EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Jacobus STORCK (Amsterdam 1641 - 1692/1699), Scène de port méditerranéen
Jacobus STORCK (Amsterdam 1641 - 1692/1699), Scène de port méditerranéen - Tableaux et dessins Style Jacobus STORCK (Amsterdam 1641 - 1692/1699), Scène de port méditerranéen - Galerie Barnabé Jacobus STORCK (Amsterdam 1641 - 1692/1699), Scène de port méditerranéen -
Réf : 88128
14 000 €
Époque :
XVIIe siècle
Provenance :
Hollande
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
L. 46.5 cm X H. 39.5 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIe siècle - Jacobus STORCK (Amsterdam 1641 - 1692/1699), Scène de port méditerranéen XVIIe siècle - Jacobus STORCK (Amsterdam 1641 - 1692/1699), Scène de port méditerranéen
Galerie Barnabé
Galerie Barnabé

Tableaux Anciens


+33 (0)1 42 41 76 22
Jacobus STORCK (Amsterdam 1641 - 1692/1699), Scène de port méditerranéen

Jacobus STORCK (Amsterdam 1641 – 1692/1699 Amsterdam)
Scène de port méditerranéen aux architectures avec figures et navires

Huile sur toile marouflée sur panneau de chêne, 39,5 x 46,5 cm. Dans un cadre italien en bois doré du XVIIIe siècle.

Trace de signature usée sur la colonne au sol en bas à gauche

Au verso, ancien numéro d’inventaire et annotation : « auf dem unteren stein links A. Storck signiert »

PROVENANCE

Collection privée allemande jusqu’en mars 2019


Issu d’une famille d’artistes et second fils d’une fratrie de trois enfants - le père Johannes Storck possédait l’atelier familial - qui auront rejoint la guilde de Saint Luc, passage incontournable pour les peintres de renom.

Ses peintures sont souvent confondues avec celle de son frère cadet Abraham, et par sa signature J. Storck avec celles de son frère aîné Jan (Johannes). Le prénom Jacobus libellé en toutes lettres sur une peinture conservée au musée ...

Lire la suite

... d’Enschede (Jacobus Storck, Vue du village d’Overtoom, signé Jacobus storck et daté 1664) et sur quelques autres apparues sur le marché de l’art, permet de lui rendre la paternité des œuvres. Les premiers tableaux connus, datés des années 1660-1665, représentent essentiellement des vues de canaux en Hollande. Une Vue d’un port méridional exposée à Mayence en 1968 (toile 54 x 64 cm) est signée et datée : I. Storck A° 1671 (cat N°76 sous le nom de Johannes Storck) ; une autre, Vue d’un port méridional, signée et datée : I. Storck, 1674, est conservée au musée de Varsovie (panneau, 42,5 x 62,3 cm, INV. 158300).

Il semblerait qu’en 1670 il voyagea avec Abraham et travailla alors en Allemagne. Jacobus Strock, à qui l’on prête d’ordinaire (mais semble-t-il sans fondement véritable) un voyage en Italie, à laissé une grande quantité de sujets de ce genre : il s’agit de compositions pleines de fantaisie. L’animation spécifique et tous les ingrédients décoratifs de notre peinture s’y trouvent réunis : des ruines antiques, de brillantes architectures palatiales, des canots et des navires de tous genres (parfois de tous pavillons), une foule pittoresques et bigarrée… soit autant de détails qui suggèrent l’image cosmopolite d’un port italien. Parmi d’autres singularités concernant les personnages de Jacobus, on notera encore l’assiduité de ces couples élégants qui se pavanent sur les quais au milieu des marins et de la canaille : les hommes un peu fats, ont le geste démonstratif. Les femmes invariablement coiffées de fontanges, arborent des éventails et leur donne le bras. En bon décorateur Storck dissémine les citations architecturales, pastiche les modèles célèbres, amalgame les formes et recompose le paysage urbain selon ses propres normes éclectiques, assez proches, il est vrai, du goût amsterdamois de la fin du XVIIe siècle. La densité des motifs, les coloris chaleureux et ces grands ciels flammés dans la lumière du soir (ou de l’aurore), sont bien caractéristiques de la production de l’artiste, avec dans notre peinture, l’entrée du bâtiment et son double escalier formant péristyle qui n’est pas moins singulier.

Galerie Barnabé

Tableaux XVIIe siècle