EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Allégorie de l’été - Attribué à Louis de Caullery (1580-1622)
Allégorie de l’été - Attribué à Louis de Caullery (1580-1622) - Tableaux et dessins Style Louis XIII Allégorie de l’été - Attribué à Louis de Caullery (1580-1622) - Antiquités Promenade Allégorie de l’été - Attribué à Louis de Caullery (1580-1622) - Louis XIII
Réf : 85021
9 800 €
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Anvers, Flandres
Materiaux :
Huile sur panneau de chêne
Dimensions :
l. 76.5 cm X H. 61 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Allégorie de l’été - Attribué à Louis de Caullery (1580-1622) XVIIe siècle - Allégorie de l’été - Attribué à Louis de Caullery (1580-1622) Louis XIII - Allégorie de l’été - Attribué à Louis de Caullery (1580-1622)
Antiquités Promenade
Antiquités Promenade

Mobilier et Objets d'Art de la Haute Epoque au XVIIIe


+33 (0)1 39 78 73 92
+33 (0)6 64 42 84 66
Allégorie de l’été - Attribué à Louis de Caullery (1580-1622)

Notre tableau illustre la procession à la gloire de Cérès, déesse des moissons et présente symboliquement à travers le triomphe de Cérès, l’allégorie de l’été.
Sur un fond de la campagne verdoyante aux champs dorés de blé, la déesse au centre de la composition est installée dans un char tiré par les oies. Elle est acclamée par des nombreux villageois en liesse, chantant les hymnes de la louange et dansant au son de la cornemuse. Vêtue d’une tunique rouge et d’un ample manteau de couleur lie de vin, elle tient dans sa main un faisceau d'épis de blé, annonçant le début des moissons.
Au premier plan à gauche un mendiant profite de la célébration et comptant sur la générosité des passants tend son pichet.
En arrière-plan à gauche du panneau on peut apercevoir un moissonneur travaillant dans les champs.
Le premier plan dominant et rapproché, rempli de figures aux positions et gestuelles variées accentue l’importance de la prossession.
Notre ...

Lire la suite

... œuvre se distingue par sa palette de couleurs vives composée de rouges, jaunes, bleus, roses et verts enrichissant la composition.
Le sujet est rare par son iconographie associant une coutume romaine à une scène populaire d’époque contemporaine de l’artiste.
La déesse vêtue à l’antique et son char tiré par les oies se trouve transportée de Rome antique en plein milieu de la campagne flamande au début du XVIIeme siecle. Ce procédé associant le récit mythologique avec les scènes de genre est présent dans d’autres œuvres de Louis de Caullery.
Cependant ce qui différencie notre tableau, c’est le réalisme flamand inspiré des scènes populaires de Pieter Brueghel l’Ancien. Loin des festins dans les palais et jardins avec des personnages raffinés, ici l’artiste nous livre la vie rustique à la compagne avec ses joies et célébrations et des gens simples dans leur existence quotidienne.
Attribué à Louis de Caullery, Anvers, premier quart du XVIIeme siecle.
Huile sur panneau de chêne.
Dimensions : panneau l. 55,5 cm, h. 38,5 cm
Cadre de style hollandais, dimensions avec cadre: l. 76,5 cm, h. 61 cm
Un tableau presque identique est passé en vente aux enchères chez Sotheby’s Londres, le 8 juillet 1999 attribué à Louis de Caullery.
Une série de trois tableaux par Louis de Caullery et se trouvant dans une collection privée avec des triomphes d’hiver, printemps et été a été étudiée et publiée dans un magazine d’art hollandais Oud Holland, 125, 2012 pp. 5-27. Le triomphe de l’été a beaucoup de similitudes avec notre œuvre notamment le char avec Cérès et ses compagnons au premier plan.
Les tableaux allégoriques en vogue à Anvers en ce début du XVIIeme siecle évoquent principalement les sens, les éléments et les saisons. Les saisons sont généralement personnifiées par des divinités romaines, le printemps par Venus, l’automne par Bacchus et l’été par Cérès.
Cérès est une déesse de l’agriculture, de la récolte et de la fertilité. A Rome Antique les fêtes étaient célébrées en son honneur plusieurs fois par an. Fin aout une procession traversant les champs avait lieu avant les moissons afin de s’assurer de la bonne conservation de la récolte à venir.
Louis de Caullery ( Caullery, vers 1580 - Anvers, 1621/22)
Ce maître flamand serait né autour de 1580 dans la région de Cambrai. Des 1593/1594 il devient l’élève du peintre paysagiste anversois Joos de Momper. Membre de la guilde de Saint Luc dès 1604, Louis de Caullery semble avoir été actif en Flandres durant toute sa vie bien qu'il ait une grande connaissance des différentes cultures européennes. On lui attribue surtout des scènes de genre : carnavals, banquets, fêtes, jardins d'amour peuplés de nombreux personnages.

Antiquités Promenade

Tableaux XVIIe siècle Louis XIII

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Allégorie de l’été - Attribué à Louis de Caullery (1580-1622) » présenté par Antiquités Promenade, antiquaire à Cormeilles en Parisis dans la catégorie Tableaux XVIIe siècle Louis XIII, Tableaux et dessins.