EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Paire de candélabres à trois lumières en bronze doré
Paire de candélabres à trois lumières en bronze doré - Luminaires Style
Réf : 102087
8 500 €
Époque :
XIXe siècle
Materiaux :
Bronze
Dimensions :
H. 43 cm
Richard Redding Antiques
Richard Redding Antiques

Pendules et objets d'art d'exception XVIIe-XIXe siècle


+41 79 333 40 19
+41 44 212 00 14
Paire de candélabres à trois lumières en bronze doré

Une très belle paire de candélabres à trois lumières en bronze doré de style Louis XVI, chacun avec une tige balustre cannelée, surmontée d'un vase cannelé présentant un fleuron à baies prononcées entouré de deux étages de feuilles au-dessus d'un anneau de têtes de fleurs de lys stylisées, le vase présentant également trois branches de bougies enroulées de feuillages vers le bas se terminant par des becs en forme de vase et des larmiers circulaires perlés, la tige avec une base entourée d'acanthes supportée par un pied circulaire à gradins avec une bordure godronnée.
Paris, date vers 1820
Hauteur 43 cm. chacun.
Littérature : Giacomo et Rozenn Wannenes, "Les Bronzes Ornementaux et Les Objets Montes de Louis XIV à Napoléon III", 2004, p. 238, illustrant une paire de candélabres similaires en bronze doré à trois lumières de style Louis XVI, qui ont une décoration similaire à celle d'ici, mais ont une pomme de pin plus basse et plus sobre.
Cette ...

Lire la suite

... élégante paire de candélabres présente de nombreuses caractéristiques du haut goût néoclassique qui prévalait en France sous le règne de Louis XVI à la fin du XVIIIe siècle. Ces éléments comprennent les becs en forme de vase et la tige en forme de balustre, l'anneau de têtes de fleurs, ainsi que l'utilisation de cannelures, de perles, de godrons et l'ornementation de feuilles d'acanthe. Après la Révolution française, les goûts qui dominaient l'ancien régime sont remplacés par une interprétation plus sévère des motifs classiques pendant la période de l'Empire. Cela est dû en grande partie à l'influence des principaux architectes et ornemanistes de Napoléon, Charles Percier (1764-1838) et Pierre François Léonard Fontaine (1762-1853). Après la défaite de Napoléon à Waterloo et l'exil qui s'ensuivit, les artistes et les designers commencèrent à se tourner vers les styles précédents pour créer de nouveaux objets d'art. Il se pourrait bien que les candélabres actuels aient été fabriqués pour un pro-monarchiste et qu'ils aient donc ouvertement fait référence au style Louis XVI. Ces candélabres étaient connus sous le nom de bouts de table, car ils étaient destinés à être placés aux deux extrémités d'une grande table à manger.

Richard Redding Antiques

XVIIIe siècle
Paire de chenets Louis XV
Paire de chenets Louis XV

15 000 €

Bougeoirs et Chandeliers