan de Borgoña et atelier
Provenance :
Espagne
Materiaux :
Huile sur panneau
Dimensions :
l. 58.5 cm X H. 80 cm
Galeria Bernat
Galeria Bernat

Tableaux et sculptures de Maîtres anciens


+34 658905604
+34 658905608
Juan de Borgoña et atelier - Calvaire

JUAN DE BORGOÑA ET ATELIER
CALVAIRE AVEC LA MESSE DE ST. GREGORY
Huile sur panneau
80 x 58,5 cm
Tolède, vers 1525-1535
Provenance : Madrid, collection privée

L'œuvre qui nous est présentée ici est un Calvaire avec la messe de saint Grégoire, qu'Isabel Mateo a attribué à Juan de Borgoña.
La composition s'inspire du modèle créé au sein de l'atelier de Juan de Borgoña à Tolède, dont le principal exemple est le calvaire actuellement conservé à la Faculté de Droit de l'Université Complutense de Madrid. C'est de là que proviennent les deux anges qui volent autour de la croix, tandis que la Marie profilée à gauche de notre panneau rappelle le saint Jean l'Évangéliste du calvaire de Complutense. Il existe également plusieurs œuvres présentant le centurion représenté de face et pointant vers le Christ. Juan de Borgoña a popularisé ce type de soldat avec des plastrons en or et des culottes tailladées, et il représentera à nouveau une figure similaire ...

Lire la suite

... dans sa Résurrection sur les stations perdues de la croix du cloître de San Juan de la Penitencia à Tolède. En ce qui concerne la figure de la Vierge, la nôtre ressemble à celle qui figure sur un calvaire démembré conservé entre le musée du Louvre et le musée du Prado. La pose et la gestuelle de Marie, ainsi que les anges recueillant le sang du Christ, reviennent dans une autre œuvre de Juan de Borgoña et de son atelier, le Calvaire de la collection Manuel González (Madrid). Pour en revenir aux panneaux du Louvre/Prado, le modèle de la Vierge n'était pas le seul parallèle, puisque la figure féminine à l'extrême gauche de notre panneau correspond exactement à la Vierge profilée du fragment du Louvre. Par ailleurs, la Marie qui s'accroche au bras de la Mère de Dieu présente un visage et une inclinaison de la tête identiques à ceux de saint Jean l'Évangéliste.
Ce modèle de calvaire a ensuite été adapté par les disciples et les collaborateurs de Juan de Borgoña, comme Juan Correa de Vivar et Francisco et Antonio de Comontes.
Il ne faut pas oublier qu'Antonio de Comontes fut le plus fidèle disciple de Borgoña à Tolède et qu'ils réalisèrent plusieurs commandes communes, comme le retable de l'église de San Andrés de Tolède (1513), qui subsiste aujourd'hui, et qui semble avoir été exécuté par Comontes seul. Ces liens expliqueraient l'existence de parallèles aussi étroits entre les œuvres attribuées à Borgoña et à son atelier, et celles associées à Comontes. Dans le Calvaire que nous étudions ici, ces liens entre un artiste et un autre se retrouvent dans la Messe de saint Grégoire, vers le haut, dont la figure centrale rappelle directement deux autres qui apparaissent dans un autre panneau de la collection Gerstenmaier et attribué à Comontes, la Dernière Communion de saint Benoît.

Galeria Bernat

Tableaux XVIe siècle Renaissance

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Juan de Borgoña et atelier - Calvaire » présenté par Galeria Bernat, antiquaire à Barcelona dans la catégorie Tableaux XVIe siècle Renaissance, Tableaux et dessins.