EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Verseuse et son pot à lait en argent massif, Paris 1819-1838, orfèvre François DURAND
Verseuse et son pot à lait en argent massif, Paris 1819-1838, orfèvre François DURAND - Argenterie et Orfèvrerie Style Restauration - Charles X Verseuse et son pot à lait en argent massif, Paris 1819-1838, orfèvre François DURAND - Baptiste Jamez Verseuse et son pot à lait en argent massif, Paris 1819-1838, orfèvre François DURAND - Restauration - Charles X Antiquités - Verseuse et son pot à lait en argent massif, Paris 1819-1838, orfèvre François DURAND
Réf : 84027
1 250 €
Époque :
XIXe siècle
Signature :
François DURAND
Provenance :
France
Materiaux :
Argent, ébène
Dimensions :
H. 26 cm
Poids :
0.806 Kg
Argenterie et Orfèvrerie  - Verseuse et son pot à lait en argent massif, Paris 1819-1838, orfèvre François DURAND XIXe siècle - Verseuse et son pot à lait en argent massif, Paris 1819-1838, orfèvre François DURAND Restauration - Charles X - Verseuse et son pot à lait en argent massif, Paris 1819-1838, orfèvre François DURAND Antiquités - Verseuse et son pot à lait en argent massif, Paris 1819-1838, orfèvre François DURAND
Baptiste Jamez
Baptiste Jamez

Mobilier, objets d'art et tableaux du XVIIIe siècle


+33 (0) 6 62 59 77 70
Verseuse et son pot à lait en argent massif, Paris 1819-1838, orfèvre François DURAND

Verseuse et son crémier de style Empire, de forme ovoïde, à décor de frises de feuilles d’eau. La verseuse présente un très beau bec verseur zoomorphe en tête de chien, relié au corps par une importante palmette. Le couvercle à charnière est orné d’une délicate frise de perles et coiffé d’une belle graine reposant sur une base finement ciselée d’un décor de feuilles de chêne et de glands.
Les anses sont en ébène à enroulement. Les deux pièces reposent sur piédouche à bordure de feuilles de laurier et frise de feuille d’eau.
Les deux gravés du monogramme JG.

Poinçons :
• Vieillard (Paris, 1819-1838, argent 950/1000).
• Maître orfèvre : "F. DURAND, un soufflet de forge", pour François DURAND.


Ces deux pièces d'orfèvrerie d'époque Restauration reprennent la structure générale d'un modèle de l'époque Empire. Le répertoire ornemental en a cependant été modifié afin d'adopter des éléments de ce que qui ne sera désigné que ...

Lire la suite

... bien plus tard sous l'appellation de "style Restauration".
Ces pièces se caractérisent par une grande finesse de ciselure.


FRANÇOIS DURAND

Orfèvre du duc d’ORLÉANS, DURAND fut l’élève d’ODIOT et chef d’atelier de FAUCONNIER. Nombreuses furent ses participations aux Expositions des Produits de l’Industrie du début du XIXe siècle mais aussi aux Expositions Universelles de Londres (Crystal Palace, 1851) et de Paris (1855).

François DURAND réalisera la Coupe du prix 1841 des courses de Goodwood (Musée du Louvre, Paris).
Elle fut offerte par Ferdinand-Philippe, duc d'ORLÉANS et fils ainé du roi LOUIS-PHILIPPE, grand amateur de chevaux et mécène éclairé, au vainqueur des courses hippiques de Goodwood (Royaume-Uni) en 1841. Cette coupe, de style néo-Renaissance, sera commandée par le prince au sculpteur Jean-Baptiste Jules KLAGMANN et réalisée par DURAND.
Elle est actuellement conservée au MUSÉE DU LOUVRE.

Baptiste Jamez

Argenterie et Orfèvrerie