EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Marc Aurèle et Faustine, marbre et Albâtre, Rome XVIIe siècle
Marc Aurèle et Faustine, marbre et Albâtre, Rome XVIIe siècle - Sculpture Style Louis XIV Marc Aurèle et Faustine, marbre et Albâtre, Rome XVIIe siècle - Baptiste & Lenté Marc Aurèle et Faustine, marbre et Albâtre, Rome XVIIe siècle - Louis XIV Antiquités - Marc Aurèle et Faustine, marbre et Albâtre, Rome XVIIe siècle
Réf : 88040
68 000 €
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Italie, Rome
Materiaux :
Marbre de carrare, Albâtre rubanné d'Egypte
Dimensions :
H. 90 cm
Sculpture Sculpture en Marbre - Marc Aurèle et Faustine, marbre et Albâtre, Rome XVIIe siècle XVIIe siècle - Marc Aurèle et Faustine, marbre et Albâtre, Rome XVIIe siècle Louis XIV - Marc Aurèle et Faustine, marbre et Albâtre, Rome XVIIe siècle Antiquités - Marc Aurèle et Faustine, marbre et Albâtre, Rome XVIIe siècle
Baptiste & Lenté
Baptiste & Lenté

Mobilier et objets d'art du 16e au 19e siècle


+33 (0)6 45 88 53 58
+33 (0) 6 64 42 84 66
Marc Aurèle et Faustine, marbre et Albâtre, Rome XVIIe siècle

Exceptionnelle paire d’importants bustes d’apparat en marbre de carrare pour les têtes et albâtre rubané d’Egypte pour les chlamydes.

Nos bustes représentent l’empereur Marc Aurèle (121-180 Ap Jc) et son épouse Faustine la jeune (125/130-175).

L’empereur Marcus Aurelius Antoninus est représenté âgé, vêtu d’une cuirasse que vient recouvrir un manteau agrafé sur son épaule gauche.
Il arbore une abondante chevelure bouclée et une barbe trés fournie qui encadre son visage.
Ses yeux fixent horizon, ce qui lui donne un air grave et solennel, conformément à son statut.
Cette posture correspond à l’iconographie officielle de l’empire, plus précisément au type IV conçu vers 170 qui représente Marc Aurèle âgé.
Plusieurs hypothèses sont émises pour la conception de cette nouvelle représentation, notamment la mort de Lucius Verus en 169 qui laisse Marc Aurèle seul empereur, après des années de règne commun ou la commémoration des ...

Lire la suite

... « décennalia » (dix ans de règne) en 170.

On peut admirer un trés bel exemplaire antique de ce type, au Metropolitan Muséum de New York ou encore au musée des Augustins à Toulouse, avec un buste provenant de la villa Chiragan.

Le deuxième buste représente l’impératrice Faustine la Jeune, qui épouse Marc Aurèle en 146 ap Jc.
La fille d’Antonin le pieux et mère de Commode est représentée selon l’iconographie officielle, drapée dans un manteau agrafé sur son épaule droite, avec les cheveux attachés en chignon sur l’arrière et deux mèches ondulées séparées par une raie centrale.
Son visage est serein et apaisé.
On retrouve cette iconographie sur les monnaies frappées dans les années 150, avec la mention « "Faustinæ Augustæ Pii Augusti Filius", (À Faustine Augusta, fille d’Antonin le Pieux) » sous le buste de l’impératrice sur une face et avec une « Vénus » en pied au revers et la mention Veneri Genetrici”, (À Vénus qui donne naissance).
Notre buste représente parfaitement l’idéal de beauté et de maternité associé à Vénus de celle qui fut, nièce, fille, femme et mère d’empereur.


Bel état de conservation, petit éclat au bout du nez et petites restaurations à la chlamyde pour le buste de Marc Aurèle, la peau du visage de Faustine légèrement épidermée.


Travail Romain du 17 ème siècle.

Présentés sur des piédestaux en placage de marbre rouge griotte, brèche Medicis et campan rubanné, de style Louis XIV et d’époque 19ème.

Dimensions :

Buste de Marc Aurèle : Hauteur : 90 cm ; Largeur : 70 cm ; Hauteur totale avec colonne : 219 cm

Buste de Faustine la Jeune : Hauteur : 84 cm ; Largeur : 61 cm ; Hauteur totale avec colonne : 213 cm

Colonne : Hauteur : 129 cm

Provenance : Importante collection privée Française

Notre avis :

L’exceptionnelle paire de bustes que nous présentons est caractéristique de la production des ateliers Romains du 17 ème qui oeuvraient sur commande pour les grandes collections princières.
A partir de la renaissance, le goût des « antiques » est perçu comme un idéal, avec un certain nombre de règles esthétiques, pour le traitement de la figure et du corps dans la sculpture qui vont devenir le critère absolu de la Beauté jusqu’au XVIIIe siècle.
Les sculptures antiques, notamment les représentations des empereurs, auront une grande cote auprès des grands collectionneurs, le couple Marc Aurèle-Faustine, sera parmi les plus recherchés.
Ces deux icônes de la Rome antique symbolisent parfaitement les canons de beauté cher à la renaissance, puissance et virilité de l’empire pour un Marc Aurèle à la chevelure abondante, et grâce et féminité de la sculpture hellénistique pour une Faustine sous les traits de Vénus.
C’est pour cette raison que sous les conseils de Michel Ange, le pape Paul III placera sur la place du capitole à Rome la grande statue équestre de Marc Aurèle en 1538.
Dés lors, la renommé de l’empereur dépassera le cadre de ses exploits pour devenir une icône artistique de la Rome moderne.

Baptiste & Lenté

Sculpture en Marbre Louis XIV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Marc Aurèle et Faustine, marbre et Albâtre, Rome XVIIe siècle » présenté par Baptiste & Lenté, antiquaire à Paris dans la catégorie Sculpture en Marbre Louis XIV, Sculpture.