EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Portrait d'une dame de qualité en "Diane chasseresse" - Ecole française du XVIIIe siècle
Portrait d'une dame de qualité en "Diane chasseresse" - Ecole française du XVIIIe siècle - Tableaux et dessins Style Louis XV Portrait d'une dame de qualité en "Diane chasseresse" - Ecole française du XVIIIe siècle - Enzo Gironi - Blue Antique Portrait d'une dame de qualité en "Diane chasseresse" - Ecole française du XVIIIe siècle - Louis XV Antiquités - Portrait d'une dame de qualité en "Diane chasseresse" - Ecole française du XVIIIe siècle
Réf : 78839
12 000 €
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
France
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
l. 94 cm X H. 118 cm
Tableaux et dessins Tableaux XVIIIe siècle - Portrait d'une dame de qualité en "Diane chasseresse" - Ecole française du XVIIIe siècle XVIIIe siècle - Portrait d'une dame de qualité en "Diane chasseresse" - Ecole française du XVIIIe siècle Louis XV - Portrait d'une dame de qualité en "Diane chasseresse" - Ecole française du XVIIIe siècle Antiquités - Portrait d'une dame de qualité en "Diane chasseresse" - Ecole française du XVIIIe siècle
Enzo Gironi - Blue Antique
Enzo Gironi - Blue Antique

Antiquaire généraliste


+33 (0)6 30 30 64 79
Portrait d'une dame de qualité en "Diane chasseresse" - Ecole française du XVIIIe siècle

Beau et grand portrait d'une dame de qualité en "Diane chasseresse".
Peint dans le gout de Jean-Marc Nattier, portraitiste officiel de la cour de Louis XV.

Elle y est représentée dans un paysage près d'une forêt sur fond de paysage, tenant un arc de sa main droite, une flèche de sa main gauche. 

Coiffée d'un croissant de lune, attribut de Diane.

Ecole Française du XVIIIe siècle.

Dimensions:
Hors cadre: 118 X 94 cm
Avec cadre: 144 x 121 cm

Huile sur toile réentoilée.

Diane est l’une des figures les plus importantes du panthéon gréco-romain. Déesse de la chasse, de la guerre et de la nuit elle vit dans les bois entourée de nymphes et repoussant les avances de ses nombreux prétendants.
La représentation de Diane est récurrente dans l’art depuis l’Antiquité et beaucoup de dames de qualité se sont identifiées à cette déesse.
Dès le XVIe siècle, de nombreuses peintures représentent des favorites ou dames de Cour portraiturées en ...

Lire la suite

... Diane chasseresse. Cette mode a persisté jusqu’au XIXe siècle, atteignant son apogée au XVIIIe siècle.

Le XVIIIe siècle marque l’apogée de la représentation des femmes de Cour en Diane chasseresse. La représentation change peu, les dames sont représentées habillées de robes voulant imiter les draperies antiques et très légèrement vêtues. La représentation en Diane chasseresse est un moyen pour ces dames de représenter leurs corps dévêtus, sans que cela ne soit perçu comme malséant. Leur visage reste toujours très identifiable mais les vêtements et attributs sont toujours ceux de la déesse. Les portraits du XVIIIe siècle représentent la dame de qualité dans un paysage sauvage (souvent une forêt), souvent accompagnée d’animaux et armée de l’arc. Le croissant de lune n’est pas toujours présent car il est le symbole de la déesse de la nuit et non de la déesse chasseresse et prédatrice. Il est également courant de peindre le personnage en portrait sur un fond neutre, l’attribut de Diane étant simplement représenter par un croissant de lune.

Enzo Gironi - Blue Antique

Tableaux XVIIIe siècle Louis XV

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Portrait d'une dame de qualité en "Diane chasseresse" - Ecole française du XVIIIe siècle » présenté par Enzo Gironi - Blue Antique, antiquaire à Nice dans la catégorie Tableaux XVIIIe siècle Louis XV, Tableaux et dessins.