EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Un ensemble de quatre fauteuils ouverts de l'Empire Russe
Un ensemble de quatre fauteuils ouverts de l'Empire Russe - Sièges Style Empire
Réf : 88946
Prix sur demande
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Chacune avec un cachet à l'encre G T sous une cour
Provenance :
Russia
Materiaux :
En acajou doré à la feuille
Dimensions :
l. 62 cm X H. 93 cm X P. 58.5 cm
Sièges Fauteuil & Bergère - Un ensemble de quatre fauteuils ouverts de l'Empire Russe
Richard Redding Antiques
Richard Redding Antiques

Pendules et objets d'art d'exception XVIIe-XIXe siècle


+41 79 333 40 19
+41 44 212 00 14
Un ensemble de quatre fauteuils ouverts de l'Empire Russe

Superbe ensemble de quatre fauteuils ouverts en acajou doré à la feuille de l'Empire Russe, chacun avec un dossier rectangulaire rembourré et un siège rabattable recouvert de crin de cheval vert à motifs de clous serrés, la tablette rigide sculptée de feuilles au-dessus de bras façonnés avec des supports de monopodes féminins ailés émettant des feuillages percés et terminés par des pieds en pattes de lion, chacun avec un tampon à l'encre G T sous une couronne et inscrit G et numéroté 34.

Saint-Pétersbourg, date vers 1820
Hauteur 93 cm, largeur 62 cm, profondeur 58,5 cm. chacune.

Le superbe rinceau et le décor sculpté de rinceaux sur ces fauteuils bien proportionnés de l'Empire russe sont caractéristiques des sièges fabriqués à Saint-Pétersbourg au cours des premières années du XIXe siècle. Ils se rapportent en particulier au mobilier de siège conçu pour la rénovation du palais de Pavlovsk après qu'un incendie ait détruit une grande partie de la ...

Lire la suite

... décoration originale en 1803. Deux spectaculaires fauteuils de Pavlovsk, conçus par l'artiste et architecte Andreï Voronikhin (1759-1814), réalisés en 1804 pour la Salle Grecque et le boudoir de l'impératrice Maria Feodorovna respectivement, sont décorés de manière similaire avec des pieds avant en acajou bronzé à tête d'aigle monopodes, tandis que la sculpture des panneaux arrière montre un champ sculpté de feuillages percés et défilants (illustré dans E Ducamp, ed. "Pavlovsk - Les Collections", 1993, p. 111, pls. 24-25).

La similitude de conception des supports de monopodes féminins ailés avec ceux qui apparaissent sur les chaises et autres meubles de fabrication française n'est pas une coïncidence puisque c'est à Paris que la Russie a puisé sa principale inspiration à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle. En effet, Voronikhin a voyagé à Paris, où il a étudié non seulement les meubles, mais aussi les bronzes et d'autres œuvres d'art. Pendant son séjour, il a dû prendre connaissance de chaises similaires exécutées par les grands ébénistes Georges Jacob (1739-1814) et ses deux fils, Georges II (1768-1803) et François-Honoré-Georges (1770-1841), dont le travail était souvent basé sur les plans des architectes en chef de Napoléon, Charles Percier (1764-1838) et Pierre François Léonard Fontaine (1762-1853). Le "Receuil de Décorations Intérieures" de Percier et Fontaine, publié en 1801, comprenait plusieurs modèles détaillés de chaises avec de tels supports. Ces modèles ont été diffusés dans toute l'Europe et étaient également accessibles aux artisans travaillant à Saint-Pétersbourg.

Richard Redding Antiques

Fauteuil & Bergère Empire

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Un ensemble de quatre fauteuils ouverts de l'Empire Russe » présenté par Richard Redding Antiques, antiquaire à Gündisau dans la catégorie Fauteuil & Bergère Empire, Sièges.