EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
XVIIIe siècle
Barbière tripode XVIIIe siècle

4 800 €

Artval

XVIIIe siècle
Coiffeuse Louis XV

12 000 €

Artval

  1. 1

La coiffeuse, l'un des meubles les mieux agencés et gracieux créé au 18e siècle »

La « coiffeuse » est appelée également « table de toilette », « table à poudre » ou « poudreuse ». La coiffeuse Louis XV s'ouvre sur le dessus par 3 volets. Le volet central se soulève verticalement pour former un miroir. Les pivots coulissent dans une rainure afin de permettre le déplacement en profondeur de ce miroir.

De chaque côté du miroir, les deux abattants s'ouvrent de manière latérale pour dévoiler des casiers compartimentés et gainés. Son plan est parfois en forme de cœur. La coiffeuse Louis XV possède dans la ceinture deux tiroirs latéraux qui s'ouvrent à pivot, un tiroir central et une tirette.

il existait en dehors de ce type classique, des coiffeuses « en papillon», en « commode », en « armoire » en forme de croissant ainsi qu'en encoignure…

Sous Louis XV, il existe un nombre plus important de coiffeuses pour hommes que pour dames.