EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Commode en D attribuée à Thomas Hache
Commode en D attribuée à Thomas Hache - Mobilier Style Régence Commode en D attribuée à Thomas Hache - Galerie Pellat de Villedon Commode en D attribuée à Thomas Hache - Régence Antiquités - Commode en D attribuée à Thomas Hache
Réf : 36436
VENDU
Époque :
XVIIIe siècle
Signature :
Thomas Hache
Provenance :
Collection paticulière
Materiaux :
Bois indigènes et exotiques
Mobilier Commode - Commode en D attribuée à Thomas Hache XVIIIe siècle - Commode en D attribuée à Thomas Hache Régence - Commode en D attribuée à Thomas Hache Antiquités - Commode en D attribuée à Thomas Hache
Galerie Pellat de Villedon
Galerie Pellat de Villedon

Mobilier, objets d'art et tableaux


+33 (0)1 39 02 14 60
+33 (0)6 07 57 01 20
Commode en D attribuée à Thomas Hache

Commode à trois rangs de tiroirs en D attribuée à Thomas Hache marquetée en bois indigènes, dont de l'orme, du frêne, de l'olivier et du noyer.

La commode présente un ensemble d'éléments caractéristiques de la manière de Thomas Hache et de certains de ses contemporains. Tout d'abord le traitement de la marqueterie à cartouches en losanges et prismes soulignés de filets clairs et sombres alternant, mettant en valeur les cartouches teintés en vert de loupe d'orme et d'autres essences indigènes. Le même type de décor peut être observé sur le plateau de la commode, dont l'organisation reprend des motifs visibles sur d'autres commodes de Hache arborant l'étiquette du marchand-ébéniste.

Le piètement arrière épais placé sous l'évasement arrière de la commode, est lui aussi typique de la manière du maître. Il se retrouve sur d'autres de ses créations, tout comme l'ornementation de bronze, assez riche, composée de larges plaques dorées aux angles, encadrées de masques d'Apollon et de rinceaux que l'on retrouve notamment sur une commode passée en vente chez Christie's. Les entrées de serrure à sphinges et les poignées tombantes à bustes d'indiens apparaissent aussi fréquemment sur les meubles de Hache.

Attribution à Thomas Hache

Thomas Hache, aîné d'une fratrie membre d'une grande dynastie d'ébénistes de Grenoble, commence sa carrière comme menuisier et comme ébéniste. Il effectue son apprentissage au début des années 1680 avant de réaliser son tour de France.

Il s'installe à Grenoble vers 1695. Dans la capitale du Dauphiné, il épouse la fille de l'ébéniste Michel Chevallier. Quelques années plus tard, en 1701, il devient le maître de l'atelier des Hache et peut estampiller, usage et obligation qu'il ne respecta pas.

En 1721, il obtient le brevet de Garde et Ebéniste de la maison de Louis d'Orléans, duc de Chartres et Gouverneur du Dauphiné. Thomas Hache réalisa quelques commodes Louis XIV et Régence qui lui sont attribuées. Elles sont revêtues de marqueterie de bois indigènes et de panneaux de loupe encadré de filets comme sur notre commode, suivant une manière dauphinoise.

Cette commode provient de la collection d'un amateur francilien. Elle a été restaurée par nos soins.

Dim. (H x L x P): 84 x 131 x 69 cm.

Galerie Pellat de Villedon

Commode Régence

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Commode en D attribuée à Thomas Hache » présenté par Galerie Pellat de Villedon, antiquaire à Versailles dans la catégorie Commode Régence, Mobilier.