EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Victor Charreton (1864-1937) - Le chemin dans l’ombre, neige, 1911
Victor Charreton (1864-1937) - Le chemin dans l’ombre, neige, 1911 - Tableaux et dessins Style Victor Charreton (1864-1937) - Le chemin dans l’ombre, neige, 1911 - Galerie Delvaille Victor Charreton (1864-1937) - Le chemin dans l’ombre, neige, 1911 -
Réf : 90548
VENDU
Époque :
XXe siècle
Signature :
Victor Charreton (1864-1937)
Provenance :
France
Materiaux :
Huile sur toile
Dimensions :
l. 188 cm X H. 132 cm
Tableaux et dessins Tableaux du XXe siècle - Victor Charreton (1864-1937) - Le chemin dans l’ombre, neige, 1911 XXe siècle - Victor Charreton (1864-1937) - Le chemin dans l’ombre, neige, 1911
Galerie Delvaille
Galerie Delvaille

Mobilier français du XVIIIe siècle et Tableaux fin du XIXe début du XXe siècle


+33 (0)1 42 61 23 88
+33 (0)6 77 73 17 29
Victor Charreton (1864-1937) - Le chemin dans l’ombre, neige, 1911

Huile sur toile, signée, titrée et datée en bas à gauche 132cm x 188cm
Dimensions avec cadre 151cm x 208cm

Décrit et Reproduit :
Victor Charreton Vie et Œuvre par R. Chatin 1995
Mercure de France, par Gustave Kahn 1930
Victor Charreton par V.Huss 1988

Exposé :
Salon de Paris 1921, n°433, décrit et reproduit
Exposition internationale de la Houille blanche, Grenoble 1921
Galerie Dujardin, Roubaix décembre 1921

Chef d’œuvre de Victor Charreton, ce tableau représente le sujet et la saison emblématiques de l’artiste. Ce tableau provient de la collection personnelle du docteur Chatin auteur du catalogue raisonné. Il s’agit également du plus grands format connu exécuté par ce peintre hors du commun.

Victor Charreton est né en 1864 en Isère. Après des études de droit à Grenoble, il décide en 1902 de se consacrer à sa passion, la peinture. Il vient s’installer à Paris, et va entreprendre jusqu’en 1913 de nombreux voyages afin de ...

Lire la suite

... capter les lumières de paysages très différents, de l’Algérie à la Hollande, en passant par l’Espagne, l’Angleterre et la Belgique.

Charreton est un peintre autodidacte et moderniste. Son art est unique, inclassable. Il va mettre au point ses propres techniques et ses propres supports. Dans ses paysages, la couleur domine le dessin qui est rapidement esquissé au crayon sur le carton ou la toile nue. Il peint sur le motif, sans préparation, et pratique la peinture « en réserves », qui laisse apparaitre le support dont il utilise la couleur. La matière, peinture à l’huile le plus souvent, est posée directement au couteau ou à la brosse, et les juxtapositions chromatiques qu’il opère sont franches et audacieuses.

La puissance des œuvres de Charreton est comparable aux œuvres fauves réalisées par Matisse ou Derain à l’époque où Victor Charreton s’installe à Paris. L’Auvergne, la Bretagne, la Provence sont les sujets qui lui resteront chers toute sa vie.

Notre tableau, exceptionnel par sa taille et sa qualité représente un paysage de neige. On remarquera la richesse de la composition qui associe plusieurs plans : le chemin au premier plan, l’église illuminée par le soleil, qui se détache au deuxième plan et, à l’arrière-plan, les collines. Les jeux d’ombre et de lumière sont magnifiquement rendus. La palette, en associant des blancs, des roux, des mauves et des violets, évoque une journée ensoleillée d’hiver. Il est évident que pour Charreton, cette œuvre était particulière: il a mis tout son talent pour travailler la matière en couches successives. L'aspect crouté s'oppose aux aplats de la neige. Ici particulièrement, Charreton est dans la création absolue.

Musées dans lesquels des œuvres de Charreton sont exposées :
Paris, Musée d’Orsay et Petit Palais
New York
Madrid
Lyon
Cleveland…

Galerie Delvaille

Tableaux du XXe siècle