EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Claude Marie Dubufe (1790-1864) - Portrait jeune femme (Mademoiselle Piton du Gault
Réf : 87482
35 000 €
Époque :
XXe siècle
Signature :
Claude Marie Dubufe (1790-1864)
Provenance :
France
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
l. 117 cm X H. 132 cm
Galerie Charvet
Galerie Charvet

Tableaux - Dessins - Sculptures


+33 (0)6 11 18 47 48
Claude Marie Dubufe (1790-1864) - Portrait jeune femme (Mademoiselle Piton du Gault

Claude Marie Dubufe (1790 - 1864)
Portrait d'une jeune fille (Mademoiselle Piton du Gault)

Huile sur toile
132 x 117 cm

Nous remercions Monsieur Emmanuel Breon qui nous a confirmé l'authenticité de cette œuvre.

Claude Marie Dubufe était destiné, dès son plus jeune âge, à une carrière consulaire. Etudiant brillant, il reçoit une très bonne éducation, et devient élève consul à l'âge de dix-neuf ans. Amateur de peinture, qu'il pratique avec talent, il fréquente l'atelier de Jacques-Louis David dès 1804. Ce dernier voit en lui un véritable artiste et persuade le père Claude Marie de ne pas détourner son fils des Arts alors que celui-ci était sur le point de partir en Amérique. Suite à la désapprobation paternel de son choix de carrière, Claude Marie Dubufe, dût alors assumer seul le coût de ses leçons de peinture dans l'atelier de David.
Il expose pour la première fois au Salon de 1810 Apollon et Cyparisse qui fut reçu dans l'indifférence. Il ...

Lire la suite

... part en Italie en 1811 et se trouve alors être présenté à la famille d'Orléans Il commence alors une longue et brillante carrière de portraitiste dans la noblesse et haute bourgeoisie.
Il est honoré de deux commandes officielles en 1824: la première pour La Naissance du Duc de Bordeaux et la seconde : pour commémorer le Passage de la Bidassoa. En 1826, il ouvre un atelier et fonde, avec le Baron Taylor et Dauzats, une Association pour venir en aide aux artistes . En1827, il expose au Salon, deux toiles intitulées Les Souvenirs et Les Regrets qui assoient sa notoriété. Il se fait une spécialité des têtes d'expressions féminines.

Au cours de sa carrière, Claude Marie Dubufe effectua de nombreux séjours à l'Abbaye de la Lucerne, propriété des Bunel et résidence d'été des Dubufe, où il peint de jolis paysages dans le genre de Jacques Raymond Brascassat.
Le portrait que nous présentons ici provient de la famille Piton du Gault, famille originaire d’Avranches, commune située dans les environs de cette résidence familiale des Dubufe. Il est fort probable que cette oeuvre ait été réalisée par Dubufe durant l’un de ses séjours . Il aurait alors surement accepté de réaliser « en voisin » le portrait d'une jeune femme de la famille Piton du Gault.
Cette dernière pose en robe d'après-midi depuis la terrasse d'un jardin, accoudée à une balustrade, le regard perdu dans le vague. La touche rosée et fine des carnations du visage, ainsi que la transparence et le rendu des matières de la robe du modèle sont caractéristiques des portraits féminins de Dubufe, qui rend ici hommage à la beauté et à la jeunesse de son modèle. Ce tableau est très proche par sa composition et ses coloris du portrait de Mme Francis Vaussard, née Elisabeth Adélaïde Cavalier, conservé au musée de Rouen.

?

Galerie Charvet

Tableaux du XXe siècle