EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Piéta en chêne, second quart du XVIe siècle - Entourage d'Henrick Douwerman
Piéta en chêne, second quart du XVIe siècle - Entourage d'Henrick Douwerman - Sculpture Style Moyen Âge Piéta en chêne, second quart du XVIe siècle - Entourage d'Henrick Douwerman - Galerie Sismann Piéta en chêne, second quart du XVIe siècle - Entourage d'Henrick Douwerman - Moyen Âge Antiquités - Piéta en chêne, second quart du XVIe siècle - Entourage d'Henrick Douwerman
Réf : 92954
19 500 €
Époque :
<= XVIe siècle
Materiaux :
Bois
Dimensions :
l. 21 cm X H. 38 cm
Sculpture Sculpture en Bois - Piéta en chêne, second quart du XVIe siècle - Entourage d'Henrick Douwerman XVIe siècle et avant - Piéta en chêne, second quart du XVIe siècle - Entourage d'Henrick Douwerman Moyen Âge - Piéta en chêne, second quart du XVIe siècle - Entourage d'Henrick Douwerman
Galerie Sismann
Galerie Sismann

Sculpture européenne


+33 (0)1 42 97 47 71
+33 (0)6 14 75 18 69
Piéta en chêne, second quart du XVIe siècle - Entourage d'Henrick Douwerman

Entourage d'Henrick Douwerman (v. 1480- 1544)
Piéta
Chêne
Duché de Clèves
Second quart du XVIe siècle
H. 38 ; L. 21 cm.

Provenance : Collection Privée, Belgique



Cette émouvante Piéta peut être rattachée à l'un des plus prestigieux corpus sculpté allemand de la fin du Moyen Âge, regroupé autour de l'appellation « d’École de Kalkar ». Située dans le Bas-Rhin, près de la frontière hollandaise, Kalkar apparaît dans la seconde moitié du XVIe siècle comme un centre artistique dynamique, caractérisé par l'intensité dramatique de ses représentations. Celles -ci naissent sous le ciseau de certains des plus talentueux sculpteurs du gothique dit tardif, rattachés aux célèbres ateliers d'Henrik Van Holt, Arnt Van Tricht ou encore Henrick Douwerman auquel nous proposons d'attribuer notre Pietà.
Assise sur un rocher, Marie, aux joues marquées par de fines larmes sculptées, présente le corps sans vie renversé de son fils aux fidèles. ...

Lire la suite

... Comme en lévitation, ce dernier est maintenu en équilibre précaire grâce au soutient de la main droite de la Vierge et l'appuie de son propre pied gauche. Bien qu'originale et peu commune dans la production de la fin du Moyen Âge, cette composition fulgurante n'est pour autant par totalement inédite. On la retrouve ainsi de façon très singulière au sein du corpus de l’École de Kalkar, sur une Piéta réalisée par Henrick Van Holt en 1538 pour l'église Saint-Victor de Xanten. La formule est reprise quelques années plus tard sur la Piéta de l'église Saint-Martin de Griethausen, issue de son atelier, mais aussi sur des œuvres contemporaines rattachées à son condisciple : Henrick Douwerman.
Marqué par de petits yeux en croissant de lune, emblématiques de l’École de Kalkar, le visage à l'ovale parfait de notre vierge, au front haut bombé, aux joues pleines et à la petite bouche pincée, n'est pas sans faire échos à celui de la célèbre Madeleine de l'église Saint-Nicolas de Kalkar, chef d’œuvre d'Henrick Douwerman, dont la chute du manteau dessine à la rencontre du sol le même éventail de plis plats aux arrêtes douces que sur notre sculpture. L'horizontalité et le dynamisme expansif de ces plis distribués en grandes diagonales sous les genoux de notre Vierge, signent l'oeuvre d'un artiste influencé par Douwerman, comme le Maître du Saint Pierre de Venray, nommé d'après la sculpture éponyme qu'il exécute vers 15305, présentant ce même agencement de draperies si spécifique de la production de l'artiste, également observé sur la célèbre prédelle du retable des Sept Douleurs de Marie de l'église Saint-Nicolas de Kalkar, sur une des compagnes de la Sainte Ursule du Risjkmuseum, ou à moindre mesure sur la sublime Vierge Immaculée de Birgden. L’opulente chevelure de cette dernière, répartie en longues mèches apposées, aux épaisses boucles serrées minutieusement sculptées, fait échos à celle tout à fait extraordinaire de notre Vierge. Elle s'observe également au centre du groupe senestre des jeunes filles sculptées au pied de la Sainte Ursule du Riksjmuseum, finissant de nous convaincre de la réalisation de notre sculpture dans l'entourage du maître, au cours du second quart du XVIe siècle. Soutenant la comparaison avec les plus fameuses exécutions de Douwerman, notre œuvre se présente comme un précieux témoignage de cet art à la fois élégant et expressif, sobre et dynamique, produit dans le duché de Clèves à la fin du Moyen Âge.

©Galerie Sismann
Dossier documentaire complet disponible sur demande

Galerie Sismann

Sculpture en Bois Moyen Âge

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Piéta en chêne, second quart du XVIe siècle - Entourage d'Henrick Douwerman » présenté par Galerie Sismann, antiquaire à Paris dans la catégorie Sculpture en Bois Moyen Âge, Sculpture.