EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Pendule à grand cartel de style Louis XV Transition Louis XVI
Pendule à grand cartel de style Louis XV Transition Louis XVI - Horlogerie Style Transition
Réf : 98673
25 000 €
Époque :
XVIIIe siècle
Dimensions :
l. 45 cm X H. 92 cm X P. 19 cm
Richard Redding Antiques
Richard Redding Antiques

Pendules et objets d'art d'exception XVIIe-XIXe siècle


+41 79 333 40 19
+41 44 212 00 14
Pendule à grand cartel de style Louis XV Transition Louis XVI

Importante pendule à grand cartel Louis XV Transition Louis XVI vernis Martin noir et or, montée sur support, dans un superbe boîtier d'Adrien-Jérôme Jollain estampillé J Jollain, le cadran en émail blanc avec chiffres romains et arabes et une très belle paire d'aiguilles percées en laiton doré pour les heures et les minutes. Le mouvement avec échappement à ancre, suspension à fil de soie, sonnerie à l'heure et à la demi-heure sur une seule cloche, avec roue de compte extérieure. Le somptueux boîtier et la console sont décorés de scènes chinoises montrant des figures orientales, des pagodes et des pavillons dans un paysage et richement ornés de montures en bronze doré, le boîtier de l'horloge en forme de dôme surmonté d'un vase en forme de couronne et d'une gerbe de fleurs, Le boîtier de la pendule est surmonté d'un vase suspendu par une couronne de fleurs, souligné par des bandeaux feuillagés avec des trophées martiaux comprenant un carquois de flèches ...

Lire la suite

... traversé par un caducée ornant l'ouverture de la pendule, sur des pieds feuillagés reposant sur une console montée sur des volutes feuillagées asymétriques avec une terminaison en volute.

Paris, date vers 1765-75
Hauteur du boîtier de l'horloge 92 cm, largeur 45 cm, profondeur 19 cm
Hauteur de la console 42 cm, largeur 53 cm, profondeur 27 cm.

Bien que le mouvement de cette superbe pendule ne soit pas signé, le boîtier porte clairement les marques de l'ébéniste parisien Adrien-Jérôme Jollain (mort vers 1788) qui descendait d'une famille d'horlogers et qui, après avoir fait son apprentissage d'ébéniste, fut reçu maître en août 1763 et se spécialisa ensuite, comme Balthazar Lieutaud, dans la fabrication de boîtiers d'horloges. Comme la majorité de la cinquantaine d'ébénistes parisiens de l'époque qui se consacrent également à la fabrication de boîtes d'horloges, Jollain travaille dans le cloître de Saint-Jean-de-Latran, près de la rive gauche où tant d'horlogers parisiens se sont installés. Parmi les autres boîtiers d'horloge qu'il a réalisés, on trouve un certain nombre de cartels, dont certains sont décorés d'une imitation de la laque chinoise ou japonaise, également connue sous le nom de vernis Martin, tandis que d'autres de ses grandes horloges à long boîtier étaient généralement ornées de marqueterie ou d'incrustations, mais, comme ici, elles étaient presque toujours dotées de somptueuses montures en bronze doré. Le design du boîtier est particulièrement intéressant car il comprend des éléments des styles Louis XV et Louis XVI et appartient donc à une période de transition. Les montures asymétriques à volutes ainsi que l'intérêt pour l'Orient qui prévalait dans le style rococo sont typiques de la période antérieure. En revanche, les montures symétriques du boîtier de la pendule, le vase classique qui le surmonte ainsi que le carquois et le caducée reflètent l'intérêt pour l'Antiquité qui s'est développé sous le règne de Louis XVI.

Un autre aspect intéressant de l'horloge est son histoire récente, car elle faisait partie de la collection du célèbre écrivain français Maurice Genevoix (1890-1980), qui avait un œil avisé pour les belles œuvres d'art, comptant parmi sa collection une tapisserie d'Aubusson ainsi que des porcelaines fines, accrochées au mur de part et d'autre de l'horloge et au-dessus d'une commode dans la maison de Genevoix lorsqu'il a été photographié devant cette horloge. Les récits vivants de l'auteur sur la vie militaire en tant que soldat ont été inspirés par son expérience de la Première Guerre mondiale, au cours de laquelle il a été gravement blessé. Il a également écrit un certain nombre de romans à forte connotation régionale, centrés sur le Val de Loire, dont "Rémi des Rauches" et "Raboliot" (qui a remporté le prix Goncourt 1925). Son affinité avec la nature se reflète dans nombre de ses écrits, tandis que d'autres livres sont inspirés par ses visites au Canada, en Afrique, au Mexique et en Scandinavie. Élu à l'Académie française en 1946, il en devient le secrétaire en 1958 ; il a également dirigé un comité concernant la radio d'État française, lancé une série télévisée sur les écrivains français et reçu le Grand Prix National de Lettres.

Richard Redding Antiques

XIXe siècle
Pendule Empire de Claude Galle
Pendule Empire de Claude Galle

8 000 €

Cartel Transition

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Pendule à grand cartel de style Louis XV Transition Louis XVI » présenté par Richard Redding Antiques, antiquaire à Gündisau dans la catégorie Cartel Transition, Horlogerie.