EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Tapisserie de Bruxelles XVIIe siècle -  Le Roi Œnée
Tapisserie de Bruxelles XVIIe siècle -  Le Roi Œnée - Tapisserie & Tapis Style Tapisserie de Bruxelles XVIIe siècle -  Le Roi Œnée - Galerie Jabert
Réf : 69198
Prix sur demande
Époque :
XVIIe siècle
Materiaux :
Laine et soie
Dimensions :
L. 446 cm X H. 331 cm
Tapisserie & Tapis Tapisserie - Tapisserie de Bruxelles XVIIe siècle -  Le Roi Œnée
Galerie Jabert
Galerie Jabert

Tapisseries et tapis de collection


+33 (0)1 43 06 45 55
+33 (0)6 09 65 14 64
Tapisserie de Bruxelles XVIIe siècle - Le Roi Œnée

Cette Tapisserie représente l'erreur d'Oenée ayant omis d'offrir un sacrifice a Artémis. On peut le voir s'agenouiller devant Dionysos lui offrant une grappe de raisin. Il tourne ainsi le dos à Artémis qui descend du Panthéon et ne se doute pas du sort qui va s'abattre sur lui.

Eléments Historique

LE ROI OENEE EN MYTHOLOGIE GRECQUE

Oenée était le roi légendaire de Calydon en Etolie (Grèce centrale) dans la mythologie grecque, célèbre pour avoir été sur le trône pendant la chasse Calydonienne et aussi en étant le père de Méléagre et Déjanire.
Oenée était le fils de Porthée et Euryté. Porthée à l'époque dirigerait deux royaumes voisins, Pleuron et Calydon, mais quand Porthée est mort, ces deux royaumes ont été ainsi remis à différents individus. Thestios, frère de Porthée, devint roi des Curètes de Pleuron, tandis qu'Oenée devint roi de Calydon.

Le roi Oenée de Calydon se maria avec sa cousine, Althée, une fille du roi Thestios. Althée donnera naissance à un certain nombre d'enfants pour Oenée. Il avait comme fils : Méléagre, Toxée, Clymenos, Periphas, Thyrée et Agelaus; et comme filles : Déjanire, Gorgé, Eurymédé et Mélanippé.
D'anciens auteurs suggèrent que Méléagre et Déjanire n'étaient pas les enfants d'Oenée, mais étaient nés à la suite des relations entre Althée avec Arès et après Dionysos respectivement.
Oenée deviendra un roi hautement considéré, et reconnu comme un hôte hospitalier, accueillant souvent des étrangers à la cour royale.

I - OENEE ET LE SANGLIER CALYDONIEN

Oenée était bien considéré par les dieux, et il a été dit que Dionysos a personnellement instruit le roi de Calydon dans l'art de la fabrication de vin.
Chaque année après, Oenée faisait des sacrifices à toutes les divinités majeures du panthéon grec pour le cadeau qui lui était fait.
Un an cependant, Oenée a négligé la déesse Artémis quand il est venu à une partie des sacrifices. Artémis ne passe pas outre une telle offense, même accidentelle. En représailles, Artémis envoya un gigantesque sanglier ravager les terres de Calydon.

II - LA CHASSE CALYDONIENNE

Pour débarrasser sa terre du ravageur indésirable, le roi Oenée envoya dire à travers toute la Grèce qu'il avait besoin d'aide pour tuer le sanglier calydonien.
Beaucoup des Argonautes qui étaient encore à Lolcus décidèrent de se rendre à Calydon accompagné par Méléagre, le fils d'Oenée lui aussi un Argonaute. D'autres héros rejoignirent également le groupe, dont l'héroïne Atalante, car Atalante était présente à Lolcus lors de la compétition aux jeux funéraires de Pélias lorsque le héraut d'Oenée arriva.
Une fois dans le royaume d'Oenée, Méléagre traquât la bête avec les chasseurs Calydoniens et la tua.
On a souvent dit qu'Atalante avait infligé la première blessure au sanglier, après quoi Méléagre avait donné le coup mortel.

III - LA GUERRE ET LA FIN DES FILS D'OENEE

Certains disent que Méléagre a tué ses oncles, et par la suite a trouvé la mort par sa propre mère, l'épouse d'Oenée qui se suicida après ; tandis que d'autres racontent que la guerre qui éclata entre Calydon et Pleuron, une guerre qui vit Thestios et ses fils, ainsi que Méléagre tué au combat.
Dans les deux cas, la mort de la famille royale de Pleuron verrait Calydon et Pleuron s'unir à nouveau, comme ils l'avaient été au temps du père d'Oenée.

IV - LA RENVERSE DU ROI OENEE

Le dernier héritier direct d'Oenée, Tydée, est mort pendant la guerre des Sept contre Thèbes, bien que Tydée ait engendré un fils, Diomède, à cette époque.
Le manque de fils a rendu Oeneus vulnérable et les fils d'Agrius (Thersite, Celeutor, Lycopée, Mélanippé, Onchestus, et Prothous) ont décidé de renverser leur oncle et placer leur propre père sur le trône de Calydon.
La nouvelle a finalement atteint Diomède du traitement de son grand-père. Diomède vint en Calydon avec la compagnie d'Alcaemon, un homme qui avait été autrefois accueilli à Calydon par Oeneus.
Certains racontent qu'Agrius s'est suicidé après avoir été renversé par Diomède, certains disent que Diomède a massacré Agrius et certains de ses fils. Après tout, Diomède était considéré comme l'un des plus grands guerriers de cette époque et, par conséquent, Agrius et ses fils ne pouvaient rivaliser avec le petit-fils d'Oeneus.

V - LA FIN DU ROI OENEE

Oenée était maintenant trop vieux et infirme pour devenir le roi encore une fois, et ainsi Diomède a présenté le trône de Calydon à Adraemon, le mari de Gorgé.
Diomède décida alors d'emmener avec lui Oénée à Argos, mais Oenée ne finit jamais le voyage, car les fils survivants d'Agrius (Thersites et Onchestus) l'attendaient, et tandis qu'il voyageait à travers l'Arcadie, Oenée fut tué. Les assassins d'Oenée furent eux-mêmes rapidement abattus par Diomède.

Conditions générales de livraison :

Gratuit en France.
US, Eu 450€ assurance incluse.
D'autre pays, Veuillez nous contacter pour un devis.

Galerie Jabert

Tapisserie