EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Tapisserie à alentours à médaillon Aubusson XVIIIe sièle
Tapisserie à alentours à médaillon Aubusson XVIIIe sièle - Tapisserie & Tapis Style Louis XVI Tapisserie à alentours à médaillon Aubusson XVIIIe sièle - Havas Antiquités Tapisserie à alentours à médaillon Aubusson XVIIIe sièle - Louis XVI Antiquités - Tapisserie à alentours à médaillon Aubusson XVIIIe sièle
Réf : 105971
12 500 €
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
France
Materiaux :
Laine et soie
Dimensions :
l. 166 cm X H. 285 cm
Tapisserie & Tapis  - Tapisserie à alentours à médaillon Aubusson XVIIIe sièle XVIIIe siècle - Tapisserie à alentours à médaillon Aubusson XVIIIe sièle Louis XVI - Tapisserie à alentours à médaillon Aubusson XVIIIe sièle Antiquités - Tapisserie à alentours à médaillon Aubusson XVIIIe sièle
Havas Antiquités
Havas Antiquités

Meubles et sièges XVIIIe et XIXe siècles


+33 (0)6 08 49 74 21
33 (0)2 3139 28 90
Tapisserie à alentours à médaillon Aubusson XVIIIe sièle

Tapisserie d'Aubusson à alentours à médaillon de la seconde moitié du XVIII ème dans un état de fraîcheur exceptionnel.
Cette tapisserie, à l'origine destinée à être placée dans des boiseries, est une pièce remarquable de finesse et de détails.
En effet, au 18e siècle, dans un souci d'améliorer l'offre et la qualité de la production, les tapisseries d'Aubusson sont fabriquées dans trois qualités, selon la finesse des fils utilisés.
Les plus ordinaires sont en fil simple ( environ 3,5 fils de chaîne au cm ) et en fil double ( 4 à 4,5 fils de chaîne au cm ), alors que la plus soignée est dite étaim ( 6 à 6,5 fils de chaîne au cm ).
Au milieu du siècle, une qualité supérieure est fabriquée pour satisfaire une clientèle des plus exigeante et que l'on nomme étaim fin, appelé parfois fond de soie ( entre 7,5 et 9 fils de chaîne au cm ).
Cette tapisserie de basse lice relève de cette qualité des plus fines : l'étaim fin. Le mot étaim vient de ...

Lire la suite

... étamine qui désigne une fine étoffe de laine.
Le médaillon central représente Méléagre offrant la hure du sanglier Calydon à Atalante. Elle fût la première à le blesser avec une flèche lors de cette chasse et Méléagre le tua avec son pieu.
Cette représentation est tirée des métamorphoses d'Ovide.
Les dieux, compagnons de Méléagre sont présents derrière lui pour rendre les honneurs à Atalante.
Epoque : dernier tiers du XVIII ème.
La tapisserie est doublée, et en parfait état.
Le même scène du médaillon est représentée sur une tasse en porcelaine de Sèvres qui se trouve dans les collections royales anglaises.
La cité internationale de la tapisserie à Aubusson possède une tapisserie à alentours de même qualité. No inv. 98.7.1

Havas Antiquités

XVIIIe siècle
Pastel XVIIIe d'une femme de qualité
Pastel XVIIIe d'une femme de qualité

2 500 €

Tapisserie & Tapis