EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
"La halte à l'auberge du cygne" - Johann Heinrich ROOS - XVIIe
"La halte à l'auberge du cygne" - Johann Heinrich ROOS - XVIIe - Tableaux et dessins Style "La halte à l'auberge du cygne" - Johann Heinrich ROOS - XVIIe - Antiquités Philippe Glédel "La halte à l'auberge du cygne" - Johann Heinrich ROOS - XVIIe - Antiquités - "La halte à l'auberge du cygne" - Johann Heinrich ROOS - XVIIe
Réf : 78458
9 000 €
Époque :
XVIIe siècle
Signature :
JH Roos
Provenance :
Flandres
Dimensions :
l. 72 cm X H. 57 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - "La halte à l'auberge du cygne" - Johann Heinrich ROOS - XVIIe XVIIe siècle - "La halte à l'auberge du cygne" - Johann Heinrich ROOS - XVIIe  - "La halte à l'auberge du cygne" - Johann Heinrich ROOS - XVIIe Antiquités - "La halte à l'auberge du cygne" - Johann Heinrich ROOS - XVIIe
Antiquités Philippe Glédel
Antiquités Philippe Glédel

Mobilier 18e, Meubles régionaux, Meubles de port


+33 (0)2 99 94 08 44
+33 (0)6 11 17 90 32
"La halte à l'auberge du cygne" - Johann Heinrich ROOS - XVIIe

Huile sur toile de la seconde moitié du XVIIe siècle signée en bas à gauche JH Roos Fecit.

Dans la manière propre aux scènes de genre du nord de l'Europe et des Flandres, le sujet de notre tableau représente deux riches cavaliers accueillis à l'auberge du cygne par un aubergiste prévenant ainsi que par ses deux filles, visiblement fort accommodantes.
Ce tableau est une allégorie de la tempérance et de la luxure : Si l'un des jeunes seigneurs, manifestement parfait hédoniste au regard quasi benêt, s'abandonne aux charmes combinés de la boisson et de la compagnie féminine, le second, qui jette sur son compagnon un regard grave, préfère passer son chemin. Les regards évocateurs convergents vers notre insouciant libertin placé au centre de la scène nous paraissent déjà suggérer une issue fâcheuse pour celui-ci et ainsi évoquer par antinomie une seconde vertu cardinale, la prudence, personnifiée par son compagnon monté sur un cheval noir.

Johann Heinrich ...

Lire la suite

... ROOS (Otterberg 1631 - Franfort 1685)
"J. H. Roos était l'animalier allemand le plus important du XVIIe siècle; ses vues réalistes du bétail, des chèvres et des moutons sous le doux soleil des paysages du sud ont été copiées en Allemagne et en Hollande jusqu'au début du XIXe siècle. Sa famille a quitté son domicile dans le Palatinat v. 1637, fuyant la guerre de Trente Ans, et s'installe à Amsterdam v. 1640. Là, Roos se forme (1647-51) en peinture d'histoire avec Guilliam Dujardin, en paysage avec Cornelis de Bie et en portrait avec Barent Graat." Extrait de Askart.

Note : tableau aux couleurs chaudes, avec de beaux glacis, d'un excellent réalisme pictural où tant les différents animaux que les nombreux personnages sont excellemment traités, les visages particulièrement expressifs, les vêtements minutieusement détaillés, les ombres bien rendues, les perspectives parfaitement bien maîtrisées.

État : tableau en très bel état, sans accidents et quasi sans repeints, dans sa toile d'origine remontée sur châssis à clé au XIXe, nettoyé et revernis par notre restauratrice, présenté dans un cadre mouluré du XIXe en bois de chêne naturel et laqué.

Dimensions : châssis 72 cm x 57 cm - cadre 87 cm x 72 cm.

Époque : seconde moitié du XVIIe siècle.

Conditions générales de livraison :

Pour tout objet ou meuble à partir de 5.000 euros, nous livrons nous même gratuitement partout en France (et parfois même au delà), il y a possibilité d'obtenir cette même prestation pour des pièces de moindre valeur suivant la destination et le délai.

Antiquités Philippe Glédel

Tableaux XVIIe siècle