EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Sellette vénitienne représentant un acrobate Nubien
Sellette vénitienne représentant un acrobate Nubien - Mobilier Style Sellette vénitienne représentant un acrobate Nubien - Galerie Vauclair Sellette vénitienne représentant un acrobate Nubien -
Réf : 78632
5 600 €
Époque :
XIXe siècle
Provenance :
Italie Venise
Materiaux :
Bois vernis
Dimensions :
L. 37 cm X l. 37 cm X H. 88 cm X P. 42 cm
Mobilier Table & Guéridon - Sellette vénitienne représentant un acrobate Nubien XIXe siècle - Sellette vénitienne représentant un acrobate Nubien
Galerie Vauclair
Galerie Vauclair

Céramiques Artistiques et Mobilier du 19e siècle


+33 (0)6 09 48 27 86
+33 (01 49 26 90 64
Sellette vénitienne représentant un acrobate Nubien

Cette sellette en bois peint et verni reçoit un plateau circulaire supporté par un solide pied figurant un acrobate. Le corps contorsionné, le personnage s’appuie sur ses deux bras tout en tendant les jambes qui viennent soutenir la partie supérieure. Celle-ci représente un plateau noir délimité d’un feston doré et recouvert aux deux tiers par une étoffe. Celle-ci est repliée sur elle-même, conférant au tissu un joli mouvement drapé. Cette partie répond au coussin rectangulaire qu’est le socle sur lequel repose la figure du jeune acrobate nubien. Son visage est traité de manière souriante, ajoutant au charme de cette sellette aux couleurs chatoyantes. Le programme décoratif de cette pièce est particulièrement travaillé : de la tenue du personnage aux détails du plateau supérieur, l’ensemble répond à un vaste travail d’arabesques et de décorations florales diverses, le tout soutenu par des rehauts de peinture dorée. Le turban de l’équilibriste ...

Lire la suite

... contraste avec sa tenue ornée d’arabesques noires sur un fond doré ; le tout est relevé par des fleurs rouges et vertes, délimitées par de fins liserés. Les accents dorés du carmin des chaussons du saltimbanque sont l’ultime preuve du raffinement apporté à cette sellette.

Notons également que l’ensemble est verni, référence aux travaux de laque qui connurent un succès considérable à Venise dès la fin du XVIIe siècle. Cette fascination pour cet art venu de l’Orient conquit en un siècle les aristocrates et riches bourgeois de la Cité des Doges qui meublèrent leurs intérieurs de ce mobilier aux allures d’ailleurs. Artistes et artisans collaborèrent ainsi à l’élaboration d’un mobilier qui se distingue encore par sa légèreté, sa fantaisie et ses intenses couleurs. Nombre d’objets pouvaient être laqués : du nécessaire à toilette aux coffres de mariage sans oublier les innombrables tables, consoles et « giridons ». Le motif du personnage noir est fortement utilisé pour ces derniers ; en atlante sous une sellette, en porteur de torche sur un miroir ou soutenant une table… Toujours vêtus à l’orientale et laqués de couleurs vives. Cet engouement pour ces personnages noirs dans la décoration vénitienne des XVIIIe et XIXe siècle va de pair avec le goût largement répandu en Europe au XIXe siècle pour l’Orient et les fantasmes qu’il engendre.

Galerie Vauclair

XIXe siècle
Colonne au héron de Delphin Massier
Colonne au héron de Delphin Massier

10 600 €

Table & Guéridon