EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Saint Sébastien
Saint Sébastien - Sculpture Style Saint Sébastien - Kolhammer & Mahringer Fine Arts Saint Sébastien - Antiquités - Saint Sébastien
Réf : 111501
14 800 €
Époque :
<= XVIe siècle
Dimensions :
H. 54 cm
Sculpture Sculpture en Bois - Saint Sébastien XVIe siècle et avant - Saint Sébastien  - Saint Sébastien Antiquités - Saint Sébastien
Kolhammer & Mahringer Fine Arts
Kolhammer & Mahringer Fine Arts

Spécialisé dans les sculptures et les peintures de maîtres anciens


+43 676 4128888
Saint Sébastien

Michel Erhart
Constance vers 1440/45 - après 1522 Ulm
Atelier
Attribué à

Saint Sébastien
Vers 1520
Bois de tilleul sculpté
Polychrome serti & doré
hauteur 54 cm

Saint Sébastien est représenté nu, avec un pagne doré typique, et attaché à un tronc d’arbre. Ses stigmates sur le torse et les jambes sont exposés ; les flèches avec lesquelles il a été transpercé ne sont pas conservées ici. Sébastien a servi comme officier pour l’empereur Dioclétien et a été martyrisé pour sa foi chrétienne : on l’a attaché à un arbre où il a été tué par des archers numides. Comme on le croyait mort, on l’abandonna, mais les flèches n’avaient pas réussi à le tuer. Une bienfaitrice du nom d’Irène le soigna ; plus tard, Sébastien se présenta à nouveau devant l’empereur, qui le fit finalement fouetter à mort et jeter dans la Cloaca Maxima, l’égout de Rome. Le type de martyre ainsi que les marques laissées placent son martyre dans la suite du ...

Lire la suite

... Christ.

Le corps juvénile du martyr est légèrement courbé, avec sa main droite passée au-dessus de sa tête et sa main gauche attachée à l’arbre derrière son dos. Des boucles détaillées encadrent son visage anguleux, avec des yeux en amande enfoncés sous des arêtes de sourcils droites, des pommettes hautes et une bouche légèrement souriante. Il regarde sur le côté, presque ravi. Le corps presque émacié est accentué par le pagne ajusté. Il est passé entre les jambes et flotte vers le haut dans des configurations de plis angulaires, comme déplacé par un coup de vent.

Les cheveux densément bouclés, la physionomie du visage ainsi que la draperie font référence au style gothique tardif de l’école d’Ulm et en particulier aux œuvres de Michel Erhart. Probablement formé aux Pays-Bas et dans le Rhin supérieur, il est mentionné pour la première fois en 1469 dans les listes fiscales d’Ulm, où il s’est hissé au rang de sculpteur de premier plan jusqu’à sa mort en 1522. L’attitude qui semble presque gracieuse est à comparer avec la figure du jeune homme du très important groupe Vanitas du Kunsthistorisches Museum de Vienne (KHM, Kunstkammer, Inv.-Nr. 1). Il existe également au Victoria and Albert Museum le buste d’un jeune homme qui est très proche de cette figure par le travail de la chevelure et la physionomie du visage (V&A, Londres, n° d’inv. 6994-1860).

Kolhammer & Mahringer Fine Arts

<   XVIe siècle
Sainte Barbara, Souabe vers 1510/15
Sainte Barbara, Souabe vers 1510/15

14 800 €

Saint Jean
Saint Jean

12 800 €

Sculpture en Bois