EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Horloge cartel Restauration, de Lepaute et Fils Hrs du Roi
Horloge cartel Restauration, de Lepaute et Fils Hrs du Roi - Horlogerie Style Restauration - Charles X
Réf : 88948
42 000 €
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Signée sur le cadran en émail blanc Lepaute et Fil
Provenance :
France
Materiaux :
Bronze doré
Dimensions :
Ø 30 cm
Richard Redding Antiques
Richard Redding Antiques

Pendules et objets d'art d'exception XVIIe-XIXe siècle


+41 79 333 40 19
+41 44 212 00 14
Horloge cartel Restauration, de Lepaute et Fils Hrs du Roi

Superbe horloge cartel en bronze doré de qualité et de taille inhabituelle, de style Restauration, d'une durée de quatorze jours, signée sur le cadran en émail blanc Lepaute et Fils Hrs du Roi et également signée et numérotée sur le mouvement Lepaute & fils à Paris, 2281 + 1/12, le cadran avec des chiffres romains et des aiguilles de style Breguet en acier bleui pour les heures et les minutes. Le mouvement avec échappement à ancre, suspension à fil de soie, sonnerie à l'heure et à la demi-heure sur une seule cloche, avec roue de compte extérieure. L'élégant boîtier dont la lunette est entourée d'un anneau monté avec les douze signes du zodiaque, entouré d'un anneau central avec un cerclage d'hyménoptères en forme de cœur et d'un anneau extérieur formé de palmettes d'acanthe.

Paris, date vers 1815-20
Diamètre 30 cm.

Le mouvement de ce très beau cartel a été réalisé par l'estimée maison Lepaute sous la direction de Pierre-Basile Lepaute, dit ...

Lire la suite

... Sully-Lepaute (1750-1843). Né à Thonne-le-Thil et appartenant à une grande dynastie d'horlogers, il rejoint d'abord ses oncles et son cousin à Paris vers 1766 et fait son apprentissage dans l'atelier familial. A partir de 1774, Pierre-Basile travaille en tant qu'associé de fait avec Jean-Baptiste Lepaute (1727-1802) et son cousin Pierre-Henry (1749-1806) jusqu'à ce que ce dernier et lui rachètent l'entreprise de leur oncle en 1789. Après le retrait de Pierre-Henry en 1795, Pierre-Basile accueille son neveu Jean-Joseph Lepaute, dit Collignon (né vers 1768, mort en 1846) qui travaillent ensemble sous le nom de Lepaute Oncle & Neveu. Cette association jouit d'une grande renommée, gagne des clients influents et obtient une médaille d'argent à l'Exposition des produits de l'industrie de 1806, alors que l'entreprise est installée rue Saint-Thomas-du-Louvre. A partir de 1811, Pierre-Basile forme une nouvelle association avec son fils Pierre-Michel (1785-1849) sous le nom de Lepaute et Fils. Deux ans plus tard, il crée une pendule pour le Palais de Fontainebleau et vers la même époque celles de Saint-Cloud ainsi que de Compiègne. Sous le règne de Napoléon, l'entreprise devient le principal fournisseur d'horloges du Garde-Meuble et est nommée Horloger de l'Empereur. Après la restauration de la monarchie des Bourbons, elle est nommée Horloger du Roi. La maison Lepaute reste alors l'un des principaux fournisseurs d'horloges du Garde-Meuble et se distingue aux expositions des produits de l'industrie de 1819 et 1823. En 1820, l'entreprise de Pierre-Basile Lepaute est installée rue de Richelieu et l'année suivante rue St-Honoré.

Le dessin de cet étui est un développement plus élaboré d'un cartel du Congrès antérieur de Lepaute, décoré de douze étoiles. Deux de ces cartels ont été fournis à Napoléon pour le Grand Trianon, à Versailles, où ils sont toujours exposés. Tous deux sont illustrés et décrits dans Denise Ledoux-Lebard, "Le Grand Trianon, Meubles et Objets d'Art", 1975, p. 91 et 111. Le premier à être livré (p. 111), mesurant 40,5 cm de diamètre, a été réalisé pour le Salon de l'Empereur et est décrit comme suit : "De l'horloger Lepaute, pour le salon de l'Empereur, du Grand Trianon, livré le 12 mars 1810. Une Pendule forme médaillon, en bronze doré mat, mouvement à sonnerie,
cadran de plus de 22 cm de diamètre. Prix fait à 700 F, appliqué contre le mur de la cheminée". Le second (p. 91), livré quelques mois plus tard, est décrit comme "Mémoire de Lepaute, oncle et neveu, horloger de S.M. l'Empereur et Roi, à Paris, rue Saint-Thomas-du-Louvre no 42, pour le Grand Trianon, appartement de l'Empereur, salon des Officiers, du 10 août 1810. Avoir fourni et place sur dessus de la cheminée une Pendule forme médaillon en bronze doré mat. Mouvement à sonnerie de plus 22 cm. de diamètre. Prix fait à 700 F"

Richard Redding Antiques

XIXe siècle
Un guéridon Empire attribué à Molitor
Un guéridon Empire attribué à Molitor

Prix : Sur demande

Cartel Restauration - Charles X

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Horloge cartel Restauration, de Lepaute et Fils Hrs du Roi » présenté par Richard Redding Antiques, antiquaire à Gündisau dans la catégorie Cartel Restauration - Charles X, Horlogerie.