EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Portrait de Vénus – attribué à Julie Buchet (1847 – 1921)
Réf : 84622
9 000 €
Époque :
XIXe siècle
Provenance :
France
Dimensions :
L. 77 cm X l. 66 cm
Galerie Lamy Chabolle
Galerie Lamy Chabolle

Mobilier et objet d'art des XVIIIe, XIXe et XXe siècle


+33 (0)1 42 60 66 71
+33 (0)6 11 68 53 90
Portrait de Vénus – attribué à Julie Buchet (1847 – 1921)

En tant qu’artiste femme née au milieu du XIXème siècle, Julie Buchet fait partie de ces femmes peintres qui connaîtront des difficultés pour s’insérer dans un monde d’hommes, tout en n’abandonnant jamais leur passion pour la peinture. Elle contournera l’impossibilité pour les femmes de rejoindre l’académie en Beaux-Arts en fréquentant l’atelier de Madame Trélat de Vigny, où les plus grands peintres venaient dispenser leurs savoirs. Ainsi, elle aura comme maîtres Jean-Léon Gérôme et Léon Bonnat. Forte de cet enseignement artistique de qualité, ainsi que de sa position de restauratrice au musée du Louvre, elle expose au Salon de l’Union des Femmes Peintres et Sculpteurs à partir de 1884. Cette union de femmes artistes qui fut créée par Hélène Bertaux en 1881 permet à de nombreuses femmes de gagner en visibilité. Le succès de ce salon annuel réservé aux femmes artistes ne fait que croître au fil de temps, permettant à Julie Buchet ...

Lire la suite

... d’exposer au Salon de la Société des Artistes Français à plusieurs reprises mais aussi lors de l’exposition universelle de Chicago en 1893. L’une de ses toiles Chrysanthèmes, sera même acquise par l’État en 1892 (elle est aujourd’hui au musée d’Orsay).

Cette toile a certainement été exécutée d’après un moulage destiné à l’étude de l’une des Vénus du Louvre. En effet, le profil classique et la posture du visage de la Vénus se rapprochent fortement de la Vénus d’Arles exposée dans les salles du Louvre. L’atmosphère chaude qui se dégage du sujet malgré la blancheur de la matière est spécifique au travail de l’artiste qui a aussi représenté une vue de la salle de la Vénus de Milo baignant le marbre dans cette même lumière chaleureuse. Par sa précision alliée à l’isolement du buste sur un fond uni, Julie Buchet fait de ce tableau une louange à l’art antique en donnant une forte présence à son sujet.

Galerie Lamy Chabolle

Tableaux et dessins