EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Deux femmes se lavant en présence d’un Satyre par Tischbein d'après un vase grec
Réf : 111144
3 200 €
Époque :
XIXe siècle
Signature :
Johann Heinrich Wilhelm Tischbein
Provenance :
Italie
Materiaux :
Gravure réhaussée d’aquarelle sur papier, passe-partout contemporain peint à la gouache, cadre napol
Galerie Lamy Chabolle
Galerie Lamy Chabolle

Mobilier et objet d'art des XVIIIe, XIXe et XXe siècle


+33 (0)1 42 60 66 71
+33 (0)6 11 68 53 90
Deux femmes se lavant en présence d’un Satyre par Tischbein d'après un vase grec

Deux femmes se lavant en présence d’un Satyre par Johann Heinrich Wilhelm Tischbein d’après un vase à figures rouges de la collection de Sir William Hamilton.
Gravure réhaussée d’aquarelle sur papier, passe-partout contemporain peint à la gouache, cadre napolitain du XVIII? siècle en bois doré.
Italie.
1795.
64 x 52 cm.

Gravure réhaussée aquarellée représentant deux femmes se lavant les cheveux et le corps en puisant l’eau d’un bassin (louterion), tandis qu’un Satyre, nu, arborant des symboles dionysiaques, les observe. Le sujet est en effet identifié comme Deux femmes se lavant en présence d’un Satyre par l’illustre archéologue et philologue Salomon Reinach, membre de l’École française d’Athènes, conservateur du Musée de Saint-Germain et professeur à l’École du Louvre.

Né en 1730, Sir William Hamilton, aristocrate, diplomate et collectionneur écossais, mort en 1803, arrive à Naples en 1764 comme ambassadeur de George III. Il y ...

Lire la suite

... développe un vif intérêt pour les vases funéraires que l’on déterre alors dans les nécropoles de Campanie. Il réunit, en quelques années, une collection comptant 730 vases funéraires : il s’agit de la première collection Hamilton, diffusée dans toute l’Europe par un recueil de gravures dont la direction est confiée à Pierre-François Hugues d’Hancarville, vendue au British Museum en 1772.

Une quinzaine d’années plus tard, Sir Hamilton entreprend de constituer une seconde collection de vases antiques. Cette dernière donne lieu, de 1794 à 1803, à la publication en quatre tomes d’un recueil intitulé Collection of Engravings from Ancient Vases mostly of pure Greek Workmanship, dont l’illustration et la direction sont confiées au grand peintre allemand Johann Heinrich Wilhelm Tischbein. Une partie de la seconde collection Hamilton sombre dans le naufrage du Colossus, le 10 décembre 1798 au large de la Cornouaille. Le reste fut racheté par Thomas Hope.

Le sujet des Deux femmes se lavant en présence d’un Satyre apparaît à la 29e planche du IV? tome du recueil illustré par Tischbein.

Sources

Johann Heinrich Wilhelm Tischbein, Collection of Engravings from Ancient Vases, now in the Possession of Sir W. Hamilton, t. IV, Naples, 1795.
Salomon Reinach, Répertoire des vases peints grecs et étrusques, t. II, Paris, 1900.
Sebastien Schütze, « Etruskische, griechische und römische Antiken aus dem Kabinett von Sir William Hamilton » dans The First Complete Collection of Antiquities from the Cabinet of Sir William Hamilton, Cologne, 2022.

Galerie Lamy Chabolle

XIXe siècle
Paire de coffrets anciens en agate
Paire de coffrets anciens en agate

1 550 €

Gravures et livres anciens