EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Verseuse marabout ou coquemar, Lille XVIIIe siècle
Verseuse marabout ou coquemar, Lille XVIIIe siècle - Argenterie et Orfèvrerie Style Verseuse marabout ou coquemar, Lille XVIIIe siècle - Anne Besnard Verseuse marabout ou coquemar, Lille XVIIIe siècle - Antiquités - Verseuse marabout ou coquemar, Lille XVIIIe siècle
Réf : 73499
3 400 €
Époque :
XVIIIe siècle
Signature :
Pierre Joseph Pontus
Materiaux :
Argent massif
Dimensions :
H. 25 cm
Poids :
1.050 Kg
Argenterie et Orfèvrerie  - Verseuse marabout ou coquemar, Lille XVIIIe siècle XVIIIe siècle - Verseuse marabout ou coquemar, Lille XVIIIe siècle  - Verseuse marabout ou coquemar, Lille XVIIIe siècle Antiquités - Verseuse marabout ou coquemar, Lille XVIIIe siècle
Anne Besnard
Anne Besnard

Meubles, tableaux et objets d'art


+33 (0)6 73 39 10 31
Verseuse marabout ou coquemar, Lille XVIIIe siècle

De forme marabout cette verseuse est l' œuvre du Maitre-Orfèvre Pierre Joseph Pontus(1724-1801). Pansue et de grande taille, elle est pourvue d'un grand et haut bec verseur se terminant en bec de canard. Son couvercle bombé est orné d'un frétel en forme de grenade, il repose sur une rosace constituée d'une frise de feuilles cernée de trois filets, il s'ouvre à l'aide d'un poussier qui s'enroule sur lui-même. Le haut du corps et le bas du couvercle sont ornés d'une moulure, son anse latérale est en bois noirci et s'attache sur le corps par deux cylindres bordés de filets, celui du bas couvre l' envers de la prise d'une languette d'argent qui le protège. Pierre Joseph Pontus est l'un des grands Maîtres-Orfèvres Lillois de la deuxième moitié du XVIIIe siècle, il est reçu à la maîtrise en novembre 1746. Ses pièces d’orfèvrerie sont toujours très bien frappées des poinçons de Maître et de contrôle, ils se trouvent sur l' envers de la verseuse, sur le dessus et le coté du bec verseur ainsi qu'à l’intérieur du couvercle, les initiales P.P. sur une fleur de lys et sous une couronne ouverte pour le poinçon de Maître, une fleur de lys couronnée et un K couronné pour les années 1782 à 1783 sont les deux poinçons de la maison commune. Un modèle de coquemar très proche est représenté dans le livre de Nicole Cartier « Les Orfèvres de Lille » sous le numéro 399.

Hauteur 25 cm, poids 1050 grammes.

Anne Besnard

XVIIIe siècle
Tric trac estampillé Magnien
Tric trac estampillé Magnien

4 800 €

XIXe siècle
Bracelet d'époque Restauration
Bracelet d'époque Restauration

2 600 €

Argenterie et Orfèvrerie