EUR

FR   EN   中文

CONNEXION
Table de salon à deux fins d’époque Régence
Table de salon à deux fins d’époque Régence - Mobilier Style Régence Table de salon à deux fins d’époque Régence - Antiquités Sérignan Table de salon à deux fins d’époque Régence - Régence Antiquités - Table de salon à deux fins d’époque Régence
Réf : 78942
4 800 €
Époque :
XVIIIe siècle
Provenance :
France, Lyon
Materiaux :
Bois naturel massif sculptés et ciré, Noyer et Hêtre
Dimensions :
l. 82.5 cm X H. 73.5 cm X P. 58.5 cm
Mobilier Table & Guéridon - Table de salon à deux fins d’époque Régence XVIIIe siècle - Table de salon à deux fins d’époque Régence Régence - Table de salon à deux fins d’époque Régence Antiquités - Table de salon à deux fins d’époque Régence
Antiquités Sérignan
Antiquités Sérignan

Mobilier et objets d'art


+33 (0) 6 07 40 65 70
33 + (0)4 65 87 90 82
Table de salon à deux fins d’époque Régence

Élégante table de salon Lyonnaise à deux fins, toutes faces en bois naturel de noyer et de hêtre, sculpté mouluré et ciré. De forme quadrangulaire rectangle, elle ouvre de face par un tiroir glissant sous le plateau en partie médiane de la ceinture. Celle-ci est constituée de quatre traverses arquées, uniformément pour les latérales, agrémentées d’un décrochement en cul-de- lampes pour les longitudinales. Ceux-ci finement sculptés d’une coquille agrémentée de part et d’autre d’enroulements volubiles et de fins rinceaux feuillagés parfaitement symétriques. Le piétement à quatre pieds fins légèrement cambrés est joliment agrémenté d’un travail de fines sculptures en adéquation aux tabliers. L’épaulement de chacun des pieds est orné d’une opulente coquille concave épousant généreusement le galbe de ceci ; un sabot de cervidé couronnée de feuilles d’acanthes, juché sur une sphère ponctuent élégamment l’ensemble. Le dessus est ...

Lire la suite

... constitué d’une cuvette en cabaret doublé dans son épaisseur par deux appendices angulaires mobiles déportés se repliant dans des cavités prévues à cet effet au coin supérieur droit de chacune des traverses latérales. Un panneau mobile réversible formant bouchon vient s’emboiter dans le cabaret; l’ensemble formant le plateau coiffant le tout. Chacune des faces du bouchon est traitée différemment; gainé de son vieux maroquin doré aux petits fers pour une et tendu, d’un drap pour l’autre. – La cuvette en cabaret concave permettait aux dés, jetés de toujours revenir vers le centre du jeu sans quitter la table. - Les deux appendices angulaire étaient conçues dans le but d’y disposer bougeoirs ou candélabres afin d’éclairer le jeu sans entraver le battage des cartes; arrondis elles bloquaient les chandeliers. - Le bouchon permettait à souhait de modifier la destination de celle-ci;côté maroquin, elle faisait office d’élégante table à écrire, le côté tendu de drap de table à jeux de pharaon ou l’ombre. Les caractéristiques très spécifiques de cette table que sont sa forme rectangulaire conjuguée à la présence de seulement deux appendices angulaires mobiles nous indique sa vocation exclusive aux jeux de hasard en tête à tête; plus rare et moins classique que sont les tables carrés dévolues aux parties à quatre joueurs. Il est à noter le grand soin apporté aux éléments de liaison d’une qualité irréprochable. Equilibre, nervosité, élégance et qualité sont les termes les plus appropriés à cette élégante table de salon des prémices du siècle des lumières. Travail caractéristique des ateliers Lyonnais de la première partie du XVIIIe siècle d’époque Régence vers 1710-1715. Ce meuble a fait l'objet d'une parfaite restauration d’usage et d’entretien selon les règles de l'art en vigueur au début du XVIIIe siècle. Il est à noter que les tables à jeux apparaissent en tant que meuble spécialisé dès la fin du XVIIe siècle. Décrivant les grands appartements de Versailles en 1682, Le Mercure cite notamment «une table pentagone, une quarée et une en triangle (...) qui servent pour les jeux du Roy et de la Reyne». La table à jeu devient rapidement un meuble incontournable, rapidement, pour chacun des jeux, les ébénistes durent créer une table spécifique. Le Mercure de 1682 mentionnait alors «des tables pour plusieurs jeux nouvellement inventez». Si du temps de Louis XV les tables à jeux restent relativement rares, c'est surtout sous le règne de Louis XVI qu'elles se multiplient dans les intérieurs privés et connaissent alors une vogue considérable. Notre modèle est donc un exemple rare de ce type de mobilier très peu développé sous la Régence.

Dimensions : Hauteur 73.5cm / 28.74inch - Largeur 82.5cm / 32.28inch - Profondeur 58.5cm / 22.44inch.

Conditions générales de livraison :

Conditions générales de vente et de livraison : Le prix indiqué sur l'annonce inclut la livraison dans toute la France métropolitaine.
Pour l’Allemagne, la Belgique, l’Italie ou l’Espagne nous contacter pour un devis.
Pour les États-Unis, l’Europe extracommunautaire ou le reste du monde nous contacter pour un devis mais les taxes d’importation applicables dans chaque pays restent à votre charge.
L’emballage et le suivi du transport sont assurés par nous-mêmes ou par transporteurs professionnels spécialisés en Œuvres d’art.

Antiquités Sérignan

Table & Guéridon Régence

Retrouver le mobilier ou les objets d''art similaires à « Table de salon à deux fins d’époque Régence » présenté par Antiquités Sérignan, antiquaire à Avignon dans la catégorie Table & Guéridon Régence, Mobilier.