EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Victor Vignon (1847-1909) "Après-midi d’automne"
Victor Vignon (1847-1909) "Après-midi d’automne" - Tableaux et dessins Style Victor Vignon (1847-1909) "Après-midi d’automne" - Galerie Delvaille Victor Vignon (1847-1909) "Après-midi d’automne" - Antiquités - Victor Vignon (1847-1909) "Après-midi d’automne"
Réf : 109684
35 000 €
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Victor Vignon (1847-1909)
Provenance :
France
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
L. 44 cm X l. 36.5 cm
Tableaux et dessins Tableaux XIXe siècle - Victor Vignon (1847-1909) "Après-midi d’automne" XIXe siècle - Victor Vignon (1847-1909) "Après-midi d’automne"  - Victor Vignon (1847-1909) "Après-midi d’automne"
Galerie Delvaille
Galerie Delvaille

Mobilier français du XVIIIe siècle et Tableaux fin du XIXe début du XXe siècle


+33 (0)1 42 61 23 88
+33 (0)6 77 73 17 29
Victor Vignon (1847-1909) "Après-midi d’automne"

Huile sur toile, signée en bas à gauche, Circa 1880
Dimensions : H. 44 x L. 36.5 cm (avec cadre : H. 69 x L. 60 cm)

Né en 1847, Victor Vignon fut l’élève du plus grand naturaliste français, Camille Corot. Comme son maître, il fut un peintre de plein air. Paysagiste encore méconnu du grand public, Victor Vignon fut pourtant un membre à part entière du mouvement impressionniste dont il peut être considéré comme un des annonciateurs. Dès 1870, il brosse des paysages verdoyants de l’Ile-de-France. Avec Paul Cézanne, Armand Guillaumin, Auguste Renoir et Camille Pissaro, Vignon travailla à Auvers-sur-Oise de 1874 à 1876. Il participe aux quatre dernières expositions impressionnistes et reçoit de nombreux soutiens, notamment celui d’Auguste Renoir, qui le recommande auprès de Durand-Ruel et de Théo Van Gogh qui lui achète en 1883 le tableau « Jeune fille dans les vignes ». Malheureusement, d’une personnalité peu extravertie et un caractère simple mais ...

Lire la suite

... rustique, Vignon ne reçut pas les critiques qu’il méritait. Il se retira à la campagne pour peindre des petits formats plus en retenue que les œuvres de ses amis.

La peinture de Victor Vignon est constituée d’un foisonnement de petites touches amalgamées. Son écriture serrée et colorée constitue un trait d’union entre les naturalistes de l’Ecole de Barbizon et les impressionnistes. Les musées du Louvre et de Reims ont acquis plusieurs de ses œuvres qui se classent parmi les meilleures peintures de ce mouvement.

Notre tableau est une œuvre rare sur le marché, brillante et aux couleurs chaudes. Car si l’on exclue quelques chefs d’œuvres conservés dans les musées, les tableaux de Victor Vignon sont souvent bâtis sur un dessin bistré, avec des couleurs subtiles mais peu lumineuses. Dans cette œuvre, Vignon abandonne un temps ses ciels lourds de nuages pour nous décrire une fin de journée ensoleillée. La touche est travaillée, impressionniste et vivement colorée. Les rayons du soleil illuminent les couleurs magnifiques de l’automne, alors que le chemin, déjà dans l’ombre, conduit l’œil du spectateur vers le village où les toits accrochent les derniers rayons. La composition plongeante augmente la perspective avec des lointains admirablement traités, qui se prolongent avec un ciel aux variations de jaune, de rose et de bleu.
Etat de Conservation : Excellent, toile d’origine

Musées dans lesquels se trouvent des œuvres de Victor Vignon :
Musée de l’Impressionnisme de Paris, Musée d’Orsay, Musée Bonnat-Helleu de Bayonne, Musée des beaux-arts de Reims, Musée Faure d'Aix-les-Bains, Baltimore Museum of Art, Musée d'art moderne André Malraux au Havre, …

Galerie Delvaille

Tableaux XIXe siècle