EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Table à écrire, trace d'estampille de Lapie (?)
Table à écrire, trace d'estampille de Lapie (?) - Mobilier Style Louis XV Table à écrire, trace d'estampille de Lapie (?) - Galerie Pellat de Villedon Table à écrire, trace d'estampille de Lapie (?) - Louis XV Antiquités - Table à écrire, trace d'estampille de Lapie (?)
Réf : 58714
VENDU
Époque :
XVIIIe siècle
Mobilier Table - Table à écrire, trace d'estampille de Lapie (?) XVIIIe siècle - Table à écrire, trace d'estampille de Lapie (?) Louis XV - Table à écrire, trace d'estampille de Lapie (?)
Galerie Pellat de Villedon
Galerie Pellat de Villedon

Mobilier, objets d'art et tableaux


+33 (0)1 39 02 14 60
+33 (0)6 07 57 01 20
Table à écrire, trace d'estampille de Lapie (?)

Table à écrire, bois de rose, amarante, dessus de marbre blanc veiné, bronze doré, époque Louis XV, traces d'estampille: LAPIE (?). Dim. (H x L x P): 69,5 x 51 x 36 cm.

Petite table à écrire de style rocaille, à plateau de marbre chantourné ceint d'une lingotière de bronze doré. La lingotière épouse le contour du plateau. Elle est surbaissée d'un côté pour pouvoir travailler confortablement. La caisse est sinueuse. Le profil incurvé est opposé à la forme convexe du piètement en console plaqué d'amarante. Les arêtes du piètement sont adoucies par un pan coupé. L'extrémité des pieds est soulignée d'un sabot enveloppant de bronze doré. Sur les quatre faces de la caisse se dessinent des cartouches polychromes de fleurs marquetées sur fond de bois de rose. La table ouvre par un tiroir en ceinture à entrée rocaille asymétrique de bronze ciselé et doré.

Jean LAPIE?

Reçu à sa maîtrise en 1762, Jean Lapie établit son atelier-magasin rue de Charenton et travaille pour marchands et tapissiers. Il est le frère de Nicolas Alexandre Lapie. Sa production n'est pas très importante mais il apporte à ses oeuvres diversité et fantaisie. Ses meubles Louis XV et Louis XVI sont ornés de bois de placage, bois d'acajou, bois de rose, bois d'ébène et marquetés de fleurs sur fond sombre, de dessins géométriques, de mosaïques à carrelage ou de laque et vernis dans le goût d'Extrême-Orient.

Le tapissier Maugé, rue Saint-André-des-Arts, lui achète plusieurs ouvrages avec des portes articulées à dos de livres, entre autres une curieuse commode en secrétaire déguisée sous l'aspect d'une bibliothèque. Son dépôt de bilan met fin à ses activités en 1791.

Galerie Pellat de Villedon

XVIIIe siècle
Commode en D attribuée à Thomas Hache
Commode en D attribuée à Thomas Hache

42 000 €

Table Louis XV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Plateau en scagliola à décor en grisaille, daté 1753 Italie » présenté par Galerie Pellat de Villedon, antiquaire à Versailles dans la catégorie Table Louis XV, Mobilier.