EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Paire de lampes à huile Empire en tôle peinte et polychrome
Paire de lampes à huile Empire en tôle peinte et polychrome - Luminaires Style Empire
Réf : 109448
8 500 €
Époque :
XIXe siècle
Provenance :
France
Dimensions :
H. 72 cm
Richard Redding Antiques
Richard Redding Antiques

Pendules et objets d'art d'exception XVIIe-XIXe siècle


+41 79 333 40 19
+41 44 212 00 14
Paire de lampes à huile Empire en tôle peinte et polychrome

Rare paire de lampes à huile Carcel en tôle peinte polychrome de style Empire, chacune formée d'une colonne classique surmontée d'un abat-jour circulaire en verre dépoli gravé de gerbes de fleurs et de feuillages et enchâssé dans une frise en tôle avec une bande florale peinte et une bordure percée. L'abat-jour et la frise recouvrant le brûleur à huile reposent sur le sommet d'une tige colonnaire peinte en haut d'un bandeau floral et feuillagé et en bas de motifs de lotus et de feuilles d'acanthe alternés, la tige reposant sur un socle angulaire à gradins, dont chaque côté présente un hippocampe peint, sur une base peinte pour ressembler à du marbre coloré.
Paris, date 1810-15
Hauteur 72 cm.
Ces belles lampes Empire sont connues sous le nom de lampes à huile à colonne ou, plus souvent, de lampes Carcel, du nom de l'inventeur et horloger parisien Bernard-Guillaume Carcel (1750-1818), établi rue de l'arbre à Paris de 1800 à 12. En 1800, Carcel a déposé un ...

Lire la suite

... brevet pour une nouvelle forme de lampe à huile qui constituerait une nette amélioration par rapport aux lampes de type Argand utilisées à l'époque. À l'époque, les huiles végétales disponibles (principalement du colza) étaient épaisses et ne remontaient pas très loin dans la mèche. Les lampes Argand étaient alimentées par gravité, ce qui signifiait que le réservoir d'huile se trouvait au-dessus du brûleur, projetant une ombre et alourdissant la lampe. En 1800, Carcel a conçu une lampe dont le réservoir d'huile se trouvait sous le brûleur, à l'intérieur du corps de la lampe. Afin de maintenir le mouvement de l'huile jusqu'au brûleur, Carcel a logé un mécanisme d'horlogerie dans la base de la lampe, qui entraînait une petite pompe immergée dans le réservoir d'huile. La clé de remontage se trouvait également au bas de la base de la lampe.
L'une des caractéristiques innovantes de la lampe de Carcel était que le combustible était pompé dans les tubes de mèche à un volume supérieur à celui nécessaire à la combustion, de sorte qu'il débordait le haut des mèches et refroidissait ainsi le brûleur. Un autre avantage de son invention est que le mouvement peut fonctionner sans surveillance, ce qui permet d'utiliser l'huile jusqu'à la dernière goutte. La lampe restait allumée pendant seize heures sans être remplie et permettait d'éclairer plusieurs personnes en même temps avec un seul brûleur.
Cependant, il s'agissait d'appareils complexes et, comme ils étaient coûteux, ils n'étaient utilisés que par les membres les plus aisés de la société européenne. Ils se sont parfois révélés impopulaires, principalement en raison de la nécessité de les renvoyer aux fabricants (principalement européens) pour réparation. C'est ainsi qu'en 1829 fut inventée la lampe Modérateur, plus simple, qui se passait de mécanisme d'horlogerie et n'utilisait qu'un piston lesté pour déplacer l'huile, et qui finit par les supplanter.
Les lampes Carcel étaient généralement décorées de manière ingénieuse, souvent à l'aide de tôles polies peintes de motifs classiques, tels que des fleurs de lotus ou des acanthes. Les exemples actuels présentent également des hippocampes, des bêtes mythologiques fabuleuses dont la tête et les pattes avant sont celles d'un cheval et dont les pattes arrière sont transformées en queue de poisson. Les hippocampes dessinaient le char de Neptune, le dieu mythologique de la mer, et de la nymphe Galatée.

Richard Redding Antiques

XVIIIe siècle
Paire de chenets Louis XV
Paire de chenets Louis XV

15 000 €

Lampe Empire

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Paire de lampes à huile Empire en tôle peinte et polychrome » présenté par Richard Redding Antiques, antiquaire à Gündisau dans la catégorie Lampe Empire, Luminaires.

XIXe siècle
Grande lampe Empire en bronze
XIXe siècle
Lampe bouillotte - époque Empire