EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Portrait de Marguerite de Gonzague, attribué a Lavinia Fontana, vers 1578
Portrait de Marguerite de Gonzague, attribué a Lavinia Fontana, vers 1578 - Tableaux et dessins Style Renaissance Portrait de Marguerite de Gonzague, attribué a Lavinia Fontana, vers 1578 - Antiquités Promenade Portrait de Marguerite de Gonzague, attribué a Lavinia Fontana, vers 1578 - Renaissance Antiquités - Portrait de Marguerite de Gonzague, attribué a Lavinia Fontana, vers 1578
Réf : 85261
VENDU
Époque :
<= XVIe siècle
Provenance :
Italie
Materiaux :
Huile sur cuivre
Dimensions :
l. 22.5 cm X H. 25.5 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIe siècle - Portrait de Marguerite de Gonzague, attribué a Lavinia Fontana, vers 1578 XVIe siècle et avant - Portrait de Marguerite de Gonzague, attribué a Lavinia Fontana, vers 1578 Renaissance - Portrait de Marguerite de Gonzague, attribué a Lavinia Fontana, vers 1578
Antiquités Promenade
Antiquités Promenade

Mobilier et Objets d'Art de la Haute Epoque au XVIIIe


+33 (0)1 39 78 73 92
+33 (0)6 64 42 84 66
Portrait de Marguerite de Gonzague, attribué a Lavinia Fontana, vers 1578

Ravissant portrait de Marguerite de Gonzague (1564-1618), duchesse de Mantoue et de Ferrare, âgée de 14 ans, fort probablement un portrait commandé par ses parents afin de le présenter à son futur époux Alfonse d’Este, l’union qui sera célébré en 1579 quand la jeune fille aura 15 ans.
Le jeune modèle est portraituré en buste, vue de trois quarts, se détachant sur un fond gris vert.
Elle est coiffée selon la mode de l’époque « en raquette » (les cheveux sont relevés sur les tempes formant un cœur), ses mèches bouclées d’un blond vénitien sont relevés et retenus par des rangs de perles et petits nœuds de rubans rose.
Le port de tête noble, Marguerite esquisse un demi-sourire de ses lèvres rouges carmin. Les joues légèrement rosies, le teint frais, une expression douce de ses grands yeux gris charme le spectateur.
La fraise blanche à tuyaux encercle le bas de son visage.
Ses pendants d’oreille composés de trois petites et d’une grosse perles ...

Lire la suite

... délicatement unies par un ruban rosé sont accrochés à ses oreilles par des petits anneaux en or.
Sa robe de soie rose impressionne par sa richesse et somptuosité, brodée à décor de brins de muguets dont les cloches sont de véritables perles attachées au tissu. Les galons verticaux brodés d’or espacent cet ornement végétal.
Un collier à trois rangs de perles par-dessus de sa robe complète sa tenue princière.
Arborant ses nombreuses perles éclatantes de blancheur accentuant le raffinement extrême de son costume, la jeune duchesse affiche son statut social et la puissance financière de sa famille.
Notre portrait exécuté sans doute pour être présenté à son futur époux au-delà de son rôle purement « photographique » suggère l’assurance d’une dot importante.
En effet le père de Marguerite, le duc de Gonzague a commencé les négociations pour le mariage de sa fille en 1578, fort probablement la date d’exécution de notre tableau, portraiturant ainsi la duchesse à l’âge de 14 ans.
Le petit format de notre portrait, sa finesse d’exécution, son caractère minutieux et détaillé et le contexte historique et géographique nous permettent de l’attribuer à Lavinia Fontana, une femme peintre, particulièrement recherchée et appréciée pour ses portraits de chevalet dans les années 1580.
Ecole Italienne, attribué à Lavinia Fontana, circa 1578.
Huile sur cuivre
Dimensions cuivre : h. 15,5 cm, l. 12,5 cm
Précieux cadre en placage d’écaille de tortue teinte rouge d’époque postérieure
Dimensions encadré : h. 25,5 cm, l. 22,5 cm
Lavinia Fontana (Bologne 1552 – Rome 1614) est l'une des plus importantes portraitistes de Bologne à la fin de la Renaissance. C’est auprès de son père, Prospero Fontana, qu’elle fait son apprentissage. Outre la peinture de portraits, domaine dans lequel elle excelle en précision, Lavinia est une des premières femmes à réaliser des commandes publiques et à peindre des tableaux religieux (Noli me tangere aux Offices de Florence, retables dans les églises de Bologne, Sainte Famille au palais de L’Escorial à Madrid…). C’est en 1603 qu’elle s’installe définitivement à Rome où elle est reçue à l’Académie. Avec Sofonisba Anguissola, elle partage le privilège d’être une des seules femmes à avoir peint les grands de son temps.
Marguerite de Gonzague, duchesse de Ferrare (27 mai 1564 – 6 janvier 1618) est une princesse italien, fille de Guillaume de Gonzague, duc de Mantoue et Éléonore d'Autriche (1534-1594).
Elle épouse Alphonse II d'Este Duc de Ferrare et Modène, en février 1579. Ce troisième mariage du duc ne donne pas de descendance.

Antiquités Promenade

Tableaux XVIe siècle Renaissance

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Portrait de Marguerite de Gonzague, attribué a Lavinia Fontana, vers 1578 » présenté par Antiquités Promenade, antiquaire à Cormeilles en Parisis dans la catégorie Tableaux XVIe siècle Renaissance, Tableaux et dessins.