EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Pendule squelette Directoire en bronze doré, émail et marbre blanc
Pendule squelette Directoire en bronze doré, émail et marbre blanc - Horlogerie Style Directoire
Réf : 88288
Prix sur demande
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
France
Materiaux :
Bronze doré, émail et marbre blanc
Dimensions :
l. 28 cm X H. 53 cm X P. 12 cm
Richard Redding Antiques
Richard Redding Antiques

Pendules et objets d'art d'exception XVIIe-XIXe siècle


+41 79 333 40 19
+41 44 212 00 14
Pendule squelette Directoire en bronze doré, émail et marbre blanc

Très belle horloge squelette de huit jours en bronze doré, émail et marbre blanc, de style Directoire, avec trois cadrans, chacun dans une lunette perlée, le cadran principal en émail blanc avec des chiffres arabes et un calendrier extérieur numéroté de 1 à 31 avec les noms des jours de la semaine entrecoupés de leurs signes respectifs, Le cadran principal est surmonté d'un cadran lunaire marqué 1-29 ½ pour le calendrier lunaire et centré par une lune en grisaille sur un ciel étoilé bleu doré au-dessus des nuages, avec un second cadran subsidiaire sous le cadran principal pour montrer les noms des mois, les signes du zodiaque et les quatre saisons, chacun indiqué par une aiguille en acier bleui.

Le cadran principal, dont le centre est découpé, révèle le mouvement squeletté à deux barillets avec échappement à roue à picots, suspension à couteau, sonnerie à l'heure et à la demi-heure sur une seule cloche, avec roue de compte extérieure et un magnifique ...

Lire la suite

... pendule à masque d'Apollon ensoleillé. Le boîtier, tout aussi merveilleux, est surmonté, au-dessus du cadran lunaire, de la personnification de Jupiter sous la forme d'un aigle aux ailes déployées, debout sur un nuage entourant un foudre, la partie extérieure du cadran lunaire et du cadran principal étant ornée de pendentifs fruitiers et floraux, le cadran principal reposant sur un cadre arqué en émail bleu entourant quatre scènes de chasse peintes en dorure et en polychromie, au-dessus d'une paire de temples peints, le cadre arqué est flanqué de part et d'autre d'une corne d'abondance renversée en bronze doré d'où jaillissent des vignes fruitées, toutes deux bordées d'une jeune fille, celle de gauche soufflant dans une trompette et celle de droite dansant, le cadre arqué repose sur des supports en forme d'urne sur une base rectangulaire en marbre blanc avec une bordure perlée centrée par une frise dorée montrant des putti jouant dans le style de Clodion, supportée par des pieds toupies.

Paris, date vers 1795
Hauteur 53 cm, largeur 28 cm, profondeur 12 cm.

Littérature : Tardy, "Les Plus Belles Pendules Françaises", 1994, p. 206, pl. couleur XLII, illustrant un Directoire comparable. XLII, illustrant une pendule squelette Directoire comparable avec un travail d'émail de Joseph Coteau au Musée des Arts Décoratifs, Paris. Pierre Kjellberg, "Encyclopédie de la Pendule Française du Moyen Age au XXe Siècle", 1997, p. 319, pl. B, illustrant une pendule squelette similaire mais moins ornée de Ridel à Paris au Musée François-Duesberg, Mons, Belgique, avec un travail d'émail de Joseph Coteau daté de 1796 et présentant une frise dorée très similaire dans le style de Clodion. Johann Willsberger, "Clocks and Watches, 600 Years of the World's Most Beautiful Timepieces", 1975, page d'introduction, illustrant une autre pendule squelette comparable par Ridel à Paris.

Une pendule similaire, signée sur le cadran Laguesse à Liège, avec un travail d'émail tout aussi magnifique réalisé par l'éminent peintre émailleur Joseph Coteau (1740-1812), datée de 1796, est conservée au Palais Pavlovsk, à Saint-Pétersbourg (inv. no. 4177-IV ; illustré dans Emmanuel Ducamp, "Pavlovsk, Les Collections", 1993, p. 186, pl. 17). Comme ici, elle possède trois cadrans, elle est surmontée d'un aigle sur un éclair et présente la même frise en bronze doré sur sa base.

Il est intéressant de noter que cette horloge et l'autre similaire de Ridel au Musée François-Duesberg ainsi qu'une autre de Ridel vendue par cette galerie (illustrée dans "Richard Redding Masterpieces of the Past", 2009, p. 40-41) ont toutes un émaillage de Coteau daté de 1796. Compte tenu de la similitude de cette pendule squelette et notamment de la qualité de son émaillage, il est très probable que l'émaillage actuel ait également été exécuté par Coteau.

Richard Redding Antiques

Pendule Directoire

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Pendule squelette Directoire en bronze doré, émail et marbre blanc » présenté par Richard Redding Antiques, antiquaire à Gündisau dans la catégorie Pendule Directoire, Horlogerie.