EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Cabinet en placage d'écaille de tortue, Anvers milieu du XVIIe siècle
Cabinet en placage d'écaille de tortue, Anvers milieu du XVIIe siècle - Mobilier Style Louis XIV Cabinet en placage d'écaille de tortue, Anvers milieu du XVIIe siècle - Baptiste & Lenté Cabinet en placage d'écaille de tortue, Anvers milieu du XVIIe siècle - Louis XIV Antiquités - Cabinet en placage d'écaille de tortue, Anvers milieu du XVIIe siècle
Réf : 79028
Prix sur demande
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Flandres, Anvers
Materiaux :
Écaille de tortue
Dimensions :
l. 96 cm X H. 158 cm X P. 44 cm
Mobilier Cabinet & Coffre - Cabinet en placage d'écaille de tortue, Anvers milieu du XVIIe siècle XVIIe siècle - Cabinet en placage d'écaille de tortue, Anvers milieu du XVIIe siècle Louis XIV - Cabinet en placage d'écaille de tortue, Anvers milieu du XVIIe siècle
Baptiste & Lenté
Baptiste & Lenté

Mobilier et objets d'art du 16e au 19e siècle


+33 (0)6 45 88 53 58
+33 (0) 6 64 42 84 66
Cabinet en placage d'écaille de tortue, Anvers milieu du XVIIe siècle

Ce rare cabinet est entièrement recouvert de plaques d'écaille de tortue teintée rouge de telle sorte que l'on ne voit pas apparaître le bois.
Il ouvre par sept petits et un grand tiroirs et une porte centrale. Chaque tiroir est plaqué en façade en écaille de tortue souligné de filets d'ivoire incrustés et encadré de moulures en écaille de tortue. La porte centrale reçoit sur son revers un miroir dans un encadrement en placage de tortue, et nous revele un théatre composé de miroirs alternées de colonnettes en placage d'écaille et deux petits tiroirs au dessus permettent des rangements supplémentaires. Le sol est incrusté d'écaille et d'ivoire disposés pour former un décor géometrique.
Le dessus et les côtés sont en placage d'écaille soulignés de filets d'ivoire.
Les entrées de serrure ornent discrètement les tiroirs afin de ne pas empiéter sur l'ecaille de tortue.
Les charnières et serrure de porte d'origine.
Anvers, milieu du XVIIeme ...

Lire la suite

... siecle

Dimensions avec piétement: h. 158 cm, l. 96 cm, p. 44 cm

L'extrême raffinement de notre cabinet est sans doute dû a son commanditaire qui avait ordonné sa fabrication uniquement avec les matériaux onéreux. L'écaille de tortue au XVIIeme siècle arrivait a Anvers à bord de navires en provenance d'Asie du Sud-Est et avait rencontré un grand succès chez les ébénistes spécialisés qui l'employait en placage pour orner les miroirs, les coffrets et les cabinets.
Le coût étant exorbitant , les clients pouvaient seulement se permettre de faire décorer de plaques découpées les tiroirs de cabinets, laissant les côtés et le dessus ( moins visibles dans un intérieur) en bois ou placage de bois afin de réduire le coût de l'oeuvre.
Dans le cas de notre cabinet, le commanditaire souhaitait atteindre un luxe suprême et s'offrir un cabinet entierement couvert d'écaille ( fait rarissime pour le dessus et les côtés).
Un autre signe de grande qualité de ce cabinet ce sont les foncures des tiroirs habituellement en chêne sur ce genre de cabinet, ici nous sommes en présence des intérieurs de tiroirs en palissandre massif, bois exotique importé et très coûteux au XVIIeme siècle
L'emploi des matériaux rares et onéreux sur notre cabinet démontre la richesse et le gout de son premier propriétaire qui n'a pas hésité à acquérir pour sa demeure une oeuvre de qualité supérieure afin de se distinguer de son entourage.

L'activité commerciale et portuaire de la ville d'Anvers était à l'origine de nombreuses fortunes, il était indispensable pour de riches négociants d'avoir un intérieur qui allait de pair avec leurs statut social, les œuvres les plus raffinées étaient recherchées afin de contribuer à la splendeur et au faste de cette ville et de ses habitants en pleine effervescence économique et culturelle.

Les cabinets de petite/moyennes tailles étaient souvent concus à l'origine sans pietement, et se posait le plus souvent sur des tables/consoles couvertes de tapis.
Le piétement pour notre cabinet a été fabriqué au XIXème siècle pour pouvoir le présenter. Il est fait d'une ceinture muni de tiroirs en placage d'écaille posé sur un ensemble de 8 colonnes en bois doré et torsadé se terminant par le fut en bois noirci. Le tout réuni par une tablette en bois noirci et posé sur des pieds boules.

A rapprocher du cabinet exposé au Rijksmuseum, Amsterdam, vers 1650, Anvers.

Baptiste & Lenté

Cabinet & Coffre Louis XIV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Cabinet en placage d'écaille de tortue, Anvers milieu du XVIIe siècle » présenté par Baptiste & Lenté, antiquaire à Paris dans la catégorie Cabinet & Coffre Louis XIV, Mobilier.