EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Le débarquement de César en Bretagne par Giuseppe Bernardino Bison (1762 – 1844)
Le débarquement de César en Bretagne par Giuseppe Bernardino Bison (1762 – 1844) - Tableaux et dessins Style
Réf : 97259
6 800 €
Époque :
XVIIIe siècle
Signature :
Giuseppe Bernardino Bison (1762 – 1844)
Provenance :
Italie
Materiaux :
Encre et lavis d’encre grise sur trait de crayon
Dimensions :
l. 16.5 cm X H. 24 cm
Tableaux et dessins Dessin, Aquarelle & Pastel - Le débarquement de César en Bretagne par Giuseppe Bernardino Bison (1762 – 1844)
Stéphane Renard Fine Art
Stéphane Renard Fine Art

Tableaux et dessins du XVIIe au XX siècle


+33 (0) 61 46 31 534
Le débarquement de César en Bretagne par Giuseppe Bernardino Bison (1762 – 1844)

Encre et lavis d’encre grise sur trait de crayon
165 x 240 mm –Encadré 43 x 46 cm
Cadre italien du XVIIIème siècle en bois doré à décor de feuilles de laurier

Nous remercions Madame Bo?ena Anna Kowalczyk qui nous a suggéré l’attribution à Giuseppe Bernardino Bison lors d’un examen direct de l’oeuvre.

Ce dessin nerveux, parfaitement représentatif de la technique de Giuseppe Bison, représente un épisode de la vie de César qui pourrait s’inspirer de ses incursions sur les côtes britanniques. Il est présenté dans un exceptionnel cadre italien en bois doré et sculpté du XVIIIème siècle dont les motifs de feuille de laurier évoquent la couronne de lauriers portée par l’Imperator vainqueur.

1. Giuseppe Bernardino Bison

Giuseppe Bison nait à Palmanova, une place forte située au nord-est de Venise, à quelques kilomètres d’Udine. Installé à Venise en 1777 après un séjour à Brescia, il se lie avec Anton Maria Zanetti le Jeune (1706 – ...

Lire la suite

... 1778), avant de fréquenter l’Accademia où il se familiarise avec la peinture vénitienne. Il décore ensuite de nombreuses villas et palais aux environs de Venise (Ferrare, Padoue, Trévise, Udine) avant de se fixer autour de 1800 à Trieste, puis en 1831 à Milan où il développe une activité de scénographe. Il peint également tout au long de sa carrière de nombreux paysages à l’huile et à la tempera.

Influencé à ses débuts par Giambattista Tiepolo et par Francesco Guardi, Giuseppe Bison laisse une œuvre graphique importante, dans laquelle il utilise toutes les techniques tout en donnant à ses dessins une grande liberté inventive, une sensibilité pour le pittoresque, que ce soit dans des sujets de la vie quotidienne ou dans ses interprétations de sujets mythologiques ou sacrés.

Notre dessin est proche d’un dessin conservé à National Gallery of Art de Washington (Etats Unis d’Amérique) qui représente Coriolan devant les femmes de Rome. La similitude à la fois dans la technique et dans le choix du sujet, tiré également de l’antiquité romaine, nous amène à proposer également pour notre dessin une date vers 1790.

2. Description de l’œuvre
Jules César, identifiable grâce à l’insigne portée par un des cavaliers derrière lui, nous apparait monté sur un destrier piaffant au milieu d’un champ de bataille jonché de cadavres. Il désigne à deux de ses soldats d’un doigt impérieux un bateau dont on comprend qu’il s’apprête à appareiller, alors que les soldats s’activent à remonter à bord leurs morts.

Il nous semble que cette scène peut être rapproché d’un épisode de la première expédition en Bretagne (l’actuelle Angleterre), vers – 55 avant Jésus-Christ, narré dans la Guerre des Gaules (Livre quatrième 23-25). Ce passage relate le difficile débarquement des troupes romaines en Bretagne, sur une plage découverte, le long de laquelle les vaisseaux ont été amarrés en pleine mer, forçant les soldats à « sauter au pied des navires, lutter pour n’être pas renversés par les vagues, et se battre avec les ennemis ». Pour arracher la victoire, César ordonne que les vaisseaux longs aillent se mettre en ligne sur le flanc droit de l’ennemi, afin de le refouler grâce aux frondes, arcs, balistes des soldats restés à bord. Cette manœuvre crée une diversion favorable au sein des troupes ennemies, permettant ensuite au porteur d’enseigne de la dixième légion d’entrainer ses camarades en se jetant à l’eau avec son enseigne.

Nous n’avons pas réussi à relier ce dessin à d’autres œuvres de l’artiste, mais il est tout à fait possible que, comme beaucoup d’autres dessins de Bison, celui-ci ait été éxécuté comme une œuvre autonome. Dans ce dessin teinté de néo-classicisme, Bison se souvient de la tradition vénitienne des maîtres du XVIIIème siècle, qu’il transcende par une exécution pleine de fougue et de légèreté.

Nous avons encadré ce tableau dans un magnifique cadre italien du XVIIIème siècle simulant quatre branches de laurier qui encadrent le dessin comme le ferait la couronne de l’Imperator vainqueur.

Principales sources bibliographiques :
Aldo Rizzi – Cento disegni del Bison – Catalogo della Mostra – Udine – Loggia del Lionello – 1962
Aldo Rizzi – Disegni del Bison – Del Bianco Editore Bologna 1976
Fabrizio Magani - Giuseppe Bernardino Bison (1762-1844) - Antichità Caiati, Padova - 1998

Conditions générales de livraison :

Les prix indiqués sont les prix au départ de la galerie.

En fonction du prix de l'objet, de sa taille et de la localisation de l'acheteur nous sommes en mesure de proposer la meilleure solution de transport qui sera facturée séparément et effectuée sous la responsabilité de l'acheteur.

Stéphane Renard Fine Art

Dessin, Aquarelle & Pastel