EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Croix reliquaire - Andalousie, début du XVIIe siècle
Croix reliquaire - Andalousie, début du XVIIe siècle - Art sacré, objets religieux Style Louis XIV Croix reliquaire - Andalousie, début du XVIIe siècle - Galerie Sismann Croix reliquaire - Andalousie, début du XVIIe siècle - Louis XIV Antiquités - Croix reliquaire - Andalousie, début du XVIIe siècle
Réf : 94734
9 000 €
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Espagne, Andalousie
Materiaux :
Bronze doré, argent émaillé
Dimensions :
l. 30 cm X H. 41 cm
Art sacré, objets religieux  - Croix reliquaire - Andalousie, début du XVIIe siècle XVIIe siècle - Croix reliquaire - Andalousie, début du XVIIe siècle Louis XIV - Croix reliquaire - Andalousie, début du XVIIe siècle
Galerie Sismann
Galerie Sismann

Sculpture européenne


+33 (0)1 42 97 47 71
+33 (0)6 14 75 18 69
Croix reliquaire - Andalousie, début du XVIIe siècle

Cette superbe croix en bronze doré devait autrefois accueillir en son cœur un fragment réputé venir de la Vraie Croix. Logée à la croisée de ses traverses, visible derrière de gros cabochons de verre ou de cristal aujourd'hui disparus, cette relique accordait autrefois puissance et protection à ceux qui se pressaient pour la contempler. Elle était ici sublimée par le décor luxueux et foisonnant des bras de la croix, ornés d'un somptueux décor d'arabesques, de volutes et de palmettes, finement ciselé et réhaussé de cabochons en argent émaillés de bleu profond. La hiérarchisation de ce décor et certains motifs comme les petits étagements cylindriques couronnés d'une sphère qui ornent les extrémités des traverses, ne sont pas sans évoquer ceux d'une croix reliquaire espagnole du tout début du XVIIe siècle conservée au Metropolitan Museum de New-York ( 12.124.3a-b). Toutefois la silhouette plus sinueuse de notre oeuvre, ses luxuriants ornements tout en ...

Lire la suite

... courbes et surtout ses cabochons émaillés rapprochent notre reliquaire des productions orfévrées de la région de Cadix en Andalousie à la fin du XVIe siècle et au début du XVIIe siècle et plus particulièrement encore d'un ensemble de pièces liturgiques réalisées à Sanlucar dans le premier quart du XVIIe siècle (cf. Garrido Neva, R.Platería y plateros en Sanlúcar de Barrameda de los s.XVI-XIX, 2016, p. 69-79) . Comme notre croix, celles-ci s'inscrivent dans la continuité de l'art de l'orfèvre maniériste Francisco Merino à l'origine de nouvelles formules esthétiques qui triomphèrent durant l'époque Baroque.

Galerie Sismann

Art sacré, objets religieux