EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Girolamo MUZIANO (Brescia, 1532 – Rome, 1592)-  La Remise des clefs à saint Pierre
Girolamo MUZIANO (Brescia, 1532 – Rome, 1592)-  La Remise des clefs à saint Pierre - Tableaux et dessins Style Renaissance Girolamo MUZIANO (Brescia, 1532 – Rome, 1592)-  La Remise des clefs à saint Pierre - Galerie Tarantino
Réf : 76149
10 000 €
Époque :
<= XVIe siècle
Provenance :
Coll. Alfred Normand, Lugt n° 153c en bas à gauche (attribué à Giulio Clovio) ; coll. E. Peart, Lugt
Materiaux :
Pierre noire
Dimensions :
l. 18 cm X H. 24 cm
Tableaux et dessins Dessin, Aquarelle & Pastel - Girolamo MUZIANO (Brescia, 1532 – Rome, 1592)-  La Remise des clefs à saint Pierre
Galerie Tarantino
Galerie Tarantino

Archéologie, tableaux et dessins anciens


+33 (0)6 15 44 68 46
Girolamo MUZIANO (Brescia, 1532 – Rome, 1592)- La Remise des clefs à saint Pierre

Girolamo Muziano arrive de Brescia à Rome en 1550,après un apprentissage entre Venise et Padoue, dans les
ateliers de Lambert Sustris et de Domenico Campagnola. C’est à partir de cette date qu’il se fixe définitivement dans laville pontificale, devenant l’un des protagonistes incontestés de la Maniera romana. À partir des années 1560, il entra au service des plus grands commanditaires de son temps, parmi lesquels Hippolyte d’Este et Matthieu Cointrel (Contarelli), les familles Cesarini, Mattei, Della Valle, Altoviti, pour n’en citer que quelques-unes. À partir de 1574, il devient l’artiste de référence du pape Grégoire XIII Boncompagni (1572- 1585), chargé de concevoir et de réaliser les plus importants décors du pontificat.
Muziano travailla plusieurs fois et à différents moments de sa carrière sur le thème de la Remise des clefs. En 1567, il fournit à Cornelis Cort un dessin particulièrement détaillé sur ce sujet pour la réalisation d’une estampe célèbre : la composition, grâce à sa traduction en gravure connut un très grand succès, étant utilisée comme modèle pour de nombreux tableaux d’autres auteurs 1. Le thème fut ensuite étudié à nouveau en vue de l’une des
meilleures oeuvres de l’artiste, le tableau d’autel avec La Remise des clefs pour la chapelle de l’avignonnais Pietro Alfonso à Santa Maria degli Angeli à Rome, documentée dans la première moitié de 1584 2. Le dessin semble être très étroitement lié à ce dernier tableau par sa composition, même s’il pourrait être avancé à la fin des années soixante-dix ou au tout début des années quatre-vingts, grâce à des correspondances stylistiques avec certaines feuilles de cette période, comme le Roi en pied (Louvre, DAG, inv. 10850) et l’étude pour l’Assomption de la Vierge (Rome, Istituto Nazionale per la Grafica, FC127667), tous deux à mettre en relation avec la décoration perdue de l’abside de Saint-Louis des Français (vers 1574-75) 3. On trouve aussi des similitudes dans la pose des jambes et dans la disposition du manteau du Christ dans le dessin (Windsor, RCIN, inv. 905142) pour l’Ascension du Christ de la chapelle Ceuli à Santa Maria in Vallicella à Rome (1581-82). 4 Les fines hachures en diagonale utilisées dans la figure de saint Pierre, comme celles du drapé de Jésus replié sur la poitrine, laissant le torse découvert, sont habituelles dans les feuilles de Muziano, qui, dans les dessins ou esquisses préparatoires, étudie souvent les corps nus, pour ensuite les habiller complètement dans les tableaux en vue d’une plus grande adhésion aux austères principes tridentins.
Le style du dessin, dans sa monumentalité et sa consistance « rocheuse », reflète encore le style de Daniele da Volterra, avec lequel Muziano dut se former à peine arrivé à Rome. De tels accents toscanisants et michelangelesques deviendront ensuite moins évidents dans les dessins élaborés de la dernière maturité de l’artiste, aux traits plus rapides et principalement concentrés sur une vision d’ensemble.
Patrizia Tosini

1. Le dessin pour la gravure de Cornelis Cort est au Louvre (inv. 5095) ; il en existe une copie au British Museum (inv. 2.9.1981).
2. P. Tosini, Girolamo Muziano (1532-1592). Dalla Maniera alla Natura, Roma 2008, cat. A54, p. 440-441. Il existe par ailleurs une
toile aujourd’hui conservée dans le Trésor de Saint-Pierre de Rome, provenant de la sacristie des Beneficiati de la basilique Vaticane, qui, bien qu’ayant été complètement repeinte au xixe siècle est attestée par les sources des XVIIe et XVIIIe siècles comme une oeuvre de Muziano (P. Tosini 2008, cit., cat. P19, p. 493).
3. Le dessin du Louvre a été rendu à Muziano par Philip Pouncey (cf. J. Bean, (sous la direction de), Dessins Italiens de la Renaissance, cat. exp., New York-Paris, 1974-1975, Paris 1974, cat. 34). Sur les oeuvres de Muziano pour Saint- Louis des Français et les dessins en relation, cf. P. Tosini, Matteo Contarelli committente a San Luigi dei Francesi da Muziano a Caravaggio, in
N. Gozzano, P. Tosini (sous la direction de), La cappella Contarelli a San Luigi dei Francesi. Arte e committenza nella Roma di Caravaggio, Roma 2005, p. 11-26.
4. P. Tosini 2008, cit., cat. A45, p. 423-424.

Galerie Tarantino

Dessin, Aquarelle & Pastel Renaissance

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Girolamo MUZIANO (Brescia, 1532 – Rome, 1592)- La Remise des clefs à saint Pierre » présenté par Galerie Tarantino, antiquaire à Paris dans la catégorie Dessin, Aquarelle & Pastel Renaissance, Tableaux et dessins.